Tupolev Tu-22

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tupolev Tu-22 Blinder
{{#if:
Un Tu-22 Blinder conservé au musée de Monino
Un Tu-22 Blinder conservé au musée de Monino

Constructeur Drapeau : URSS Tupolev
Rôle Bombardier supersonique
Premier vol 7 septembre 1959
Mise en service 1962
Nombre construits 313
Équipage
3 (pilote, navigateur, officier des systèmes)
Motorisation
Moteur Kolesov VD-7
Nombre 2
Type Turboréacteur
Poussée unitaire 135 kN
Dimensions
Tupolev Tu-22 BLINDER.png
Envergure 27 70 m
Longueur 40 53 m
Hauteur 10 67 m
Surface alaire 162 25 m2
Masses
À vide 40 000 kg
Avec armement 84 900 kg
Maximale 92 000 kg
Performances
Vitesse maximale 1 510 km/h (Mach 1,5)
Plafond 18 000 m
Rayon d'action 3 100 km
Armement
Interne 1 canon bitube de 23 mm
Externe 6 000 kg de bombes ou des missiles AS-3 ou AS-4 Kitchen

Le Tupolev Tu-22 (code OTAN Blinder) est un bombardier supersonique soviétique.

Conception[modifier | modifier le code]

Il était destiné à remplacer les bombardiers Tu-16.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Toutes les versions du Tu-22 se caractérisent par :

  • la position au-dessus qu'occupent les réacteurs, ce qui permet de libérer de l'espace et d'augmenter la capacité d'emport.

Production[modifier | modifier le code]

Il y eut 313 appareils de construits[1].

Engagements[modifier | modifier le code]

Les premières opérations de combat d'un Tu-22 ont lieu en janvier 1974 lorsque les forces armées irakiennes bombardèrent le Kurdistan irakien avec entre autres ces bombardiers pilotés par des militaires de l'armée de l'air soviétique et frappèrent un camp kurde insurgé près de Qalat Dizah. Cette mission a également vu le premier usage de la FAB-9000 (pl), une bombe de neuf tonnes qui avait des effets significatifs sur le matériel et les hommes - sur ces derniers à la fois physiquement et psychologiquement. Ces missions durèrent jusqu'en 1975.

Lors de la guerre ougando-tanzanienne, un bombardier libyen largua 20 bombes sur la ville tanzanienne de Mwanza le 1er avril 1979 mais manqua complètement sa cible.

Ils furent utilisés par l'Irak lors de la guerre Iran-Irak[2].

Le 7 septembre 1987, un autre Tu-22 libyen a été abattu par un missile Hawk de l'armée de terre française alors qu'il s'apprêtait à bombarder Ndjamena[3],[4].

Variantes[modifier | modifier le code]

  • Tu-105 dénomination de la version d'essai au sein du bureau d'étude Tupolev
  • Tu-22K version de bombardement (bombes et missiles)
  • Tu-22R version de reconnaissance
  • Tu-22U version d'entraînement
  • Tu-22P version de guerre électronique avec une nacelle de brouilleurs actifs à la place de la tourelle de queue

Autres caractéristiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de l'avion sur le site de Tupolev
  2. (en) Bombed by Blinders - Part 1, ACIG, 24 novembre 2010
  3. (fr) « 7 septembre - le site » (consulté le 6 septembre 2009)
  4. Arnaud Delalande, « De Manta à Epervier : opérations aériennes au-dessus du Tchad (1983-1988) », sur Puissance aérienne,‎ 16 septembre 2013 (consulté le 16 septembre 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Sergey Burdin, Tupolev Tu-22 : Russia's pioneering supersonic bomber, Barnsley, Pen & Sword Aviation,‎ 2006 (ISBN 978-1-844-15241-4).
  • Cooper, Tom, Farzad Bishop and Arthur Hubers. "Bombed by 'Blinders': Tupolev Tu-22s in Action - Part One". Air Enthusiast, No. 116, March/April 1995. Stamford, UK:Key Publishing. p. 56–66. ISSN 0143 5450.
  • Cooper, Tom, Farzad Bishop and Arthur Hubers. "Bombed by 'Blinders': Tupolev Tu-22s in Action - Part Two". Air Enthusiast, No. 117, May/June 1995. Stamford, UK:Key Publishing. p. 46–57. ISSN 0143 5450.
  • (en) Tom Cooper et Farzad Bishop, Iranian F-14 Tomcat units in combat, Oxford, Osprey Publishing, coll. « Osprey combat aircraft » (no 49),‎ 2004, 96 p. (ISBN 1-841-76787-5, OCLC 56644923)
  • (en) Tom Cooper et Farzad Bishop, Iran-Iraq War in the air, 1980-1988, Atglen, PA, Schiffer Military History,‎ 2000 (ISBN 0-764-31669-9).
  • (en) Paul Duffy et Andrei Kandalov, Tupolev : the man and his aircraft, Shrewsbury, England, Airlife,‎ 1996 (ISBN 1-853-10728-X).
  • Gunston, Bill (en). "Russian Revelations: New Aircraft Seen at Tushino on July 9". Flight, 27 July 1961, p. 109–112.
  • (en) Bill Gunston, The Osprey encyclopedia of Russian aircraft, 1875-1995, London, Osprey Aerospace,‎ 1995 (ISBN 1-855-32405-9).
  • Anthony G. Williams et Emmanuel Gustin, Flying guns : the modern era, Ramsbury, Crowood,‎ 2004 (ISBN 1-861-26655-3).
  • Zaloga, Steven J. "Tupolev Tu-22 'Blinder' and Tu-22M Backfire". World Air Power Journal, Volume 33 Summer 1998. London:Aerospace Publishing, 1998. p. 56–103. ISBN 1-86184-015-2. ISSN 0959-7050.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Développement lié

Liens externes[modifier | modifier le code]