Tambov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tambov
Тамбов
Blason de Tambov
Héraldique
Drapeau de Tambov
Drapeau
Cathédrale de Tambov.
Cathédrale de Tambov.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernozem
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Tambov Oblast.svg Oblast de Tambov
Maire Maksim Kossenkov
Code postal 392000 — 392037, 392961, 392999
Code OKATO 68 401
Indicatif (+7) 4752
Démographie
Population 284 972 hab. (2014)
Densité 3 132 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 43′ N 41° 26′ E / 52.717, 41.433 ()52° 43′ Nord 41° 26′ Est / 52.717, 41.433 ()  
Superficie 9 100 ha = 91 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 1636
Statut Ville depuis 1636
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Tambov

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Tambov

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Tambov
City locator 14.svg
Tambov

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Tambov

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Tambov
Liens
Site web cityadm.tambov.ru
Sources
Liste des villes de Russie

Tambov (en russe : Тамбов) est une ville de Russie et le centre administratif de l'oblast de Tambov. Sa population s'élevait à 284 972 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tambov est arrosée par la rivière Tsna et se trouve à 419 km au sud-est de Moscou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Armoiries de Tambov en 1781.

Dans l'Empire russe la ville est à partir de 1798 la capitale du gouvernement de Tambov (au territoire plus vaste que l’actuelle oblast).

Révolte de Tambov[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Révolte de Tambov.

Camp de prisonniers de Tambov[modifier | modifier le code]

En 1942, le gauleiter Robert Heinrich Wagner, qui était responsable de l'Alsace, persuada Hitler d'introduire le service militaire obligatoire en Alsace-Moselle, ce qui fut fait officiellement le 25 août 1942[1]. Le service militaire en temps de guerre équivaut à être enrôlé et à participer aux combats. Ce furent finalement 130 000 Alsaciens et 30 000 Mosellans qui se retrouvèrent principalement sur le front de l'Est à combattre l'armée soviétique : les « Malgré-nous ». La plupart furent affectés dans la Wehrmacht, mais la moitié de la classe 26 (soit 2 000 hommes) fut versée d'autorité dans la Waffen-SS.

Nombre d'entre eux furent faits prisonniers par l'Armée rouge durant la débâcle allemande et envoyés dans des camps de détention soviétiques. Le plus connu est le camp de Tambov qui regroupa une grande partie des prisonniers d'Alsace et Moselle, soit environ 18 000 hommes dont six à huit mille y laissèrent la vie, ce qui valut à ce camp no 788 le nom de « camp des Français[2] ».

« À Tambov, les conditions de détention sont effroyables. Les prisonniers y survivent dans une effarante promiscuité et dans une hygiène déplorable, à l'abri de baraques creusées à même le sol pour mieux résister au terrible hiver russe où la température descend en dessous de -30 °C. Un peu de soupe claire et environ 600 grammes de pain noir, presque immangeable, constituent la ration journalière estimée à 1340 calories (en comparaison, en 1944, les détenus d'Auschwitz recevaient 2000 calories par jour). On estime qu'environ un homme sur deux mourait à Tambov après une durée moyenne d'internement inférieure à quatre mois[3]. »

Le dernier malgré-nous libéré, Jean-Jacques Remetter, retourna chez lui en 1955[4].

Population[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1990, la situation démographique de Tambov s'est détériorée. En 2005, le solde naturel accusait un déficit de 7,5 pour mille, avec un taux de natalité faible (8,4 pour mille), et un taux de mortalité élevé (15,9 pour mille).

Recensements (*) ou estimations de la population[5] :

Évolution démographique
1856 1863 1897* 1913 1926*
22 000 36 000 48 015 70 800 73 714
1939* 1959* 1970* 1979* 1989*
106 221 172 171 229 791 294 881 329 589
2002* 2010* 2012 2013 2014
293 658 280 161 280 856 281 834 284 972


Climat[modifier | modifier le code]

Tambov bénéficie d'un climat de type continental similaire à celui de Moscou avec une amplitude thermique entre les saisons un peu plus importante (2 à °C de différence) et des précipitations moindres. La neige recouvre le sol en moyenne 134 jours par an de la mi-novembre à la fin mars. La hauteur de neige peut atteindre 80 cm au milieu de l'hiver.

  • Température record la plus froide : -37,4 °C (19 janvier 2006)
  • Température record la plus chaude : 41,1 °C (28 juillet 2010)
  • Nombre moyen de jours avec de la neige dans l'année : 100
  • Nombre moyen de jours de pluie dans l'année : 126
  • Nombre moyen de jours avec de l'orage dans l'année : 28
  • Nombre moyen de jours avec tempête de neige dans l'année : 20
Relevé météorologique de Tambov
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) -11 -11,3 -5,4 3,7 9 17,6 19,2 17,2 12,5 7,5 3,4 -0,2 1,7
Température moyenne (°C) -8,9 -8,4 -2,9 7,4 14,5 18,5 19,7 18,2 12,3 5,3 -1,8 -6,3 5,7
Température maximale moyenne (°C) -4,5 -3,9 2 13,2 20,9 24,4 25,3 23,9 17,9 9,8 0,7 -3 10,6
Record de froid (°C)
date du record
-37,4
2006
-36,9
1956
-30,4
1964
-15,3
1963
-4
2006
0,5
2008
4,6
1957
2,5
1973
-3,7
1973
-14,7
1968
-29,3
1998
-36,1
1978
-37,4
2006
Record de chaleur (°C)
date du record
6,6
2007
8,5
1990
17,6
1951
29,7
1950
36,1
2007
37,8
1991
41,1
2010
41
2010
35,2
1944
26,5
1999
14,5
1942
9,3
2008
41,1
2010
Précipitations (mm) 35 31 29 29 45 63 75 42 54 49 50 47 549
Source : Le climat à Tambov (en °C et mm, moyennes mensuelles)Pogoda.ru.net


Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Façade de l'église Notre-Dame-de-Kazan

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sont nés à Tambov :

Détenus au camp de Tambov :

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'ordonnance instituant le service obligatoire dans la Wehrmacht pour les Mosellans est promulguée le 19 août 1942.
  2. Pierre Rigoulot, La Tragédie des Malgré-nous : Tambov, le camp des Français, Denoël,‎ 1990, 258 p.
  3. (fr) Tambow, extrait de Malgré Nous, de Eugène Riedweg. Si les difficiles conditions de vie ne font aucun doute, cette citation est trop optimiste dans le cas d'Auschwitz (1 300 à 1 700 calories selon les minutes du procès du SS Hans Münch).
  4. (fr) Gaël Moullec, « Le GUPVI-NKVD, Le Komintern et les « Malgré-Nous » », Cahiers du Monde russe,‎ avril-décembre 2001 (consulté le 17 décembre 2007), p. 677 (11 du PDF)
  5. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur », sur pop-stat.mashke.org(en) « Recensements de 1959, 1970 et 1979 », sur www.webgeo.ru — Résultats préliminaires du recensement du 14 octobre 2010 [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :