Lex Luthor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le personnage de la série télévisée Smallville, voir Lex Luthor (Smallville).
Lex Luthor
Personnage de fiction apparaissant dans
Superman.

Alias Alexander Joseph Luthor (véritable identité)
Mockingbird, The Atom Man, Lex Luthor II, Alexei Luthor (Earth-Two)
Activité(s) Scientifique
Ancien propriétaire et ancien directeur de LexCorp
Ancien Président des États-Unis
Capacité Génie.
Machiavélique et calculateur.
Multi-milliardaire.
Accès à une technologie avancée.
Bon combattant au corps à corps.
Famille Kon-El (clone partiel, "fils", décédé),
Lionel Luthor (père, décédé),
Liliane Luthor (mère, décédée),
Casey Griggs (père adoptif, décédé),
Elaine Griggs (mère adoptive, décédée),
Lena Luthor (sœur adoptive, décédée),
Julian Luthor (frère, décédé),
Elizabeth Perske (ex-femme),
Contessa Erica Alexandra del Portenza (femme, presumée décédée)
Perry J. "Jerry" White Jr. (fils, décédé),
Lena Luthor (fille),
Lana Lang (ex-femme)
Affiliation Toyman,
Kryptonite Man
LexCorp,
Injustice Gang,
Injustice League,
Darkseid,
Secret Six
Legion of Doom (Super Friends)
Ennemi(s) Superman

Créé par Jerry Siegel
Joe Shuster
Interprété par Gene Hackman (Superman (film) 1978, Superman 2 1980, Superman 4, 1987),
John Shea (Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman, 1993-saisons 1 à 3),
Michael Rosenbaum (Smallville, 2002-saisons 1 à 7),
Kevin Spacey (Superman Returns, 2006),
Jesse Eisenberg (Batman v Superman: Dawn of Justice), 2016)
Première apparition Historique:
Action Comics #23 (Mai 1940)
Moderne:
Crisis on Infinite Earths #11 (Février 1986)
Revisité:
Superman: Birthright #1 (2003)
Éditeur(s) DC Comics

Lex Luthor est un personnage de fiction de l’Univers DC. Il est l'ennemi juré de Superman.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Alexander Joseph "Lex" Luthor est le plus grand ennemi de Superman. N'étant pas doté de super-pouvoirs, il utilise son intelligence, sa culture, son ego sur-dimensionné et son argent pour monter des pièges perfectionnés.

Versions avant la refonte de DC comics[modifier | modifier le code]

Avant la refonte de l'univers comics de DC au cours du crossover Crisis on Infinite Earths, il existait plusieurs versions de Lex Luthor.

Âge d'or[modifier | modifier le code]

Le Lex Luthor original, Alexei Luthor, apparait dans (Action Comics #23, 1940). C'est un savant fou européen qui sème la terreur et désire vaincre Superman. À la fin des années 1960, les scénaristes décident que cette version du personnage est celle de Terre-II (un monde appartenant à un univers parallèle où se sont déroulées les premières aventures de Superman avant que la série évolue sous sa forme d'alors). Contrairement à son alter ego de Terre-I, il a rencontré Superman à l'âge adulte et n'a jamais perdu ses cheveux roux. Il meurt assassiné par Brainiac dans Crisis on Infinite Earths #9.

Version classique[modifier | modifier le code]

Le personnage évolue. D'abord, un an plus tard, un dessinateur le décrit comme étant chauve et il se met à ressembler à un savant criminel appelé l'Ultra-Humanité. Puis, à la fin de 1962, dans une histoire devant révéler les origines de la haine entre Lex Luthor et Superman, on apprend que Lex Luthor était un adolescent du même âge que Clark Kent, et que tous deux devinrent meilleurs amis quand Lex déménagea à Smallville. Clark Kent construisit un laboratoire complètement équipé pour Lex afin que ce dernier y réalise ses expériences, tandis que celui-ci cherchait une solution à la vulnérabilité de Clark à la kryptonite. Cependant, quand un incendie dans le laboratoire de Lex força Clark à détruire une importante expérience destinée à lui sauver la vie, les produits chimiques causèrent la chute des cheveux de Lex.

Il tint Clark pour responsable de la destruction de ses expériences et de la perte de ses cheveux, l’accusant d’être jaloux de son talent, et jura de prouver au monde qu’il était supérieur à Clark. Pour cela il mit au point des inventions ayant pour objet d’améliorer la qualité de vie des habitants de Smallville. Malheureusement chaque invention produisit des effets néfastes nécessitant l’intervention de Clark. Cette série de revers, combinée avec le précédent accident au laboratoire, eurent pour conséquence de déterminer Lex à dédier sa vie à détruire Clark. Dès lors, Lex et Clark furent ennemis jurés. Plus tard, en 1983, il acquiert une armure de combat spéciale. Ces éléments définissent le Lex Luthor de Terre-I, la Terre principale où se déroulent les aventures des personnages de DC tels qu'ils étaient publiés dans les années 1960. C'est dans cette version que l'on peut notamment voir Clark Kent en tant que Superboy à Smallville. Cette version de l'histoire sera finalement effacée pour une version plus humaine du personnage.

Terre-III[modifier | modifier le code]

La version de Lex Luthor de l'univers Terre-III est le scientifique Alexander Luthor Sr.. Sur cette Terre où les doubles des super-héros sont des super-vilains (regroupés au sein du Syndicat du Crime), Lex Luthor est le seul héros qui s'oppose à eux. Dans Crisis on Infinite Earths #1, il mourra avec Lois Lane, la femme de sa vie, et le reste de son univers disparaîtra à cause d'une vague d'antimatière. Il sauvera cependant leur fils, Alexander Luthor Jr., en l'expédiant sur Terre-I où il sera recueilli par le Monitor.

Rencontre[modifier | modifier le code]

Les trois Luthor se rencontreront dans DC Comics Presents Annual #1 en 1982 ("Crisis on Three Earths"). Le Luthor de Terre-II s'y montrera plus impitoyable que celui de Terre-I car prêt à détruire deux terres pour atteindre ses buts. C'est à cette occasion qu'Alexander Luthor décidera de devenir un héros.

Pouvoir[modifier | modifier le code]

Version actuelle[modifier | modifier le code]

La nouvelle version, écrite par John Byrne dans la mini-série refondatrice de 1986, Superman: The Man of Steel, fait de lui un homme d'affaires puissant, dirigeant LexCorp, qui considère Superman comme un rival dans la domination de Metropolis. Plus généralement, il considère que l'existence des méta-humains, « héros auto-proclamés », ridiculise les réalisations humaines et sont un danger pour l'humanité.

Il est né à Suicide Slum un quartier mal-famé de Metropolis dans une famille pauvre. Son père était cruel et abusait de sa mère. Il n'avait qu'un seul ami Perry White qui l'encouragea à poursuivre ses rêves. Alors qu'il avait treize ans, ses parents décédèrent dans un accident de voiture et il toucha l'argent de l'assurance-vie de ses parents. En attendant sa majorité, il sera placé dans une famille d'accueil, les Foster qui seront encore pires que ses parents biologiques. Chez eux, il trouvera son vrai amour Lena qui l'aimait aussi mais, souhaitant profiter des talents de Lex, ils lui firent essayer de le manipuler. Cependant elle refusa de le faire et ses deux parents la battirent à mort sous les yeux de Lex. Ceci déterminera à jamais ce que deviendra Lex, d'ailleurs il nommera sa fille Lena en son hommage. Plus tard, une biographie non autorisée accusera Lex d'avoir tué ses parents mais cela sera démenti. Dans les comics on apprend que tout la pègre et l'intergang de Metropolis est dirigé par lui. On voit dans les différentes images de Metropolis que toutes les infrastructures high-tech de Metropolis portent le logo de la Lexcorp. Son premier succès qui le rendit millionnaire avant ses 20 ans fut l'invention d'un puissant moteur de fusée. Dans cette version Lex a des cheveux et est atteint de calvitie tout comme son père.

À l'arrivée de Superman. Lex était l'homme le plus aimé en ville car il permettait à celle-ci d'être l'une des plus avancées technologiquement. On l'appelait même « la ville de demain ». Les deux personnages se rencontrèrent pour la première fois peu après que Superman a empêché d'exploser une fusée lancée par la Lexcorp. Voulant rabaisser Superman, Lex envoya un robot attaquer son yacht durant l'une de ses fêtes et lui proposa aussi de venir travailler pour lui, ce qu'il refusa. Lex se sentant insulté, et ne supportant pas que quelqu'un lui soit supérieur, commença à vraiment vouloir s'en prendre à Superman.

Sa haine de Superman s'est étendue à la Justice League, qu'il considère comme l'armée privée de Superman. Pour l'anéantir, il a formé plusieurs Injustice Gang.

Pendant longtemps, Luthor a porté un anneau de kryptonite pour éloigner Superman de lui. L'exposition à long-terme à la kryptonite engendra le développement d'un cancer. Cela l'obligea à se faire amputer, puis à transplanter son cerveau dans le corps d'un clone. Il simula sa mort et se fit passer pour son fils Alexander Luthor avant de reprendre son identité originelle.

Il finira par devenir président des États-Unis d'Amérique en 2000.

Dans le premier arc de la série Superman/Batman, il essaiera de discréditer Superman en arguant de l'existence d'une météorite géante de kryptonite qui se dirige vers la Terre. Il finira par se droguer avec un mélange de kryptonite et du « venin » de Bane et revêtir une armure semblable à celle d'avant Crisis pour combattre Superman. À la suite d'une expédition par un tunnel boom, il est porté disparu. Il réapparaitra avec Brainiac et poussera son fils Superboy à l'aide d'un programme pré-installé à attaquer les Teen Titans. Superboy quittera ensuite les Teen Titans.

Les origines de la relation entre Clark Kent et Lex Luthor ont été revisitées dans la mini-série Superman: Birthright de Mark Waid (scénario) et Francis Leinil Yu (dessins), qui fait remonter leur relation à leur adolescence à Smallville avec des éléments de la série télévisée et du Lex Luthor de Terre-I d'avant Crisis, cette version n'est due qu'au succès de la série Smallville.

Publications[modifier | modifier le code]

En 2005, DC a publié la mini-série Lex Luthor: Man of Steel scénarisée par Brian Azzarello et dessinée par Lee Bermejo.

Apparition dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Animation[modifier | modifier le code]

Vidéo[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]