Jean Gaudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Gaudin
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Enfant
Autres informations
Archives conservées par

Ernest Jean Gaudin, né à Clermont-Ferrand, France le et mort le à Paris, est un peintre-verrier et mosaïste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Gaudin est le fils de Félix Gaudin, auquel il rachète l'atelier des vitraux et mosaïques en 1909 et le père de Pierre Gaudin (1908-1973) également maître-verrier et mosaïste.

En 1925, Jean Gaudin achète les fours à émaux situés à Montigny-Beauchamp dans le Val-d'Oise, jusqu'alors détenus par Joseph Castagna et Jules Albertini, qui deviennent chefs de fabrication pour la pâte de verre et émaux de mosaïque. A la fin des années 1920, Jean Gaudin et son fils Pierre coulent les premières dalles de verre en collaboration avec Albertini. A partir de 1929, Albertini et Castagna continuent à diriger seuls l'entreprise à Montigny-Beauchamp et poursuivent la commercialisation de pâte et dalle de verre jusqu'au début des années 1990[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

À l'étranger[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ark:/36937/s005afeaa5edcafa », sous le nom GAUDIN Jean (consulté le )
  2. Camille Noverraz, Valérie Sauterel et Sophie Wolf, « De béton et de verre. La dalle de verre et ses utilisations en Suisse », Monuments vaudois, vol. 11,‎ , p. 50-59 (ISSN 1664-3011)
  3. Véronique Ribordy Evéquoz et Antoine Lugon, La Cathédrale Notre-Dame de Sion, CH - 1950 SION (VS), Imprimerie Constantin SA, Sion, , 120 p., p. 93

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Luneau, Félix Gaudin - peintre-verrier et mosaïste 1851-1930, Presses universitaires Blaise-Pascal, 2006 - (ISBN 2845162847)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :