Pavel Lounguine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pavel Lounguine

alt=Description de l'image Pavel Lungin.jpg.
Nom de naissance Pavel Semionovitch Lounguine
Naissance 12 juillet 1949 (65 ans)
Moscou
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de la Russie Russe
Profession Réalisateur
Films notables Taxi Blues,
Un nouveau Russe

Pavel Semionovitch Lounguine (en russe : Павел Семёнович Лунгин) est un cinéaste russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pavel Lounguine est né le 12 juillet 1949 à Moscou, d'un père scénariste et d'une mère traductrice. Il est de nationalité russe et française.

Il s'établit en France en 1990 et tourne, avec des producteurs français, des films sur la Russie.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il fait des études de mathématiques et de linguistique à l'Université entre 1965 et 1971, ensuite, il intègre en 1973 l'école de cinéma de Moscou, la VGIK. Il sera diplômé en 1980.

Il y suit une formation de scénariste jusqu'en 1975 et écrit les scripts de nombreux films comme Nepobedimyi de Yuri Boretsky (1983) et Poputchik de Ivan Kiasachvili (1986).

En 1990, son premier film, Taxi Blues, sur l'amitié entre un chauffeur de taxi et un saxophoniste en déboires, est très bien accueilli par la critique. Il remporte le prix de la mise en scène au festival de Cannes.

Dix ans plus tard, La Noce obtient une mention spéciale décernée à l’ensemble des acteurs à Cannes.

Plusieurs de ses films ont connu un grand succès en Russie.

Également producteur, en 2005, il produit et réalise la série télévisée « Les âmes mortes de Gogol ».

Il dirige en 2006 L' Île (Ostrov), un film religieux, présenté en clôture du Festival de Venise qui reçoit l'Aigle d'or au Festival de Moscou, en 2006, ainsi que les éloges du patriarche de l'Église orthodoxe Alexis II.

En 2009, son film Tsar fait partie de la sélection Un certain regard au festival de Cannes. Le film sort sur les écrans français en janvier 2010.

Pavel Lounguine s'intéresse aux changements radicaux de son pays à la suite de la chute du communisme ; c'est ce qu'il veut communiquer dans certains de ses films, notamment Un nouveau Russe, qui s'inspire de la vie de l'oligarque Boris Berezovski.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]