Superman 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Superman (homonymie)

Superman 3

Titre original Superman III
Réalisation Richard Lester
Scénario David Newman
Leslie Newman
Sociétés de production Dovemead Films
Cantharus Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Super-héros
Sortie 1983
Durée 120 minutes (h 0)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Superman 3 est un film de super-héros anglo-américain réalisé par Richard Lester, sorti en 1983.

C'est le troisième volet des adaptations cinématographiques de Superman avec Christopher Reeve dans le rôle-titre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Auguste Gorman, sans argent et sans talent, se découvre un don pour l'informatique. Ross Webster, patron d'une puissante société et génie du mal à ses heures, entend utiliser son génie pour dominer le monde grâce aux ordinateurs, et détruire Superman. Ce dernier se retrouve bientôt exposé à une kryptonite artificielle qui transforme sa personnalité et en fait un être maléfique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteur délégué : Ilya Salkind
Producteur associé : Robert Simmonds

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (VF) sur AlloDoublage[3]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Contrairement aux autres films Superman, Superman 3 s'oriente plus vers la comédie, reposant en particulier sur Richard Pryor qui prend trop l'écran selon de nombreux fans.
  • Contrairement aux autres films de la saga, le générique de début du film ne se déroule pas dans l'espace mais en ville. De plus, dans le générique de fin, les références défilent non pas de bas en haut mais d'arrière en avant.
  • Selon les scénaristes, le choix initial pour le rôle de Ross Webster était Alan Alda, susceptible de se montrer impitoyable tout en conservant son charme.
  • Dans l'introduction du film, le jeune garçon qui attend devant le photomaton pendant que Clark Kent se change en Superman, est celui qui interprétait le bébé Kal-El dans le premier film cinq ans plus tôt.
  • Dans l'introduction du film, le passant qui reçoit de la peinture sur lui ainsi qu'un seau de peinture est une guest star. Le comédien britannique Bob Todd plus connu pour être un des vieux complices de Benny Hill dans ses shows.
  • Dans la scène de l'affrontement entre le gentil Clark et le méchant Superman, on peut apercevoir un poster du film Blade Runner affiché sur le mur d'un petit local.

Incohérence photographique[modifier | modifier le code]

Dans la séquence du bal de Smallville, on peut voir des photos de Clark et Lana lors de la remise des diplômes avec les visages de Christopher Reeve et Annette O'Toole. Or dans le premier film, les personnages étaient interprêtés en tant qu'adolescents par deux autres acteurs : Jeff East et Diane Sherry. Par conséquent, les photos devaient comporter les visages de ceux-ci et non ceux de Reeve et O'Toole. N'oublions pas non plus qu'après le lycée, Clark a voyagé dans le Grand Nord pour y étudier ses origines kryptoniennnes et qu'il y est resté pendant 12 ans[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Crédits - Internet Movie Database
  2. (en) Dates de sortie - Internet Movie Database
  3. Fiche de doublage VF du film sur AlloDoublage, consulté le 16 février 2013
  4. Réplique de Jor-El dans Superman : « Quand tu seras revenu aux confins de ta galaxie, douze de tes années auront passé. »