Johann Elert Bode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bode.
Johann Elert Bode
Portion d'une planche d'Uranographia montrant la constellation d'Orion

Johann Elert Bode ( à Hambourg à Berlin) est un astronome allemand connu pour avoir reformulé et popularisé la loi de Titius-Bode et calculé l'orbite d'Uranus, dont il a également suggéré le nom. On lui doit par ailleurs la découverte de la galaxie de Bode (M81).

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Johann Georg Büsch, Johann Elert Bode devient directeur de l'observatoire de Berlin et le restera pendant 50 ans[1]. Il y publie Uranographia en 1801, un ouvrage qui vise à l'exactitude scientifique en donnant les positions des étoiles et autres objets célestes tout en proposant parallèlement une interprétation artistique des constellations. Uranographia marque ainsi à la fois l'apogée et la fin d'une époque, ce genre de figures artistiques ayant fini par disparaître entièrement des catalogues.

Il a également publié un atlas stellaire plus concis à destination des astronomes amateurs, le Vorstellung der Gestirne, et un livre d'introduction aux constellations et à leurs légendes, réimprimé plus de dix fois. Il a fait paraître en outre des Ephémérides astronomiques (1774-1826). Il devient membre de la Royal Society en 1789.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1772 : Anleitung zur Kentniss des Gestirnten Himmels (Le plus fameux des écrits de Bode. C'est dans cet ouvrage, qu'est énoncée la loi de Bode.)
  • 1774 : Berliner Astronomisches Jahrbuch für 1776-1959 (Les éphémérides astronomiques publiées par l'Observatoire de Berlin.)
  • 1782 : Vorstellung der Gestirne ... des Flamsteadschen Himmelsatlas (édition de Fortin révisée et augmentée par Bode, du petit catalogue d'étoiles de Flamsteed.)
Verzeichniss (Contenant le précédent catalogue d'étoiles, et incluant 5 058 étoiles observées par Flamsteed, Hevelius, T. Mayer, de la Caille, Messier, le Monnier, Darquier et Bode lui-même.)
  • 1801 : Uranographia sive Astrorum Descriptio (Un grand catalogue d'étoiles illustré de vingt gravures sur cuivre.)
Allgemeine Beschreibung und Nachweisung der Gestirne (Un catalogue d'étoiles répertoriant 17 240 étoiles.)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Johann Elert Bode » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.316