Machine pneumatique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Machine pneumatique
Image illustrative de l'article Machine pneumatique
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Antlia
Génitif Antliae
Abréviation Ant
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 140,5° et 165°
Déclinaison Entre -39,75° et -24°
Taille observable 239 deg2 (62e)
Visibilité Entre 45° N et 90° S
Méridien 5 avril, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 43
Bayer / Flamsteed ?
Proches (d≤16 al) 1
La plus brillante α Ant (4,25)
La plus proche DEN 1048-3956 (13,17 al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques Aucun
Constellations limitrophes Boussole
Centaure
Hydre
Voiles

La Machine pneumatique ou Antlia (génitif Antliae) est une constellation de l'hémisphère sud, peu lumineuse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle fut nommée par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752 afin de remplir les derniers pans de ciel austral sans dénomination. D'abord nommée en français, son nom fut latinisé en Antlia Pneumatica en 1763. Elle porte ce nom en l'honneur de Denis Papin, inventeur de la pompe à air[1].

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

α Antliae[modifier | modifier le code]

α Antliae, l'étoile la plus brillante de la constellation, n'a qu'une magnitude apparente de 4,28. Il s'agit d'une géante orange, distante de près de 370 années-lumière. Elle est légèrement variable, mais d'une façon imprévisible.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

Les autres étoiles de la constellation sont encore moins brillantes qu'α Antliae.

ζ Antliae est une étoile multiple, composée de trois corps de magnitude 5,93, 6,35 et 7,21.

θ "Theta" Antliae est une étoile binaire.

U Antliae est une variable irrégulière, dont la magnitude évolue entre 5,50 et 6,80.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

La Machine pneumatique abrite également une nébuleuse planétaire, NGC 3132, située à la frontière avec la constellation des Voiles. Elle ressemble à M57, la nébuleuse planétaire de la constellation de la Lyre.

On y trouve aussi deux galaxies spirales : NGC 2997 - qui est également une radiogalaxie - et NGC 3095.

PGC 29194 est une galaxie naine sphérique qui semble appartenir à notre Groupe local. Elle est située à environ 3,7 millions d'années-lumière.

UX Antliae est une proto-planète nébuleuse.

L'Amas de la Machine pneumatique contient 234 galaxies.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ian Ridpath, Star Tales: "Antlia"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :