Phénix (constellation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Phoenix.
Phénix
Image illustrative de l'article Phénix (constellation)
Vue de la constellation
Désignation
Nom latin Phoenix
Génitif Phoenicis
Abréviation Phe
Observation
(Époque J2000.0)
Ascension droite Entre 350° et 35°
Déclinaison Entre -58,5° et -40,0°
Taille observable 469 deg2 (37e)
Visibilité Entre 30° N et 90° S
Méridien 20 décembre, 21h00
Étoiles
Brillantes (m≤3,0) 1 (α)
À l’œil nu 74
Bayer / Flamsteed ?
Proches (d≤16 al) 0
La plus brillante α Phe (2,40)
La plus proche ? (? al)
Objets
Objets de Messier 0
Essaims météoritiques Phoenicides
Constellations limitrophes Éridan
Fourneau
Grue
Sculpteur
Toucan

Le Phénix est une constellation de l’hémisphère sud, peu lumineuse. Elle peut être observée par les habitants de l’hémisphère nord à moins de 30° de latitude.

Histoire[modifier | modifier le code]

La constellation du Phénix est relativement moderne. Les astronomes arabes incluaient ses étoiles dans l’Éridan. Elle fut introduite par les navigateurs néerlandais Pieter Dirkszoon Keyser et Frederick de Houtman à la fin du XVIe siècle sous son nom actuel et inventoriée par l’astronome Johann Bayer en 1603 dans son « Uranometria ».

Observation des étoiles[modifier | modifier le code]

Constellation Phénix
Localisation de la constellation

Le Phénix se situe dans l'hémisphère sud, entre Achernar, l'extrémité de la rivière Éridan, et Fomalhaut, solitaire du Poisson austral.

Visibilité nocturne de la constellation.
Forme de la constellation

La constellation est dominée par son étoile principale, α Phe (Ankaa), située à une vingtaine de degrés au NO de Achernar. Elle est accompagnée d'une étoile plus faible ~2° plus au Sud, κ Phe, qui marque l'œil de l'oiseau.

α Phe marque le départ d'un alignement vers le ESE, constitué par β Phe, δ Phe, et χ Eridani, la "colonne vertébrale" du phénix.

Au-dessus de cet alignement, côté Nord, deux étoiles brillantes, γ phe et ψ phe, marquent respectivement le bout de l'aile Nord et le bout de la queue. L'alignement de ces deux étoiles, sensiblement parallèle à la "colonne vertébrale" du Phénix, pointe sur κ Eridani.

Au-dessous de la "colonne vertébrale", côté Sud, ζ Phe (légèrement variable) marque le bout de l'autre aile, à 5° à l'Ouest de Achernar. Elle est proche de η Phe, située quelque degrés plus à l'Ouest.

Étoiles principales[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste d'étoiles du Phénix.

Ankaa (α Phoenicis)[modifier | modifier le code]

α Phoenicis (Ankaa) est l’étoile la plus brillante de la constellation, de magnitude apparente 2,40. C’est une géante rouge, 10 fois plus grande que le Soleil, 2,5 fois plus massive.

C’est également une étoile double. Son compagnon, dont on ne connaît pas le type, orbite en 10,5 ans à la distance moyenne de 7 ua.

Autres étoiles[modifier | modifier le code]

ζ Phoenicis est une étoile variable de type Algol, c’est-à-dire une étoile double dont l’une des composantes éclipse périodiquement la plus brillante. De magnitude 3,94, elle passe à la magnitude 4,42 toutes les 40 heures. Une troisième étoile se trouve à 600 ua du couple.

Trois étoiles possédant des exoplanètes ont été détectées dans la constellation du Phénix : HD 142, HD 2039 et HD 6434.

Objets célestes[modifier | modifier le code]

Le Phénix est pauvre en objets célestes. On peut noter cependant la galaxie NGC 625.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :