Mil Mi-8

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mil Mi-8 "Hip"
Image illustrative de l'article Mil Mi-8
Mil Mi-8 S, variante civile avec hublots carrés

Rôle Hélicoptère polyvalent (utilisation civile et militaire)
Constructeur Drapeau : URSS Mil
Motorisation
Moteur 2 turbines Isotov TV-2-117A de 1700ch
Dimensions
Diamètre du rotor 21,29 m
Longueur 18,31 m
Hauteur 5,60 m
Masses
À vide 7 160 kg
Maximale 12 020 kg
Performances
Vitesse de croisière 200 km/h
Vitesse maximale 260 km/h
Plafond 4500 m
Distance franchissable 425 km
Armement
Interne une mitrailleuse de 12,7 mm
Externe 4 lance-roquette maximum et 4 lance-missiles antichars AT-2
Plan 3 vues du Mil Mi-8
Mil Mi-8 de l’armée de l’air de la République démocratique du Congo, février 2011
Mil Mi-8 T
Mil Mi-8 T de la compagnie Interflug; vue du cockpit

Le Mil Mi-8 (code OTAN : Hip ; version marine : Hace) est un hélicoptère polyvalent conçu et fabriqué en URSS (plus tard en Russie) par Mil à Kazan et Oulan-Oude. Son premier vol eut lieu en juin 1961. Il remplaça le Mil Mi-4 équipé d'un moteur à pistons.

Conçu au départ comme un simple hélicoptère de transport, il montra rapidement des aptitudes pour toutes sortes de missions de combat comme l'appui-sol à l'aide de roquettes et d'un canon. Il peut être équipé d'un treuil pour fret capable de soulever une charge de 3 t plus un treuil de sauvetage pouvant soulever une charge de 150 kg.

La version Mi-9 est un PC volant.

La version marine Mi-14 Haze se distingue par son fuselage en forme de coque de bateau. On peut en voir un exemplaire au musée militaire de l'ancienne base de Peenemünde.

Son rotor principal à 5 pales est entraîné par deux moteurs à turbine Isotov et capable de vol monomoteur en cas de panne d'un moteur. Son train d'atterrissage n'est pas rétractable.

Le point d'emport de l'armement est situé sous le fuselage. Quelques variantes disposent de points d'emport supplémentaires sur des ailettes porte-armement latérales.

Une mitrailleuse peut être fixée dans le poste de pilotage, le tireur étant allongé à plat ventre sur le plancher entre les pilotes. En plus des missions militaires, le Mi-8 sert au transport de personnes et de grue volante.

La fabrication totale (y compris la version évoluée Mil Mi-17) depuis le début de la production en série en 1964 se monte à environ 12 000 exemplaires. Il a été (et est parfois encore) mis en œuvre dans 43 pays.

Un exemplaire (vandalisé) de l'armée de l'ancienne RDA (NVA) est exposé au "musée de la frontière" (Grenzmuseum) de Mödlareuth.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • V-8 (OTAN – Hip-A) : Prototype original monomoteur.
  • V-8A : Prototype équipé de deux turbomoteurs TV2-117.
  • V-8AT : Prototype de la version utilitaire Mi-8T.
  • Mi-8 (OTAN – Hip-B) : Prototype bimoteur.
  • Mi-8TG : Conversion opérant au gaz LPG.
  • Mi-18 : Modification d'un Mi-8 existant: Deux Mi-8 furent allongés de 90 cm, le train devenant rétractable. Ajout d'une porte coulissante à la droite du fuselage. Le Mi-18 fut utilisé lors de l'invasion de l'Afghanistan.

Versions de transport militaire de base[modifier | modifier le code]

  • Mi-8T (OTAN – Hip-C) : Première version construite en masse, pouvant emporter quatre conteneurs à roquettes non guidées UV-16-57 et une ou deux mitrailleuses PK montées latéralement.
  • Mi-8TV : Version armée du Mi-8T.
  • Mi-8TVK (OTAN – Hip-E, aka Mi-8TB) : version de support aérien. Deux pylônes externes supplémentaires. Montage d'une mitrailleuse KV-4 de 12.7 mm dans le nez. Roquettes S-5 de 57 mm, six pylônes à roquettes UV-32-57, ou bombes de 250-kg ou quatre Swatter ATGM AT-2.
  • Mi-8TBK (OTAN – Hip-F) : Version armée d'exportation, équipée de six supports pour missiles Malyutka.

