Soukhoï Su-34

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Soukhoï Su-34 Su-27 silhouette.svg
05 Red Sukhoi Su-34 Russian Air Force (8019178443).jpg Vue de l'avion

Constructeur Drapeau : Russie Soukhoï
Rôle bombardier tactique, lutte antinavire
Statut Pré-production
Premier vol 13 avril 1990
Mise en service juillet 2013
Équipage
2
Motorisation
Moteur Lyulka AL-35F
Nombre 2
Type turboréacteur à double flux
Poussée unitaire 122,6 kN
Dimensions
Envergure 14,7 m
Longueur 23,34 m
Hauteur 6,36 m
Surface alaire 62,04 m2
Masses
À vide 20 000 kg
Maximale 45 000 kg
Performances
Vitesse maximale 1 900 km/h
Plafond 15 000 m
Rayon d'action 4 000 km
Armement
Interne canon GH-301 de 30mm
Externe Missiles  : Kh-29T, Kh-29L, Kh-25ML, S-25LD, Kh-59M, Kh-31A, R-27, R-73 et R-77
Bombes : KAB-500Kr et KAB-500L

Le Soukhoï Su-34 (désignation d'exportation : Su-32) (Code OTAN Fullback) est un bombardier tactique russe avec des capacités de lutte antinavire.

Contexte[modifier | modifier le code]

Pendant les années 1970-80, la force de bombardement tactique soviétique était principalement constituée par les MiG-27 et Su-24, mais devant la menace que constituaient les nouvelles armes dites intelligentes et de haute précision, l'URSS décida de s'adapter à la situation et de créer le Su-34. Son équivalent occidental est le Tornado IDS.

Conception[modifier | modifier le code]

Les travaux concernant la nouvelle machine, initialement dénommée Su-27IB pour Istrbitel-Bombardirovchik (chasseur-bombardier), débutèrent dans les années 1980 sous la direction de Mikhaïl P. Simonov et les premières esquisses étaient terminées en 1987. Le premier vol du prototype eut lieu le 13 avril 1990, c'est alors que débutèrent les essais et, le 18 décembre 1993, le premier Su-34 de série (n° 43) prenait l'air.

Changements structuraux[modifier | modifier le code]

  • Pour une meilleure coordination entre les membres d'équipage assis sur siège éjectable K-36DM, la configuration côte-à-côte fut choisie, ce qui nécessita un remodelage de l'habitacle, ce dont les ingénieurs profitèrent pour accroître la capacité en carburant qui passa de 9 400 kg à 12 100 kg. Il est, comme sur le Su-25, protégé par un blindage en titane de 17 mm. Une cabine confortable étant utile pour des vols de longue durée, un membre d'équipage peut se lever et se servir des toilettes ou préparer un repas chaud, la pression régnant à l'intérieur est la même qu'à 2 400 m d'altitude.
  • L'avion bénéficie de plans canards qui possèdent plusieurs rôles : suppression des effets des turbulences, augmentation de la manœuvrabilité et soufflage de la couche limite par la génération de vortex qui évite son décollement aux grandes incidences.
  • Suppression des entrées d'air mobiles, qui ne sont pas nécessaire pour un chasseur-bombardier.
  • Le cône de queue a été rallongé et doté d'un radar et d'un magnétomètre pour la version anti-navire. Le parachute de freinage a été déplacé sur le dessus du fuselage.
  • Agrandissement des dérives qui contiennent des réservoirs.

Systèmes, armement[modifier | modifier le code]

Pour localiser l'adversaire, le Fullback possède plusieurs moyens : deux radars assurant une couverture sur 360° et pouvant travailler en mode de suivi de terrain, des capteurs optroniques, laser et infrarouge. L'accrochage des cibles se fait 'du regard' grâce à la visière du casque. Et pour la destruction de l'objectif, le Su-34 possède douze points d'ancrage auxquels il est possible d'accrocher un vaste assortiment d'armes dont des missiles air-surface supersoniques capables de détruire un objectif placé à une distance de 250 km.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • L'armée de l'air russe possède quelques exemplaires du Su-34 dont les premiers exemplaires de série livrés en 2012 sont intégrés officiellement en juillet 2013 et prévoit d'en acheter 92 d'ici 2020[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Ordre de désignation

Su-7 - Su-9/Su-11 - Su-15 - Su-17/Su-20/Su-22 - Su-24 - Su-25 - Su-27 et dérivés - Su-47

Variantes

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (ru) Avions supersoniques du monde par Valerii Bagratinov
  • (ru) Mensuel Aviatsia i Kosmonavtika (Aviation et Cosmonautique) d'octobre 2007

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Sukhoi SU-34 «Fullback» en service ! », sur Avia News,‎ 14 juillet 2013 (consulté le 16 juillet 2013)