Barbara Gordon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Barbara Gordon
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman.

Yvonne Craig dans le rôle de Barbara Gordon dans la série télévisée de Batman en 1967.
Yvonne Craig dans le rôle de Barbara Gordon dans la série télévisée de Batman en 1967.

Alias Batgirl
Oracle
Pouvoirs et capacités Mémoire eidétique,
Hacker surdoué,
Génie
Art martiaux
Famille Commissaire Gordon (père adoptif, oncle),
Barbara Gordon (tante),
James Gordon (frère),
Roger (père, décédé),
Thelma (mère, décédée)
Affiliation Birds of Prey
Batman
Seven Soldiers of Victory
Suicide Squad
Ligue de justice d'Amérique

Créé par Gardner Fox
Carmine Infantino
Première apparition en tant que Batgirl
Detective Comics # 359
(janvier 1967)
en tant que Oracle:
Suicide Squad #23
(janvier 1989)
Éditeur(s) DC Comics

Barbara Gordon est un personnage de fiction appartenant à l'univers de DC Comics. Créée par Gardner Fox et Carmine Infantino, elle apparaît pour la première fois dans le comic book Detective Comics #359 en 1967.

De 1967 à 1988, elle a porté le costume de Batgirl, puis à partir de 1989, ce personnage officie depuis 1989 sous le nom d'Oracle et est en retrait de l'action, cloué sur un fauteuil roulant. La scénariste Gail Simone au début des années 2010 l'a fait réapparaître en tant que Batgirl.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Barbara Gordon est assistante-bibliothécaire à la bibliothèque publique de Gotham. Elle est la fille ou la nièce de James Gordon, suivant les versions. Dans le film Batman et Robin, elle est la nièce d'Alfred.

Après Crisis on Infinite Earths, Barbara perd ses parents dans un accident de voiture. Roger, son père, conduit ivre et emporte Thelma, son épouse, dans l'accident. Barbara est adoptée par James Gordon.

Elle désire devenir agent du FBI ou policière pour la ville de Gotham, mais elle ne correspond pas aux critères de recrutements physiques. James Gordon s'oppose vivement à cette carrière sous prétexte qu'un policier dans la famille est suffisant. Furieuse de ce refus, Barbara décide, pour se venger, de se rendre à un bal masqué déguisée en Batgirl. Elle n'a pas le temps de révéler sa véritable identité car lors de ce bal, Killer Moth tente d'enlever Bruce Wayne. Le plan du vilain échoue à cause de l'intervention de Barbara. Cet exploit attire l'attention de Batman qui accepte que Batgirl fasse partie de son groupe.

Dans la version originale du comics, Barbara révèle son identité secrète à son père, après dix ans de services. Elle rentre à la Chambre des représentants des États-Unis et abandonne son identité de Batgirl.

Dans Batman: The Killing Joke, la carrière de Batgirl se termine à cause du Joker qui lui brise la colonne vertébrale[1]. Elle devient paraplégique et est condamnée à vivre dans une chaise roulante.

À la recherche d'une nouvelle occupation, Barbara utilise ses connaissances d'Internet et un équipement fourni par la Fondation Wayne pour s'investir dans le piratage et l'exploitation des bases de données. C'est en essayant de neutraliser Interface alias Ashley M. Powell, une méta-humaine criminelle pouvant interagir directement avec les ordinateurs, qu'elle devint Oracle. Après un échec et des menaces de mort, elle prend des cours d'auto-défense auprès de Richard Dragon, adopte le pseudonyme d'Oracle et réussit enfin à neutraliser Interface[2].

Avec ses connaissances d'ancienne responsable d'une grande bibliothèque, sa maîtrise des nouvelles technologies, et sa grande intelligence, Oracle est par la suite devenue l'agent de renseignement de la plupart des héros de l'univers DC, (tout d'abord l'Escadron Suicide) et de Batman en particulier. Elle est ainsi devenue membre de la Justice League of America.

Plus tard, elle crée l'équipe des Birds of Prey avec Black Canary et Huntress. Elle prend aussi sous son aile la nouvelle Batgirl, Cassandra Cain.

Barbara est devenue un recours de choix pour Batman et ses alliés, et aussi pour un grand nombre de super-héros, dont la plupart ignorent son identité. Black Canary est devenue, au fil des années, sa meilleure amie dans la communauté des super-héros. Son amitié avec Dick Grayson, le premier Robin, est devenue, récemment, plus intime.

Barbara a récemment retrouvé l'usage de ses jambes et a repris l'identité de Batgirl. Elle laisse toutefois Stéphanie Brown garder le nom. Suite à ce rétablissement, une série lui a été consacrée, Batgirl, dans laquelle elle réapprend à porter le masque en combattant ses propres Super-Criminels. Elle lutte également contre une organisation criminelle avec tous les membres de la "Bat-Famille" lors du crossover La Cour des hiboux.

Autres médias[modifier | modifier le code]

Dans Batman, la relève et les autres séries animées, Barbara Gordon ne perd jamais l'usage de ses jambes et ne devient pas Oracle mais garde cependant son rôle de hackeuse. Elle continue sa carrière de Batgirl pendant de nombreuses années. Parallèlement, elle fait carrière dans la police et gravit les échelons. En 2030, à l'époque de Batman, la relève, elle est commissaire, tout comme son père. Elle épouse le procureur Sam Young.

Dans Batman, la série animée dont les premiers épisodes ont été diffusés en 2004, Barbara Gordon est poussée par son père à faire de la gymnastique à un niveau olympique. Elle est amie avec Pamela Isley qui deviendra, suite à un accident, Poison Ivy. Ensemble, se surnommant mutuellement Rouquine, elles menaient des actions commando pour la défense de la nature. Pour tenter de ramener à la raison son ancienne amie et voyant que celle-ci avait enlevé son père, Barbara Gordon endossera le rôle de Batgirl (bien qu'elle tentât, sans succès, de se faire surnommer Batwoman). Contrairement aux autres séries, elle entretient, avec Robin, une relation conflictuelle grande sœur/petit frère. Dans la même série, un épisode se déroulant dans un futur lointain nous fait découvrir (par flashbacks) que Barbara est bien devenue paraplégique et nommée Oracle par Batman.

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Barbara est une jeune fille très mure pour son âge, sincère, loyale, honnête, déterminée et très intelligente. Elle est à ses débuts, une jeune étudiante, brillante et férue d'informatique. Cet attrait pour l'informatique fera d'elle une hackeuse hors-pair.

Dans Batman, la série animée, elle tombera amoureuse de Richard "Dick" Grayson, ce qui causera des tensions entre Batman, Robin et elle. Dick en tant que Robin a du mal à ce qu'elle prenne de plus en plus de risque au côté de Batman.

Toujours est-il que sa confrontation directe avec le crime a eu pour effet, de la rendre encore plus mûre et plus responsable encore et de faire d'elle à l'âge adulte, une femme importante et une leader, que ce soit en tant qu'Oracle et leader des Birds of Prey (les Anges de la nuit, en vf) ou en tant que commissaire de police, dans la série Batman, la relève.

Toutefois, elle n'en reste pas insensible car elle reste traumatisée par rapport à ce qui est arrivé à Jason Todd (2nd Robin), lors de la confrontation avec le Joker.

Dans la série Batman, elle y est vue plus jeune que dans la première série tout comme Robin. Elle reste une fille perspicace, car elle faillit démasquer Batman, quand elle fut invitée chez Bruce Wayne (par rapport au menton). Elle était à ses débuts une militante écologiste extrême jusqu'à ce qu'elle se rende compte que son amie Pamela était dangereuse, gymnaste hors pair et toujours aussi redoutable hackeuse. Elle a cette fois-ci une relation fraternelle et est en "compétition" avec Dick Grayson.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Durant ses aventures de l'âge d'argent, Batgirl est présentée comme étant une combattante inexpérimentée du crime. Avec le temps, elle vit ses propres aventures dans Detective Comics. Cela a permis au personnage de mieux évoluer et de gagner de l'expérience.

Barbara a prouvé qu'elle était plus populaire que sa précédente Betty Kane. Son personnage fera quelques apparitions dans World's Finest Comics. Dans ce comic, elle croise Superman, Supergirl, Bat-Mite ou encore Mxyzptlk. Elle a aussi combattu avec la Ligue de justice d'Amérique contre Queen Bee.

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Comics (liste non-exhaustive)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Batman (comics).

Séries[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Vidéo[modifier | modifier le code]

Jeux Vidéo[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Batman: The Killing Joke
  2. Batman Chronicles #5 : Oracle : Year One