Antonov An-26

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antonov An-26
Vue de l'avion.
Vue de l'avion

Rôle transport multirôle
Constructeur Drapeau : URSS Antonov
Équipage 5
Mise en service 1970
Dimensions
Longueur 23,80 m
Envergure 29,20 m
Hauteur 8,575 m
Aire alaire 74,98 m²
Masse et capacité d'emport
Max. à vide 15,02 t
Max. au décollage 24,23 t
Kérosène 7 080 L
Passagers 40 passagers
Fret 5 500 kg
Motorisation
Moteurs 2 turbopropulseurs Ivtchenko-Progress AI-24T/VT + 1 réacteur auxiliaire Toumanski RU-19A-300
Puissance unitaire 2 074 kW
(2 820 ch)
Poussée totale 2 × 2 820 ch + 7,85 kN
Performances
Vitesse de croisière maximale 440 km/h
Vitesse maximale 540 km/h
Autonomie avec réserves de 580 kg, 2 200 km
Endurance avec réserves de 580 kg, 5,2 h
Altitude de croisière 7 300 m

L'Antonov An-26 (code OTAN Curl) est un avion moyen-courrier biturbopropulseur produit par le constructeur soviétique Antonov entre 1968 et 1985.

Conception[modifier | modifier le code]

Créé dans les années 1960, c'est un dérivé de la famille de l'An-24 auquel il ressemble beaucoup. Il fut présenté pour la première fois au salon du Bourget en 1969. L'An-26 est entré en service en 1970.

Au total, 1 410 appareils sont sortis des usines Antonov de Kiev entre 1968 et 1985, année de l'arrêt de la production. En outre, un certain nombre d'appareils ont été produits par la République populaire de Chine sous la désignation Y7H-500. L'appareil a été exporté dans 31 pays.

Description[modifier | modifier le code]

Ses différences structurales majeures avec l'An-24 se situent au niveau de la porte de la soute, la soute et le cockpit sont hermétiques et permettent l'emport de soldats jusqu'à 6 000 mètres sans équipement respiratoire, l'avionique est améliorée avec l'adoption d'un nouveau système de navigation et d'un radar Svod. De plus, au niveau de sa motorisation, l'An-26 est équipé d'un réacteur auxiliaire Toumanski RU-19A-300 d'une poussée de 7,85 kN (800 kg) placé dans la nacelle du turbopropulseur tribord.

Engagements[modifier | modifier le code]

Les An-26 soviétiques participèrent à des conflits dont la guerre civile angolaise[1] et la guerre d'Afghanistan, où ils servirent au transport de matériel, de blessés (An-26M) et participèrent aux bombardements en emportant jusqu'à 4 bombes de 500 kg.

Largement exporté, ces appareils servent au transport de fret et de personnels dans la majorité des conflits actuels dont la crise Ukrainienne en 2014.

Versions[modifier | modifier le code]

  • An-26 (code OTAN : Curl-A) : version d'origine ;
  • An-26B (code OTAN : Curl-A) : version comportant des améliorations pour la manutention ;
  • An-26BRL : version produite à 5 exemplaires et équipée d'aides à la navigation dans les mers polaires ;
  • An-26D : version à autonomie accrue (+ 1 000-1 400 km) créée à partir de l'An-26P ;
  • An-26L : version destinée à des missions de calibration ;
  • An-26M : version ambulance, dotée de 24 civières ;
  • An-26P : version destinée à la lutte contre les feux de forêt ;
  • An-26Sh : version destinée à l'apprentissage de la navigation ;
  • An-26RR : version destinée aux mesures radiologiques ;
  • An-26RTR (code OTAN : Curl-B) : version de reconnaissance radio-technique SIGINT.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) « Сергей Коломнин. "История сбитого летчика". », sur Veteran Angola (consulté le 5 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]