Triangle (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir triangle (homonymie).
Triangle
Image illustrative de l'article Triangle (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Triangulum
Génitif Trianguli
Abréviation Tri
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 21,125 et 40,75
Déclinaison Entre 25 et 36,75
Taille observable 132 deg2 (79e)
Visibilité Entre 90° N et 50° S
Méridien 5 décembre, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 25
Bayer / Flamsteed 14
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante β Tri (3,00)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 1 (M33)
Essaims météoritiques Aucun
Constellations limitrophes Andromède
Bélier
Persée
Poissons

Le Triangle est une petite constellation de l'hémisphère nord dont les trois étoiles principales forment justement un triangle allongé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Triangle figurait déjà dans la liste des 48 constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste, l'une des rares constellations antiques (avec la Balance) à ne pas provenir d'un mythe et la seule qui soit décrite par une figure géométrique.

À l'époque grecque, cette constellation portait le nom de Deltotron, le Delta (vraisemblablement celui du Nil), identifié par la lettre grecque Δ. Les romains conservèrent cette appellation en la nommant Deltotum.

L'astronome Johannes Hevelius créa également un Petit Triangle juste à côté de celui-ci (qu'il appela logiquement le Grand Triangle). Ils furent fondus en un seul par Friedrich Argelander en 1843 lors de la publication de son Uranometria Nova.

Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

Le Triangle est une constellation faible (mag 4) mais bien ramassée, et son repérage ne pose pas de problème particulier dès lors que les conditions de visibilité sont suffisantes.

Il est situé sous la diagonale d'Andromède, entre la jambe d'Andromède et les étoiles du Bélier.

Il ne présente guère d'intérêt autre que sa forme curieuse.

Visibilité nocturne de la constellation.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste d'étoiles du Triangle.

α Trianguli[modifier | modifier le code]

α Trianguli (également connue sous divers noms traditionnels comme Metallah, Mothallah, Ras al Muthallah, Elmuthalleth, Caput Trianguli et Atria) n'est pas l'étoile la plus brillante de la constellation, mais sa position au sommet du Triangle (son nom signifie précisément cela en arabe) à conduit Johann Bayer à lui donner la désignation α.

De magnitude apparente 3,41, c'est une sous-géante blanc-jaune distante de 64 années-lumière, 13 fois plus lumineuse que le Soleil et 1,5 fois plus massive que celui-ci.

Alpha Trianguli est une étoile double : son compagnon, indiscernable au télescope, tourne autour d'elle en seulement 1,74 jours et ne doit être distant que d'environ 0,04 ua.

β Trianguli[modifier | modifier le code]

β Trianguli, avec une magnitude apparente de 3,00, est l'étoile la plus brillante de la constellation du Triangle. C'est une sous-géante, 4 fois plus grande que le Soleil, 70 fois plus brillante, entourée d'un disque de poussière.

C'est aussi une étoile double, son compagnon (similaire au Soleil) orbitant à 0,3 ua en moyenne en 31,8 jours.

γ Trianguli[modifier | modifier le code]

γ Trianguli, la troisième étoile de la constellation (magnitude 4,03), clôt le Triangle. C'est une étoile blanche, environ 2 fois plus grande que le Soleil, qui tourne extrêmement rapidement, en 12 h, au moins à 200 km/s à l'équateur.

γ Trianguli, δ Trianguli (magnitude 4,84) et 7 Trianguli (magnitude 5,25) apparaissent très proches sur la voûte céleste. En réalité, δ Trianguli se situe à 35 années lumière de nous (donc assez proche), γ Trianguli à 118 et 7 Trianguli à 293. Elles n'ont donc rien à voir l'une avec l'autre.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

δ Trianguli est une étoile double dont les deux composantes ressemblent beaucoup au Soleil. Elles sont séparées par seulement 0,1 ua.

ι Trianguli est également une étoile double, formée par une étoile jaune et l'autre bleue. Chacune d'entre elles est à nouveau double.

R Trianguli est une étoile variable de type Mira (ο Ceti) et oscille entre les magnitudes 5,30 et 12,6 sur une période de 266,9 jours.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

La constellation du Triangle contient la galaxie spirale M33, nommée fort justement galaxie du Triangle. Il s'agit de la troisième plus grande galaxie de notre Groupe local (les deux autres étant la Voie lactée et la galaxie d'Andromède).

Cette constellation héberge également la nébuleuse NGC 604 (située dans M33), la plus grande région d'hydrogène ionisé que l'on connaisse, d'un diamètre de 1 500 années-lumière, l'amas ouvert C 0147+270, la galaxie spirale NGC 925 ainsi que NGC 672 et IC 1727, deux galaxies distantes d'environ 18 millions d'années-lumière, mais séparées par seulement 88 000 années-lumière. Le quasar 3C 48, au nord de la constellation, fut l'un des premiers à avoir été découvert.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :