Caméléon (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caméléon (homonymie).
Caméléon
Image illustrative de l'article Caméléon (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Chamaeleon
Génitif Chamaeleontis
Abréviation Cha
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 115° et 205°
Déclinaison Entre -82,5° et -75,0°
Taille observable 132 deg2 (79e)
Visibilité Entre 15° N et 90° S
Méridien 15 avril, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 34
Bayer / Flamsteed 14
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante α Cha (4,07)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques Aucun
Constellations limitrophes Carène
Mouche
Octant
Oiseau de paradis
Poisson volant
Table

Le Caméléon est une constellation de l'hémisphère sud. Il s'agit de plusieurs étoiles pâles que l'on a reliées entre elles pour former un caméléon très peu perceptible.

Elle se trouve à proximité du pôle sud céleste. Son étoile la plus brillante est α Chameleontis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette constellation fut proposée par les navigateurs hollandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du XIVe siècle et présentée par l'astronome Johann Bayer dans son atlas stellaire Uranometria en 1603.

Elle tire vraisemblablement son nom de l' « exotisme » de l'animal, Johann Bayer ayant sûrement voulu placer dans les cieux un animal connu depuis peu des européens et qu'on ne trouvait que dans l'hémisphère sud.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste d'étoiles du Caméléon.
Constellation Caméléon

α Chamaeleontis[modifier | modifier le code]

L'étoile la plus brillante de la constellation, logiquement nommée α Chamaeleontis, n'atteint que la magnitude apparente 4,05, ce qui en fait un luminaire particulièrement faible. Il s'agit d'une étoile géante blanche, ce qui est relativement peu courant, assez proche (63,5 années-lumière).

δ Chamaeleontis[modifier | modifier le code]

L'étoile la plus intéressante de la constellation du Caméléon est δ Chamaeleontis. Il s'agit d'une étoile double visuelle, car les deux éléments ne sont en fait pas liés et même distants l'un de l'autre de 10 années-lumière.

La plus brillante (et la plus éloignée, distante de 364 années-lumière) est δ² Chamaeleontis. Il s'agit d'une étoile bleue.

δ1 Chamaeleontis est elle-même une binaire. Le couple, composé de deux étoiles orange assez semblables (magnitude 6,1 et 6,3), est éloigné de 354 années-lumière. Ces deux étoiles produisent ensemble une magnitude 5,46.

Le contraste des couleurs entre δ1 et δ² en fait un objet très intéressant à observer.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

Parmi les principales étoiles de la constellation, deux autres sont doubles : ε Chamaeleontis (magnitudes 5,4 et 6,0) et θ Chamaeleontis (4,34 et 12,44).

Objets célestes[modifier | modifier le code]

La constellation du Caméléon présente la nébuleuse planétaire NGC 3195, un remarquable objet lumineux qui apparaît comme un disque lumineux de la même taille apparente que Jupiter.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :