Horloge (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir horloge (homonymie).
Horloge
Image illustrative de l'article Horloge (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Horologium
Génitif Horologii
Abréviation Hor
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 32,5° et 64°
Déclinaison Entre -67,5° et -40°
Taille observable 249 deg2 (58e)
Visibilité Entre 30° N et 90° S
Méridien 25 décembre, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 32
Bayer / Flamsteed ?
Proches (d≤16 al) 1
La plus brillante α Hor (3,85)
La plus proche GJ 1061 (12,08 al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques ?
Constellations limitrophes Burin
Dorade
Éridan
Hydre mâle
Réticule

L'Horloge est l'une des constellations les plus au sud de la voûte céleste, l'une des moins lumineuses d'une région déjà pauvre en étoiles.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Horloge est une des 15 nouvelles constellations introduites par Nicolas-Louis de Lacaille afin de combler les derniers pans de ciel austral sans désignation. Appelée à l'origine Horologium Oscillitorium (soit horloge à balancier en latin), son nom a ensuite été raccourci pour être plus maniable. Cette dénomination était un hommage à Christian Huygens, inventeur, entre autres, de l'horloge à balancier.

Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

Constellation Horloge

L'horloge se situe sur le flanc sud de la dernière ligne droite de la rivière Éridan. En dehors de son terminus, α Eridani (Achernar), Éridan est difficile à tracer dans cette zone, localiser l'ensemble est déjà relativement difficile.

L'horloge est formée d'étoiles peu lumineuses et très dispersées, ce qui la rend encore plus difficile à retracer.

Le plus pratique est probablement de procéder par zone: la partie sud de l'horloge est située à ~10° à l'Est de Achernar, et s'oriente sensiblement nord/sud ; la partie Nord de la constellation s'étend au Nord-Est d'[chernar, suivant une orientation NE/SO, jusqu'à ~25° de cette étoile. C'est une zone où l'on ne voit pas grand chose, les étoiles brillantes de la région sont le plus souvent celles de constellations voisines.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste d'étoiles de l'Horloge.

α Horologii[modifier | modifier le code]

α Horologii est l'étoile la plus brillante de la constellation de l'Horloge, et il ne s'agit pas d'un lumineuse bien visible. Avec une magnitude apparente de seulement 3,85, α Horologii est une géante rouge environ 10 fois plus grande que le Soleil et fusionne en ce moment son hélium en carbone et en oxygène.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

Hormis α Horologii, toutes les étoiles de l'Horloge sont, au mieux, de cinquième magnitude.

R Horologii est une étoile variable de type Mira (ο Ceti) : elle varie entre les magnitudes 4,7 et 14,3 sur un cycle de 407,6 jours, devenant donc périodiquement la deuxième étoile la plus brillante de la constellation.

ι Horologii (HR 810) possède au moins une planète confirmée, de 2,26 fois la masse de Jupiter. Elle semble tourner sur une orbite assez excentrique, accomplissant une révolution en 311 jours.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

L'Horloge abrite l'amas globulaire NGC 1261, distant d'environ 100 000 années-lumière, et la galaxie spirale barrée NGC 1512. Distante de 30 millions d'années-lumière, cette galaxie possède un noyau entouré d'un large anneau de 2 400 années-lumière de diamètre, constitué d'étoiles jeunes ou en formation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :