32e cérémonie des Oscars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La 32e cérémonie de remise des Oscars du cinéma, récompensant les films sortis en 1959, s'est déroulée le lundi 4 avril 1960 au RKO Pantages Theatre d'Hollywood et a été diffusée sur NBC.

Le grand gagnant de la soirée a été sans conteste Ben-Hur avec onze Oscars (dépassant les dix récompenses de Gigi l’année précédente), record qui ne sera égalé qu’en 1998 par Titanic de James Cameron, et en 2004 par Le Seigneur des Anneaux : le Retour du Roi de Peter Jackson.

Cérémonie[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Note : Les lauréats sont indiqués ci-dessous en premier de chaque catégorie et en caractères gras.

Meilleur film[modifier | modifier le code]

Meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

  • William Wyler pour Ben-Hur
    • Jack Clayton pour Les Chemins de la haute ville
    • George Stevens pour Le Journal d’Anne Frank
    • Billy Wilder pour Certains l’aiment chaud (Some Like It Hot)
    • Fred Zinnemann pour Au risque de se perdre

Meilleur acteur[modifier | modifier le code]

Meilleure actrice[modifier | modifier le code]

Meilleur acteur dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Meilleure actrice dans un second rôle[modifier | modifier le code]

Meilleur scénario original[modifier | modifier le code]

Meilleur scénario adapté[modifier | modifier le code]

Meilleur film en langue étrangère[modifier | modifier le code]

Meilleure photographie[modifier | modifier le code]

Noir et blanc[modifier | modifier le code]

  • William C. Mellor pour Le Journal d’Anne Frank
    • Sam Leavitt pour Autopsie d’un meurtre
    • Joseph LaShelle pour Career
    • Charles Lang pour Certains l’aiment chaud
    • Harry Stradling Sr. pour Ce monde à part

Couleur[modifier | modifier le code]

Meilleure direction artistique[modifier | modifier le code]

Noir et blanc[modifier | modifier le code]

  • Lyle R. Wheeler, George W. Davis, Walter M. Scott et Stuart A. Reiss pour Le Journal d’Anne Frank
    • Hal Pereira, Walter H. Tyler, Sam Comer et Arthur Krams pour Career
    • Carl Anderson et William Kiernan pour La Colère du juste
    • Ted Haworth et Edward G. Boyle pour Certains l’aiment chaud
    • Oliver Messel, William Kellner et Scott Slimon pour Soudain, l’été dernier

Couleur[modifier | modifier le code]

  • William A. Horning[2], Edward Carfagno et Hugh Hunt pour Ben Hur
    • John DeCuir et Julia Heron pour Simon le pêcheur
    • Lyle R. Wheeler, Franz Bachelin, Herman A. Blumenthal, Walter M. Scott et Joseph Kish pour Voyage au centre de la terre (Journey to the Center of the Earth)
    • William A. Horning, Robert F. Boyle, Merrill Pye, Henry Grace et Frank R. McKelvy pour La Mort aux trousses
    • Richard H. Riedel, Russell A. Gausman et Ruby R. Levitt pour Confidences sur l’oreiller

Meilleurs costumes[modifier | modifier le code]

Noir et blanc[modifier | modifier le code]

  • Orry-Kelly pour Certains l’aiment chaud
    • Edith Head pour Career
    • Charles Le Maire et Mary Wills pour Le Journal d’Anne Frank
    • Helen Rose pour Un mort récalcitrant (The Gazebo)
    • Howard Shoup pour Ce monde à part

Couleur[modifier | modifier le code]

  • Elizabeth Haffenden pour Ben-Hur
    • Adele Palmer pour Rien n’est trop beau (Best of Everything)
    • Renié pour Simon le pêcheur
    • Edith Head pour Millionnaire de cinq sous
    • Irene Sharaff pour Porgy and Bess

Meilleur son[modifier | modifier le code]

  • Franklin E. Milton (M.G.M.) pour Ben-Hur
    • Carlton W. Faulkner (20th Century-Fox SSD) pour Voyage au centre de la terre
    • A.W. Watkins (Metro-Goldwyn-Mayer London Sound Department) pour La nuit est mon ennemie (Libel)
    • George Groves (Warner Bros. SSD) pour Au risque de se perdre
    • Gordon Sawyer (Samuel Goldwyn SSD) et Fred Hynes (Todd-AO SSD) pour Porgy and Bess

Meilleure musique originale[modifier | modifier le code]

Film dramatique[modifier | modifier le code]

Comédie musicale[modifier | modifier le code]

Meilleure chanson[modifier | modifier le code]

Meilleur montage[modifier | modifier le code]

  • Ralph E. Winters et John D. Dunning pour Ben-Hur
    • Louis R. Loeffler pour Autopsie d’un meurtre
    • George Tomasini pour La Mort aux trousses
    • Walter Thompson pour Au risque de se perdre
    • Frederic Knudtson pour Le Dernier Rivage

Meilleurs effets visuels[modifier | modifier le code]

  • A. Arnold Gillespie, Robert MacDonald et Milo Lory pour Ben-Hur
    • L.B. Abbott, James B. Gordon et Carlton W. Faulkner pour Voyage au centre de la terre

Meilleur long-métrage documentaire[modifier | modifier le code]

  • Serengetti nicht sterben de Michael et Bernhard Grzimek (Allemagne)
    • The Race for Space de David L. Wolper (TV)

Meilleur court-métrage[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Fiction[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Oscars spéciaux[modifier | modifier le code]

Note : Ces récompenses furent remises plus tard dans la soirée au bal du Gouverneur de Californie à l’hôtel Hilton.

Oscars d’honneur[modifier | modifier le code]

  • Lee De Forest pour ses inventions pionnières dans la sonorisation du cinéma
  • Buster Keaton pour son apport incomparable à la comédie cinématographique.

Jean Hersholt Humanitarian Award[modifier | modifier le code]

  • Bob Hope

Oscars scientifiques et techniques[modifier | modifier le code]

Oscar du mérite scientifique[modifier | modifier le code]

  • Howard S. Coleman, A. Francis Turner, Harold H. Schroeder, James R. Benford et Harold E. Rosenberger (Bausch & Lomb Optical Co.) pour la mise au point du miroir Balcold
  • Robert P. Gutterman et Lipsner-Smith Corp. Pour la mise au point du nettoyant de pellicule CF-2 Ultra-Sonic Film Cleaner
  • Wadsworth E. Pohl, Jack Alford, Henry Imus, Joseph Schmit, Paul Faßnacht et Al Lofquist (Technicolor Corp.) pour la mise au point d’une application d’imprimante sur pellicule
  • Wadsworth E. Pohl, William Evans, Werner Hopf, S.E. Howse, Thomas P. Dixon et Stanford Research Institute (Technicolor Corp.) pour la mise au point d’une imprimante électronique à contrôle temporel
  • Douglas Shearer (M-G-M, Inc.), Robert E. Gottschalk et Richard Moore (Panavision, Inc.) pour la mse au point d’un système de production et de diffusion de films au format Camera 65

Oscar pour une contribution technique[modifier | modifier le code]

  • Ub Iwerks (Walt Disney Productions) pour la création d’une imprimante optique sur pellicule pour la mise au point d’effets spéciaux et de surimpressions
  • E.L. Stones, Glen Robinson, Winfield Hubbard, Luther Newman (M-G-M Studio Construction Dept.) pour la mise au point d’un câble électrique remote-control

Longs métrages de fiction par Oscars[modifier | modifier le code]

Onze Oscars
  • Ben-Hur
Trois Oscars
  • Le Journal d’Anne Frank
Deux Oscars
  • Les Chemins de la haute ville
Un Oscar
  • Confidences sur l’oreiller
  • Orfeu Negro
  • Porgy and Bess
  • Un trou dans la tête
  • Certains l’aiment chaud

Longs métrages de fiction par nominations[modifier | modifier le code]

Douze nominations
  • Ben-Hur
Huit nominations
  • Le Journal d’Anne Frank
  • Au risque de se perdre
Sept nominations
  • Autopsie d’un meurtre
Six nominations
  • Les Chemins de la haute ville
  • Certains l’aiment chaud
Cinq nominations
  • Confidences sur l’oreiller
Quatre nominations
  • Millionnaire de cinq sous
  • Porgy and Bess
Trois nominations
  • Soudain l’été dernier
  • Ce monde à part
  • La Mort aux trousses
  • Career
  • Simon le pêcheur
  • Voyage au centre de la terre
Deux nominations
  • Mirage de la vie
  • Le Dernier Rivage
  • Rien n’est trop beau
  • La Colère du juste
Une nomination
  • Un mort récalcitrant
  • La nuit est mon ennemi
  • Li’l Abner
  • L’habit ne fait pas le moine
  • La Belle au bois dormant
  • Un trou dans la tête
  • La Colline des potences
  • The Young Land
  • Les Quatre Cents Coups
  • Opération Jupons
  • Les Fraises sauvages
  • Orfeu negro
  • Le Pont
  • La Grande Guerre
  • Paw, un garçon entre deux mondes
  • Le Village au bord de la rivière

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le film était produit par Sam Zimbalist, mort pendant le tournage, et c’est à lui que fut décerné l’Oscar à titre posthume. Sa veuve l’accepta en son nom.
  2. Oscar à titre posthume.