Triangle austral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir triangle (homonymie).
Triangle austral
Image illustrative de l'article Triangle austral
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Triangulum Australe
Génitif Tranguli Australis
Abréviation TrA
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 221,25° et 255°
Déclinaison Entre -70° et -60°
Taille observable 110 deg2 (83e)
Visibilité Entre 15° N et 90° S
Méridien 5 juillet, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 3 (α, β, γ)
À l’œil nu 35
Bayer / Flamsteed ?
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante α TrA (1,91)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques Aucun
Constellations limitrophes Autel
Compas
Oiseau de paradis
Règle

Le Triangle austral est une petite constellation de l'hémisphère sud dont les trois étoiles les plus lumineuses, de deuxième et troisième magnitude apparente, forment approximativement un triangle équilatéral.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Triangle austral fut introduit pour la première fois par le navigateur italien Amerigo Vespucci en 1503. Réinventée par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du XVIe siècle et introduite par Johann Bayer dans son Uranometria en 1603.

Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

Localisation de la constellation

Le triangle austral est situé aux pieds du Centaure. Partant de Alpha et Bêta du Centaure, le triangle est situé à une dizaine de degrés au Sud-Est.

Visibilité nocturne de la constellation.
Forme de la constellation

Sa forme est facilement repérable, si les conditions de visibilités sont satisfaisantes. Le triangle austral se rapproche bien d'un triangle équilatéral.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Le Triangle austral dans l'Uranographia de Johannes Hevelius

Atria (α Trianguli Australis)[modifier | modifier le code]

Atria (α Trianguli Australis) est l'étoile la plus brillante de la constellation du Triangle austral avec une magnitude apparente de +1,91 (la 43e étoile la plus brillante du ciel nocturne). Distante d'environ 400 années-lumière, c'est une géante rouge-orange 2 000 fois plus brillante que le Soleil, 9 fois plus massive et s'étendant sur une ua.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

β Trianguli Australis, de magnitude apparente +2,83, est une géante relativement proche, puisque distante de 40 années-lumière.

γ Trianguli Australis, le dernier sommet du triangle, est une étoile blanche de la séquence principale de magnitude +2,87.

R Trianguli Australis est une variable céphéide, oscillant entre les magnitudes +6,0 et +6,8 sur une période de 3,4 jours.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

La constellation du Triangle austral héberge l'amas ouvert NGC 6025, les nébuleuses planétaires NGC 5844 et NGC 5979 et les galaxies NGC 6156 et IC 4595.

On y trouve aussi les galaxies spirales IC 4584 et IC 4585 qui sont en interaction, IC 4584 étant partiellement déformée par les forces de marée de IC 4585.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Les nouvelles constellations australes dans l'Uranometria de Bayer