Croix du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir croix.
Croix du Sud
Image illustrative de l'article Croix du Sud
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Crux
Génitif Crucis
Abréviation Cru
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 177,5° et 192,5°
Déclinaison Entre -64° et -55°
Taille observable 68 deg2 (88e)
Visibilité Entre 20° N et 90° S
Méridien 10 mai, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 5 (β, α1, γ, α2, δ)
À l’œil nu 49
Bayer / Flamsteed 15
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante α Cru (0,77, binaire)
β Cru (1,25)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques Crucides
Constellations limitrophes Centaure
Mouche

La Croix du Sud est une petite constellation de l'hémisphère sud, la plus petite de toutes les constellations dont un amas d'étoiles est appelé « la boîte a bijoux » .

Elle est entourée sur trois côtés par le Centaure et au sud par la Mouche.

La Croix du Sud est utile pour trouver le pôle sud céleste. En l'absence d'une étoile similaire à l'étoile polaire de l'hémisphère nord (α Ursae Minoris) dans l'hémisphère sud (σ Oct est la plus proche du pôle, mais elle est trop peu lumineuse pour être utile), deux des étoiles de la Croix du Sud sont utilisées pour le déterminer : en suivant la ligne formée par Acrux (α) et Gacrux (γ) sur 4,5 fois la distance entre ces deux étoiles, (soit ~25° au Sud de Acrux) on tombe sur un point proche du sud céleste.

D'une autre façon, en traçant la droite entre α du Centaure et α Cir (α du Compas), le point où cette droite (qui se prolonge sur α apus et δ octans) rencontre la droite précédente est le sud céleste.

Histoire[modifier | modifier le code]

À cause de la précession des équinoxes, la Croix du Sud était visible depuis la Méditerranée pendant l'Antiquité. Cependant, les astronomes grecs n'ont jamais considéré ses étoiles autrement qu'une partie du Centaure.

On attribue généralement la paternité de la Croix du Sud comme constellation indépendante à Augustin Royer en 1679. Elle était cependant reconnue sous cette forme bien auparavant.

La Croix du Sud — dont le nom s'oppose à la « Croix du Nord » qu'est la constellation du Cygne — est désormais l'une des constellations les plus connues de l'hémisphère sud et ses cinq étoiles les plus brillantes apparaissent sur les drapeaux de l'Australie, du Brésil, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des îles Cocos et des Samoa. Quant aux drapeaux de la Nouvelle-Zélande et des Tokelau, ils omettent juste l'étoile ε. Enfin, le drapeau de Niue réfère aussi à la croix du Sud, bien que les étoiles ne soient pas disposées de la façon habituelle.


Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

Visibilité nocturne de la constellation.
Croix du sud
Croix du sud, photo prise de Tahiti le 24/03/2006
Localisation de la constellation

La constellation est située dans l'alignement des deux pieds du Centaure, côté ouest.

Forme de la constellation

La Croix du Sud est particulièrement facile à reconnaître par sa forme très caractéristique, quatre étoiles de luminosité sensiblement identiques formant une croix latine, ou un cerf-volant. Il ne faut cependant pas la confondre avec la Fausse Croix du Sud, de même forme mais un peu plus large, située dans le Navire Argo à la limite entre les Voiles et la Carène.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Acrux (α Crucis)[modifier | modifier le code]

Acrux (α Cru) est l'étoile la plus brillante de la constellation. Avec une magnitude apparente de 0,77, il s'agit de la 22e étoile en termes de luminosité, l'étoile de première magnitude la plus au sud de la voûte céleste.

Acrux est une étoile binaire, constituée de deux supergéantes bleues et chaudes, α1 Cru (magnitude 1,4) et α² Cru (magnitude 1,9). Distantes de 320 années-lumière, elles sont 25 000 et 16 000 fois plus brillantes que le Soleil et tournent l'une autour de l'autre en 1 500 ans, séparées par 420 ua.

α1 Cru est elle-même double, mais les deux compagnons sont inséparables au télescope. On sait juste qu'ils orbitent en 76 jours, à un peu moins d'une ua de distance.

Une dernière étoile semble accompagner les trois autres, mais il s'agit peut-être d'un effet d'optique, sa distance réelle à la Terre étant difficile à mesurer car elle est très peu lumineuse.

Acrux était un peu trop au sud pour recevoir un nom des astronomes de l'antiquité méditerranéenne. En conséquence, son nom moderne est juste la juxtaposition de la première lettre de l'alphabet avec le nom latin de la constellation.

Mimosa (β Crucis)[modifier | modifier le code]

Mimosa (β Cru), de magnitude 1,25, est une géante bleue rayonnant principalement dans l'ultraviolet. C'est également une étoile variable de type Beta Cephei, variant entre 1,23 et 1,31 sur de multiples périodes dont la plus courte est de 5,68 jours.

Mimosa est vraisemblablement une étoile double. Les deux étoiles orbitent l'une autour de l'autre en 5 ans mais ne peuvent pas être séparées au télescope.

Comme Acrux, Mimosa (parfois nommée Bécrux selon le même schéma) ne possédait pas de nom propre pendant l'antiquité. Son nom actuel est donc récent, mais on ignore son origine.

Gacrux (γ Crucis)[modifier | modifier le code]

Gacrux (γ Cru) - magnitude 1,59 - est une géante rouge, 113 fois plus grande que le Soleil, la 24e plus brillante étoile du ciel. Elle est légèrement variable de façon irrégulière et possède peut-être un compagnon car son spectre enrichi en baryum montre une contamination possible par une autre étoile.

Son nom est construit selon la même logique qu'Acrux.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

δ Cru (magnitude 2,79) et ε Cru (magnitude 3,59) sont les deux autres étoiles les plus brillantes de cette constellation.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

En dessous de la Croix du Sud, on distingue une tache sombre appelée le Sac de charbon. Il s'agit de la principale nébuleuse obscure du ciel.

La Croix du Sud contient également l'amas ouvert NGC 4755, connu également sous le nom de boîte à bijoux. Découvert par Nicolas-Louis de Lacaille en 1752, il renferme une centaine d'étoiles regroupées sur environ 20 années-lumière, à près de 7 500 années-lumière de la Terre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Légende de la Croix du Sud http://touaregsmirages.canalblog.com/archives/2012/06/09/24458489.html

Sur les autres projets Wikimedia :