Oiseau de paradis (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oiseau de paradis.
Oiseau de paradis
Image illustrative de l'article Oiseau de paradis (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Apus
Génitif Apodis
Abréviation Aps
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 205° et 270°
Déclinaison Entre -82,5° et -67,5°
Taille observable 206 deg2 (67e)
Visibilité Entre 5° N et 90° S
Méridien 10 juillet, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 0
À l’œil nu 39
Bayer / Flamsteed ?
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante α Aps (3,83)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques ?
Constellations limitrophes Autel
Caméléon
Compas
Mouche
Octant
Paon
Triangle austral

L’Oiseau de Paradis est une constellation méridionale faiblement visible.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première référence connue de la constellation de l’Oiseau de paradis est faite dans l’Uranometria de Johann Bayer en 1603, mais il est possible que l’origine du nom remonte aux navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Bayer-1661-Uranometria-Leaf 49-Southern Constellations.jpeg

α Apodis[modifier | modifier le code]

La plus brillante étoile de la constellation de l’Oiseau du Paradis est α Apodis, une géante rouge de magnitude apparente 3,80, distante de 410 années-lumière. 5 fois plus massive que le Soleil, elle s’étend sur près de la moitié d’une ua.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

On distingue peu d’étoiles lumineuses dans cette constellation. γ Apodis a une magnitude de 3,90. Les autres étoiles sont bien moins lumineuses encore.

δ Apodis est une étoile double composée d’une géante rouge et d’une géante orange. κ Apodis est également double.

R Apodis, distante de 430 années lumière, est une étoile variable. D’une magnitude minimale de 5,34, elle change de luminosité sur une longue période.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

Un amas globulaire y est visible : NGC 6101, distant de 60 000 années-lumière, ainsi que deux galaxies : NGC 5612 et NGC 5799.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :