Église Saint-Léger d'Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Église Saint-Léger de Longpré
Image illustrative de l’article Église Saint-Léger d'Amiens
Présentation
Type église paroissiale
Début de la construction 1856
Fin des travaux 1863
Architecte Henri Parent
Style dominant néo-gothique
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Ville Amiens Amiens
Coordonnées 49° 53′ 35″ nord, 2° 18′ 44″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Léger d'Amiens

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Saint-Léger d'Amiens

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Église Saint-Léger d'Amiens

L'église Saint-Léger de Longpré est située sur le territoire de la commune d'Amiens, dans le département de la Somme dans l'ancien hameau de Longpré-lès-Amiens.

Historique[modifier | modifier le code]

Un prieuré-cure de Bénédictins, appartenant à l'abbaye de Saint-Fuscien, existait en 1125[1].

L'église existait toujours au XVIIe siècle. En 1853, fut décidée sa reconstruction. En 1856, un concours d'architecte fut organisé dont le lauréat fut Henri Parent, architecte de Paris. Il modifia quelque peu ses plans, l'année suivante, à la demande d'Eugène Viollet-le-Duc en ce qui concernait la charpente et le déplacement de la sacristie[2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

L´église de style néogothique est construite en brique et couvert d´ardoises, sur un plan en croix latine à chevet plat. Au sud-est de l'édifice fut érigé le clocher. Un portail en calcaire donne accès à l'intérieur.

La nef, le transept et le chœur sont recouverts d'une voûte en berceau brisé lambrissé. La croisée du transept est couverte d'une voûte d´arête en brique. Les contrebutements internes de la nef forment des piliers et des baies en arc brisé (quatre au nord et trois au sud) éclairent l'édifice. Le transept est éclairé sur chaque face, par baies doubles. Une porte à double battant ménagée dans le mur sud du bras sud du transept donne accès à la sacristie. Les lambris recouvrant le chœur et le bras nord du transept ont conservé leur polychromie[3]. Le chœur est entouré par une clôture en pierre calcaire et en fer forgé. Il est éclairé par deux baies au nord et au sud et par une baie tripartite, à l´ouest. La chapelle des Fonts baptismaux est située dans la tour de clocher[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Isabelle Barbedor, Églises et chapelles des XIXe et XXe siècles Amiens métropole, Éditions Lieux Dits 2008, (ISBN 978-2-914528-47-4)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire historique et archéologique de Picardie (1909)
  2. a et b https://inventaire.picardie.fr/dossier/ancien-prieure-puis-eglise-paroissiale-saint-leger-et-ancien-cimetiere-de-longpre-les-amiens/2078bf2c-ec31-45ff-9121-7eec0bae17cd
  3. Isabelle Barbedor, Églises et chapelles des XIXe et XXe siècles Amiens métropole, p. 23, Éditions Lieux Dits 2008, (ISBN 978-2-914528-47-4)