Tupolev Tu-134

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tu-134
Vue de l'avion.
Vue de l'avion

Rôle Transport de passagers
Constructeur Drapeau : URSS Tupolev
Équipage 3 - 4
Premier vol
Retrait Toujours en service
Dimensions
Longueur 37,10 m
Envergure 29,00 m
Hauteur 9,02 m
Aire alaire 127,3 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 27,96 t
Max. au décollage 47,6 t
Passagers 72 - 84
Motorisation
Moteurs 2 turboréacteurs Soloviev D-30
Performances
Vitesse de croisière maximale 850 km/h
Vitesse maximale 900 km/h
Autonomie 1 900 – 3 000 km
Altitude de croisière 11 900 m

Le Tupolev Tu-134 (Code OTAN Crusty) est un avion civil biréacteur soviétique, similaire au Douglas DC-9 américain. Il était l'un des avions les plus utilisés par les pays du Pacte de Varsovie. Le nombre de ces aéronefs actuellement en service est en diminution à cause des normes de limitation des nuisances sonores.

Histoire[modifier | modifier le code]

La production en série de l'appareil débuta en 1966 pour se terminer en 1984 après la construction de 852 exemplaires. En juillet 2011, 104 appareils étaient encore en service[1].

L'appareil connut un grand nombre d'accidents puisque 72 appareils furent détruits[1],[2],[3].

Variantes[modifier | modifier le code]

Tupolev Tu-134A avec son radar et son nez vitré.
Tu-134
La version avec le nez vitré. La première série avait une capacité de 64 passagers, capacité qui fut par la suite augmentée à 72. La désignation d'origine était Tu-124A.
Tu-134A
Seconde version avec des moteurs plus puissants, une avionique améliorée et une capacité de 84 passagers. Toutes les variantes A ont été construites avec le nez distinctif vitré et le dôme radar sous l'avant de l'appareil, mais quelques-uns furent modifiés au standard B avec le radar placé dans le radôme de nez.
Tu-134A-2
Le nez vitré a été remplacé.
Tu-134A-3
Seconde série, équipée de deux moteurs plus puissants, des turbofans Soloviev D-30.
Tu-134A-5
Version la plus récente.
Tu-134B
Seconde série, 80 sièges, le radar est placé dans le radôme de nez supprimant ainsi le nez vitré. Quelques modèles B ont des réservoirs de carburant adaptés sous le fuselage pour accroître leur rayon opérationnel. Ils sont alors visibles sous la forme d'un bulbe important.
Tu-134B-1
Tu-134B-3
Pouvant accueillir jusque 96 passagers.
Tu-134BV
Modèle de travail pour la navette spatiale russe.
Tu-134LK
Version d’entraînement pour les cosmonautes.
Tu-134 UBL
Tu-134UBL
Avion d’entraînement pour les équipages des bombardiers supersoniques Tupolev Tu-160 Blackjack
Tu-134BSh
Version équipée du radar du Tu-22M dans le nez, pour l’entraînement à la navigation.
Tu-134SKh
Version pour la collecte d'information.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le Tu-134, avion emblématique de l'époque soviétique – Infographie », RIA Novosti,‎ juin 2011 (consulté le 6 juillet 2011)
  2. Cf. (de) Uta Keseling, « Absturz einer Tupolew bei Berlin - eine Katastrophe und viele Lügen », Berliner Morgenpost, no 16 décembre 2007,‎ 2007 (lire en ligne)
  3. Cf. Jens Blankennagel, « Gedenken an den Absturz vor 25 Jahren », Berliner Morgenpost, no 11 décembre 2011,‎ 2011 (lire en ligne)