Sofia Coppola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coppola.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Coppola.

Sofia Coppola

Description de cette image, également commentée ci-après

Sofia Coppola au festival de Cannes 2013.

Nom de naissance Sofia Carmina Coppola
Naissance 14 mai 1971 (43 ans)
New York, NY, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession réalisatrice, actrice, productrice et scénariste
Films notables Virgin Suicides
Lost in Translation
Marie-Antoinette
Somewhere
The Bling Ring

Sofia Carmina Coppola née le 14 mai 1971 à New York (États-Unis) est une réalisatrice, actrice, productrice et scénariste américaine. Elle est la fille de Francis Ford Coppola.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sofia Coppola est la fille du réalisateur Francis Ford Coppola et d'Eleanor Coppola. Elle est également la sœur du réalisateur Roman Coppola, la nièce de l'actrice Talia Shire et la cousine des acteurs Nicolas Cage, Robert Carmine et Jason Schwartzman.

Elle étudie au Mills College (Oakland, Californie), puis au California Institute of the Arts.

Sofia Coppola assiste pendant deux ans le couturier Karl Lagerfeld à Paris, tout en s'adonnant à la photo (elle réalise notamment des séances pour Vogue, Interview et Allure) et en exposant à la galerie Parco de Tokyo. Enfin, elle crée sa propre ligne de vêtements, Milk Fed, vendue exclusivement au Japon. Flirtant de longue date avec la réalisation, Sofia Coppola réalise son premier court métrage Lick the Star, en 1996.

Le 26 juin 1999, elle se marie au réalisateur Spike Jonze, mais le couple divorce le 9 décembre 2003. En 2004, elle a une courte liaison avec le réalisateur Quentin Tarantino. Elle se marie à nouveau le 27 août 2011 en Italie avec Thomas Mars, chanteur du groupe Phoenix. Ils ont deux enfants, Romy et Cosima, nées en novembre 2006 et en juin 2010.

Elle habite Paris où elle indique que les couleurs y sont belles, ce qui en fait le rêve de tout réalisateur. Ses endroits préférés seraient le Palais-Royal, le jardin des Tuileries, et le Musée d'Orsay.

Carrière[modifier | modifier le code]

La carrière de Sofia Coppola commence alors qu'elle est encore enfant, car elle apparaît bébé, sous le pseudonyme de Domino, dans la scène du baptême du film Le Parrain, réalisé par son père en 1972. Elle fait également une apparition dans Outsiders[1]. Frankenweenie, de Tim Burton (1984), est le premier film dans lequel elle joue sans être associée à son père. En 1986, elle joue Nancy Kelcher aux côtés de Kathleen Turner, héroïne du film Peggy Sue s'est mariée. Cependant, son rôle le plus connu reste celui de Mary Corleone dans Le Parrain 3 (1990), rôle dans lequel elle est parachutée à la dernière minute après que Winona Ryder fut tombée malade. Ce rôle est abondamment critiqué (elle reçoit d'ailleurs le Razzie Award de la Pire révélation de l'année et du pire second rôle féminin en 1990) et marque la fin de sa carrière en tant qu'actrice, si on excepte une apparition dans le film indépendant Inside Monkey Zetterland (1992) et dans l'épisode de la Guerre des étoiles La Menace fantôme (1999), ainsi que le rôle principal dans le clip "Electrobank" des Chemical Brothers (1997) et une apparition dans le clip "Deeper and Deeper" de Madonna (1993)

Au milieu des années 1990, elle crée avec sa meilleure amie Zoe Cassavetes une émission, Hi Octane, pour la chaîne Comedy Central. Celle-ci invite des artistes underground comme Beck, Donovan Leitch, Mike Watt, Thurston Moore ou encore Jenny Shimizu. Cette période est très productive pour Sofia Coppola, entre la fréquentation de son école d'art, dont le modèle est très prisé dans les magazines pour adolescentes, en passant par la création d'une ligne de vêtements avec Kim Gordon, avant que sa carrière de réalisatrice débute.

Sofia Coppola se fait connaître comme réalisatrice, ses trois premiers films étant Lick The Star (1996), Virgin Suicides (1999) et Lost in Translation (2003), les deux derniers rencontrant les faveurs de la critique et du public, qui reconnaissent une authentique personnalité d'auteur dès ces premières réalisations. Le monde du cinéma se met à l'unisson : Lost in Translation remporte l'Oscar du meilleur scénario original et trois Golden Globes dont celui de la meilleure photographie. Sofia Coppola devient ainsi la troisième femme à être nommée aux Oscars en tant que meilleure réalisatrice, mais c'est Peter Jackson qui remporte finalement la statuette.

En 2002, elle devient l'égérie publicitaire du parfum du styliste Marc Jacobs, ce qui lui vaut d'être photographiée par Juergen Teller. Elle a également réalisé la publicité pour le parfum Miss Dior Chérie.

Sofia Coppola à Paris en 2010.

En 2006, elle réalise le film biographique Marie-Antoinette basé sur la vie de Marie-Antoinette d'Autriche, adaptation de l'ouvrage de l'historienne britannique Antonia Fraser, où Kirsten Dunst interprète le rôle titre, tandis que son cousin Jason Schwartzman se voit confier celui de Louis XVI. Le film est d'abord diffusé au Festival de Cannes où, après avoir été hué par le public (plus particulièrement des Français), il obtient une « standing ovation ». Les critiques sont mitigées : certaines sont pleines d'éloges, d'autres l'accueillent plus froidement ou encore disent que le résultat n'est pas à la hauteur des ambitions de la réalisatrice.

En 2010, sa nouvelle réalisation, Somewhere, reçoit le Lion d'or de la 67e Mostra de Venise[2]. En 2013, son film The Bling Ring fait l'ouverture de la section Un certain regard à Cannes. L'année suivante, elle est membre du jury des longs métrages au 67e Festival de Cannes, présidé par Jane Campion.

Sofia Coppola est considérée comme une icône de la culture populaire par le milieu du rock et du cinéma indépendants. D'ailleurs, son goût pour la culture « indépendante » se manifeste souvent à travers ses choix musicaux dans ses films.

Durant la saison 2009-2010 de l'Opéra de Montpellier, Sofia Coppola met en scène l'opéra de Puccini, Manon Lescaut, avec Roberto Alagna[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans la scène où Matt Dillon, Christopher Thomas Howell et Ralph Macchio discutent chez le glacier, juste avant la scène de l'incendie de l'église.
  2. (fr), Le Parisien, « Le Lion d'or de la 67e Mostra à Sofia Coppola pour Somewhere », consulté le 11 septembre 2010.
  3. Playbillarts.com

Liens externes[modifier | modifier le code]