Variantes de guerre électronique[modifier | modifier le code]

  • Mi-8IV (OTAN – Hip-G, a.k.a. Mi-9) : Poste de commandement aéroporté équipé du système "Ivolga", se caractérisant par diverses antennes et un radar Doppler dans la section de queue.
  • Mi-8PP (OTAN – Hip-K) : Plateforme équipée du système "Polye" (champ). A partir de 1980, le type fut ré-équipé du système "Akatsiya" et redésigné Mi-8PPA. Ce modèle conçu pour l'escorte de troupes se reconnait aux six antennes en forme de X montées de chaque côté du fuselage arrière.
  • Mi-8PD : Version "Poste de commandement" polonaise.
  • Mi-8SMV (OTAN – Hip-J) : Plateforme de brouillage équipée du système "Smalta-V", caractérisée par deux petits conteneurs visibles de chaque côté du fuselage. Utilisé pour la protection d'avions menant des attaques air-sol.
  • Mi-8VPK (OTAN – Hip-D, a.k.a. Mi-8VzPU) : Plateforme de communications.

Autres variantes militaires[modifier | modifier le code]

  • Mi-8AD : Version utilisant le système de conteneur de mines VSM-1. Chaque conteneur contenant 29 cassettes KSO-1 de mines anti-personnel.
  • Mi-8AV : Conteneur de mines avec systèmes VMR-1 ou −2 contenant de 64 à 200 mines anti-tank.
  • Mi-8BT : Version anti-mines.
  • Mi-8MB "Bissektrisa" : Version ambulance militaire.
  • Mi-8R (a.k.a. Mi-8GR) : Version de reconnaissance tactique avec système Elint "Grebeshok-5".
  • Mi-8K : Reconnaissance et observation d'artillerie.
  • Mi-8TP : transport de personnel. Systèmes radio évolués R-832 et R-111.
  • Mi-8SKA : Reconnaissance photo.Mi-8T(K) : Reconnaissance photo.
  • Mi-8TZ : Transport de carburant
  • Mi-8MTV : Version Modernisé de transport Armé
  • Mi-8MTYu : Seulement une machine utilisée par l'air force Ukrainienne, basée à Kirovskoe. Prévue pour la détection de ré-entrée de véhicules. L'antenne radar est montée dans le nez.
  • Mi-8MSB : Hélicoptère multi-usages modernisé pour les forces Ukrainiennes.

Mi-8MTV[modifier | modifier le code]

MTV Signifie :

M = МОДЕРНИЗИРОВАННЫЙ (Modernisé)

T = ТРАНСПОРТНЫЙ (Transport)

V = VOORUZHENNYI /VYSOTNY/ ВЫСОТНЫЙ (Armé)

Mi-8MTV2
Mi-8MTV2

La mise à jours MT inclut les mises à jour que l'on a d'abord vues sur le Mi-14, y compris celle des moteurs (TV2-117 à TV3-117MT), mis à jour de la boîte de vitesse principale, le complément(l'addition) de l'AI-9V APU pour l'énergie électrique moulue et le départ de moteur et le rotor de queue a été déplacée du droit au côté gauche de la queue.

Le Passage de MT À MTV était principalement des changement moteur passage du TV3-117MT au TV3-117VM, qui a fourni de meilleure performance a haute altitude.

Il existe plusieurs version du Mi-8MTV le MTV1, MTV2, MTV3 et le MTV5

  • La version MTV-1 a été principalement utilisée pour civil, tandis que la version MTV-2 était la version armée pour l'armée.
  • Le MTV-3 est une version légèrement mise à jours du MTV-2. La différence principale est l'ajout d'un radar météorologique dans le nez. Le MTV-3 pouvait seulement avoir deux pylônes d'armement externes au lieu de trois comme le MTV-2. Bien qu'il possède moins de stations de pylône (4 emport au lieu de 6), il a peux emporté bien plus grande variété d'armement.
Mi-8MTV5
Mi-8MTV5 de la BBC России
  • Le MTV-5 inclus une modernisation importante de l'avionique, aussi bien qu'un carénage de nez en forme de "dauphin" ce qui le différencie des autres Mi-8. Il a aussi une porte des deux côtés du fuselage (les version précédente avait seulement une porte sur le côté gauche de l'helicoptere) et la portes arrière en forme de coquille a été remplacées par un pont-élévateur.
Mil Mi-8 timbre-poste soviétique de 1980

Variantes civiles[modifier | modifier le code]

  • Mi-8T (OTAN – Hip-C) : Transport civil ou militaire pouvant accueillir 24 passagers. Hublots de cabine circulaires, large porte arrière. Le Mi-8T est propulsé par deux turbomoteurs Klimov TV2-117A de 1.677 cv (1.250 kW), donnant à la machine une vitesse maximale de 250 km/h au niveau de la mer.
  • Mi-8P : Version de transport civile pour 28 à 32 passagers Hublots de cabine carrés, petite porte arrière. La propulsion est assurée par deux turbomoteurs Klimov TV2-117A de 1.700 cv (1.268 kW).
  • Mi-8S "Salon" : Transport de VIP. De 9 à 11 places, avec cuisine et toilettes.
  • Mi-8MPS : Version de sauvetage utilisée notamment en Malaisie par les services de lutte anti-incendie.
  • Mi-8MA : Version d'exploration polaire.
  • Mi-8MT : Version "Grue volante".
  • Mi-8AT : Version civile de transport équipée de deux turbomoteurs TV2-117AG.
  • Mi-8ATS : Version de travail agricole.
  • Mi-8TL : Version utilisée pour l'investigation lors de crashes aériens.
  • Mi-8TM : Version de transport évoluée, avec radar météo.
  • Mi-8TS : Version "Chaud et Haut" pour les opérations en milieu désertique.
  • Mi-8VIP : Transport de VIP pour 7 à 9 passagers.
  • Mi-8PA : Version modifiée en concordance avec la régulation Japonaise. Seulement une machine fut construite en 1980. Elle fut utilisée par la société Aero Asahi pour le transport de lourdes charges en montagne. Mise à la retraite en 1993 pour être conservée dans un musée.

Mil Mi-17[modifier | modifier le code]

Le Mil Mi-17 est une variante amélioré du Mi-8 MT. Les différences essentielles sont, en plus des nouveaux moteurs et de nombreuses améliorations, la position du rotor de queue situé sur le côté gauche dans le sens du vol.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Mil Mi-8
Paramètres Mi-8 B Mi-8 MT Mi-8 MTK Mi-8 PL Mi-8 PS Mi-8 S Mi-8 ST Mi-8 T Mi-8 TB
Longueur du fuselage (m)     - 18,42 18,42 18,37 18,31 18,31 - 18,31 18,31
Longueur hors tout (m)    - - - 25,32 25,28 25,28 - 25,28 25,28
Hauteur (m)    - 5,65 5,65 6,88 5,65 5,65 - 5,60 5,60
Diamètre du rotor princ. (m)    - 21,91 21,91 21,91 21,91 21,91 - 21,91 21,91
Diamètre du rotor arr. (m)    - - - 3,91 - 3,80 - 3,80 3,91
Masse à vide (kg)    - - - 8.275 6.927 7.420 - 7.100 4722
Masse maxi (kg)    - 12.000 12.000 14.000 10.400 12.000 - 12.000 12.000
Moteur     - Isotov idem idem idem idem idem idem idem
Version de moteur - TV-2-117A TV-2-117A TV-2-117M - TV-2-117A - TV-2-117A TV-2-117A
Puissance (kW)    - 2x 1.435 2x 1.435 2x 1.620 2x 1.700WPS 2x 1.104 - 2x 1.267 2x 1.104
Vitesse maxi (km/h)    - 250 250 230 250 230-250 - 260 230-250
Distance franchissable (km)    - 495 - 800 480 340 - 450-650 450-650
Plafond opérationnel (m)    - 4.000 4.000 4.000 4.500 4.500 - - 4.500
Equipage     - 2-3 2-3 4 3+10 3 - 3 3

Sources[modifier | modifier le code]

  • L'encyclopédie des armes, Editions Atlas

Notes et références[modifier | modifier le code]


Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :