Teen Titans (comics)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Titans (comics))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Titan.
Teen Titans
Personnage de fiction apparaissant dans
Teen Titans.

Alias Titans
New Teen Titans
New Titans
Adresse Tour des Titans :
I, II. New York (1980–91, 1999–02)
III. San Francisco (depuis 2003)

Membre(s) Composition actuelle
Cyborg
Kid Devil
Ravager (Rose Wilson)
Robin (Tim Drake)
Wonder Girl (Cassandra Sandsmark)
Raven
Jericho
Miss Martian

Anciens membres
Liste des membres des Titans

Créé par Bob Haney
Bruno Premiani
Première apparition The Brave & the Bold (vol. 1, #54 ; équipe originale)

Teen Titans (vol. 3, numéro 1 ; équipe actuelle)

Éditeur(s) DC Comics

Les Jeunes Titans (aussi connus à travers les années en tant que Teen Titans, The New Teen Titans, The New Titans, et The Titans) est une équipe de super-héros de comics publiée par DC Comics. Comme le nom de l’équipe le suggère, ses membres sont habituellement des adolescents. Début 2014, DC Comics annonce le lancement d'un nouveau magazine Teen Titans pour juillet 2014[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Premier volume[modifier | modifier le code]

Les Teen Titans apparaissent initialement dans le 54e numéro de The Brave and the Bold en juillet 1964)[2]. Ils forment une sorte de Ligue de justice d'Amérique junior composée de Robin, Kid Flash, et Aqualad, opérant en équipe à l'instar de leurs mentors (respectivement, Batman, Flash, et Aquaman). Ils furent bientôt rejoints par Wonder Girl, dont l’existence en tant que version adolescente de Wonder Woman avait auparavant été établie ; cependant, ce personnage était nouveau et distinct du personnage adulte, et le lien entre elles ne fut pas immédiatement expliqué (le mystère des origines de Wonder Girl poursuivra la série avant d’être finalement résolu une fois pour toutes dans DC Present : The Return of Donna Troy (2004))

Les Teen Titans étaient assez populaires pour mériter leur propre série, dont le numéro 1 est daté de février 1966. Les premiers numéros furent remarqués pour les dessins de Nick Cardy[3]. Le pupille de Green Arrow, Speedy, les rejoint naturellement ; cela fut plus tard revu pour en faire un membre fondateur bien qu’on ne le voit pas dans plusieurs épisodes. La série introduisit par la suite de tous nouveaux héros adolescents, principalement Lilith et Hawk et Dove. Le ton de la série a souvent hésité entre l'exubérance des années 1960 et sa face obscure illustrée par la Guerre du Viêt Nam et les protestations qui s'ensuivirent. Dans une histoire mémorable commençant au #25 (février 1970), les Titans durent faire face à la mort accidentelle d’un activiste pacifiste, ce qui les amena à reconsidérer leurs actions et leurs buts, et conduisit au départ temporaire de Robin de l'équipe. Le thème des adolescents apprenant à assumer les responsabilités des adultes fut récurrent dans la série.

La popularité de la série faiblit dans les années 1970, et elle s’arrêta au #43 (février 1973)[réf. nécessaire].

Reprise en 1970[modifier | modifier le code]

Quelques années plus tard, la série fut reprise à partir du numéro 44 (novembre 1976)[4], mais eut du mal à trouver une direction, de nombreuses histoires se succédant rapidement. Parmi celles-ci, on peut citer celle concernant la mystérieuse Fille du Joker, ainsi que la formation des Teen Titans West, équipe composée d’autres jeunes héros adolescents comme Bat-Girl (Betty Kane) et Golden Eagle[5]. La reprise fut éphémère, et la série fut annulée au n° 53 (février 1978).

The New Teen Titans (1980–1996)[modifier | modifier le code]

Les Titans furent à nouveau repris dans les années 1980. Annoncé dans DC Comics Presents n° 26 (octobre 1980), le premier volume des New Teen Titans (novembre 1980) introduisit une équipe de nouveaux Titans, légitimée par la présence des anciens membres Robin, Wonder Girl, et Kid Flash. L'équipe était complétée par Changelin (l’ancien Beast Boy, membre de la Doom Patrol), et par de tout nouveaux héros : l’homme-robot Cyborg, l’extra-terrestre Starfire, et la sombre empathique Raven[6]. Raven forma le groupe pour combattre Trigon, son père démoniaque, et l’équipe restera par la suite unie. Créé par le scénariste Marv Wolfman et le dessinateur George Pérez, le titre a été considéré comme la réponse de DC aux très populaires X-Men de Marvel Comics, les deux séries mettant en scène un groupe de jeunes adultes d’origines diverses dont les conflits internes étaient aussi important que leurs combats contres les vilains. Ces deux séries contribuèrent considérablement à orienter les comics grands publics vers des histoires basées sur les personnages. Le titre utilisa aussi de longues intrigues et plongea les personnages dans des batailles galactiques et autres conflits inter-dimensionnels. De la même façon que X-Men avec John Byrne, The New Teen Titans fit de Pérez une star des comics. Les deux équipes firent d'ailleurs l'objet d'un cross-over, The Uncanny X-Men and The New Teen Titans (en) en 1982.

Dans cette série les motivations des vilains pouvaient être complexes, comme dans le cas de Deathstroke[7], un mercenaire qui accepta un contrat sur les Titans pour remplir la mission que son fils n’avait pas pu terminer. Cela mena à l’une des aventures les plus complexes des Titans, dans laquelle une psychopathe baptisée Terra[8] infiltra les Titans dans le but de les détruire. Pendant cette histoire le premier Robin, Dick Grayson adopta l’identité de Nightwing. Le Monitor, qui allait jouer un rôle important dans la saga Crisis on Infinite Earths, apparaissait régulièrement dans la série comme personnage secondaire.

En 1982 paru une mini-série de quatre parties par Wolfman et Perez, Tales of the New Teen Titans, qui détaillait le passé de Cyborg, Raven, Starfire, et Changelin (avec notamment l'apparition de Blackfire, la sœur de Starfire). Parmi les autres histoires remarquables : A Day in the Life...[9], qui décrit la vie personnelle de l’équipe sur un jour, Who is Donna Troy?[10] dans laquelle Robin enquête sur la véritable identité de Wonder Girl (n° 38), et We are Gathered Here Today...[11], l’histoire du mariage de Wonder Girl (n° 50 qui, fait rare pour un mariage super-héroïque, ne donne pas lieu à un combat). La série connut des problèmes de numérotation quand DC transféra certains des titres les plus populaires des kiosques à journaux au marché direct (les comic-shop) en 1984. The New Teen Titans devint Tales of the Teen Titans pour un an (à ne pas confondre avec la mini-série Tales of the New Teen Titans), tandis qu’une nouvelle série baptisée The New Teen Titans était lancée avec un nouveau n° 1. Le premier titre commença à réimprimer les histoires du second pour les kiosques un an plus tard et dura jusqu’au n° 91, mais les nouvelles histoires se trouvaient dans le titre du marché direct.

Le premier épisode de la nouvelle série du marché direct causa une certaine controverse, Dick Grayson et Starfire y apparaissant au lit ensemble, alors même qu'il était établi depuis quelque temps qu'ils formaient un couple. Pérez quitta la série après le n° 5 de la seconde série, qui sembla tourner en rond. Wolfman reconnut plus tard avoir souffert à cette époque du syndrome de la page blanche, et d’autres scénaristes le remplacèrent de temps en temps. José Luis Garcia Lopez prit la suite de Pérez, et Eduardo Barreto fit un long passage. Puis Pérez revint avec le n° 50 (La série étant encore renommée, cette fois en The New Titans, les personnages n'étant effectivement plus des adolescents) pour raconter une nouvelle version des origines de Wonder Girl (le lien auparavant établi avec Wonder Woman ayant été annulé à la suite des révisions entraînées par Crisis on Infinite Earths), ayant pour conséquence de la rebaptiser Troia. Pérez quitta à nouveau le titre au n° 61. Après cela, la série introduisit de nouveaux personnages, et en changea radicalement d’autres. Le groupe qui apparaît dans le dernier épisode, le n° 130 (février 1996), n’avait plus beaucoup de points communs avec celui des origines.

Team Titans et Titans (1999)[modifier | modifier le code]

Les Team Titans étaient un groupe de Titans ne possèdant aucun lien avec les précédentes séries. La série a duré pendant 24 numéros entre 1992 et 1994. Le scénario était principalement sur Lord Chaos, qui était le fils de Donna Troy et de Robert Long, il était un dictateur dans le futur. La majorité des Team Titans provenait du futur et ils voulaient empêcher la naissance de ce dictateur en tuant Donna Troy. Mais l'histoire Zero Hour a effacé de la continuité la plupart des personnages de cette série. Un groupe sans lien avec les précédents apparut dans sa propre série plus tard dans l’année avec un nouveau premier numéro (octobre 1996). L'équipe était menée par Atom, devenu un adolescent suite aux évènements de Zero Hour. La série s’arrêta au numéro 24 (septembre 1998). La totalité des épisodes a été écrite par Dan Jurgens.

En 1999, l’équipe fut reformée dans une mini-série de trois épisodes, JLA/Titans, mettant en scène à peu près tous les personnages ayant été des Titans. Cela mena au premier numéro The Titans (mars 1999), écrit par Devin Grayson. Cette incarnation de l’équipe se composait d’un mélange d’anciens Titans de toutes les époques : Nightwing, Troia, Arsenal, Tempest, et Flash (de l’équipe originelle), Starfire, Cyborg, et Damage (des New Teen Titans ), et Argent (de la série de 1996). Cette série dura jusqu’au 50e numéro (2002).

Elle fut suivie du crossover Titans/Young Justice: Graduation Day, qui mena à la nouvelle série Teen Titans, et prépara le terrain pour la nouvelle série Outsiders.

  • Apparitions notables (les titres suivis d'un * ont été traduits en français, même partiellement) :
    • JLA/Titans: The Technis Imperative, n° 1-3 *
    • The Titans, n° 1-50
    • Titans Secret Files, n° 1 & 2 *
    • Titans/Legion (of Super Heroes): Universe Ablaze, n° 1-4
    • Titans/Young Justice: Graduation Day, n° 1-3 *

Teen Titans (vol.3, 2003-2011)[modifier | modifier le code]

En 2003, le scénariste Geoff Johns lance une nouvelle série Teen Titans, mettant à nouveau en scène un mélange d'anciens et de nouveaux membres[12]. Le but de cette version de l'équipe est de recréer l'esprit des histoires des New Teen Titans de Marv Wolfman. Cyborg, Starfire et Beast Boy réintègrent l'équipe, cette fois comme membres vétérans, tandis que Robin, Superboy, Wonder Girl et Kid Flash (qui, en tant qu'Impulse, fit brièvement partie des New Titans avant l'annulation de la série) sont décrits comme les débutants, inversant la dynamique des précédentes séries. Ces derniers personnages sont issus de l'équipe de jeunes Young Justice. Raven rejoint l'équipe dans les premiers épisodes. Son âme habitant un nouveau corps, elle doit réapprendre à utiliser ses pouvoirs, ce qui la place dans une situation intermédiaire entre les vétérans et les débutants.

Cette nouvelle série voit aussi une relocalisation de l'équipe de l'est des États-Unis à la côte ouest. Le quartier général de cette nouvelle équipe est situé à San Francisco au lieu de New York traditionnellement. Durant Infinite Crisis, l'équipe a connu plusieurs pertes au niveau de leurs membres. Par la suite l'équipe est devenue instable avec l'absence de Robin, Cyborg, Superboy et de Kid Flash. À un point que pendant une année complète l'équipe a connu 24 membres différents, dont la plupart n'est restée que quelques semaines, voire quelques mois. Après un an d'absence, Robin retourne à la Tour des Titans et reforme l'équipe avec Rose Wilson (Ravager) et Kid Devil.

Teen Titans (vol. 4)[modifier | modifier le code]

En septembre 2011, DC Comics relance toutes ses séries et une nouvelle version des Teen Titans voit le jour. L'équipe comprend Red Robin, Kid Flash, Superboy, Wonder Girl, Solstice, et deux nouveaux venus : Skitter [13] et Bunker[14]. Le scénario est assuré par Scott Lobdell et le dessin par Brett Booth.

Série d'animation[modifier | modifier le code]

La première apparition hors comics de l'équipe eut lieu dans plusieurs séquences de fin de la série des années 1960 The Superman/Aquaman Hour of Adventure, qui mettaient en scène Speedy, Kid Flash, Wonder Girl et Aqualad.

En 2003, une série d'animation intitulée Teen Titans : Les Jeunes Titans est lancée, se basant en priorité sur l'ère Wolfman/Perez, avec des personnages légèrement plus jeunes et un style influencé par les codes des anime et les mangas. En France, la série est diffusée sur Cartoon Network et France 3[15] et au Québec, sur VRAK.TV[16]. Les principaux personnages incluent Robin, Starfire, Cyborg, Raven, et Beast Boy (Changelin dans la version française). Beaucoup d'autres personnages issus des comics apparaissent, comme Aqualad, Speedy, Deathstroke, et Terra. Certains personnages ont été créés pour la série, comme Más y Menos, Mumbo et Mother Mae-Eye.

Cette série compte cinq saisons en 2013. On note des thèmes conducteurs plus ou moins marqués pour chaque saison, ainsi la première saison s'attache particulièrement à la présentation des membres de l'équipe et à la confrontation entre le leader Robin et le vilain Deathstroke (Slade en anglais). La deuxième saison s'attache au personnage de Terra. La troisième saison est plus centrée sur Cyborg et le nouveau vilain Brother Blood. La quatrième saison est consacrée à Raven. Enfin, la cinquième saison se concentre sur le travail en équipe des Titans face à une organisation de vilains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joshua Yehl, « DC Comics Will Relaunch Teen Titans in July », sur IGN,‎ 8 avril 2014 (consulté le 4 mai 2014).
  2. (en) (en) Michael McAvennie et Hannah, ed. Dolan, DC Comics Year By Year A Visual Chronicle, Dorling Kindersley,‎ 2010 (ISBN 978-0-7566-6742-9), « 1960s », p. 111 :

    « They were never given a team name when scribe Bob Haney and artist Bruno Premiani spun them against Mister Twister. However, this first team-up of Robin, Kid Flash and Aqualad came to be classically regarded as the inaugural story of the Teen Titans. »

  3. (en) McAvennie "1960s" in Dolan, p. 116: "The Teen Titans earned their own series after successful tryouts in both The Brave and the Bold and Showcase. Scribe Bob Haney and artist Nick Cardy promptly dispatched Robin, Aqualad, Wonder Girl and Kid Flash...as the newest members of the Peace Corps."
  4. (en) McAvennie "1970s" in Dolan, p. 171: "More than three years since Teen Titans was canceled, writers Paul Levitz and Bob Rozakis, with artist Pablo Marcos, revived the series."
  5. Chris Franklin, Go West, Young Heroes: The Teen Titans in La-La Land, TwoMorrows Publishing,‎ Juillet 2013, 56–58 p..
  6. (en) Manning, Matthew K. "1980s" in Dolan, p. 188: "[The New Teen Titans] went on to become DC's most popular comic team of its day. Not only the springboard for the following month's The New Teen Titans #1, the preview's momentous story also featured the first appearance of future DC mainstays Cyborg, Starfire and Raven."
  7. (en) Manning "1980s" in Dolan, p. 189: "Debuting in the shadows of the cover to the team's second issue, written by Marv Wolfman and meticulously illustrated by artist George Pérez, Deathstroke was...asked to kill the Teen Titans."
  8. (en) « Comics Buyer's Guide Fan Awards Archives », CBGextra.com,‎ 16 août 2008 (consulté le 21 mars 2009)
  9. The New Teen Titans,‎ Juin 1981.
  10. The New Teen Titans,‎ Janvier 1984.
  11. Tales of the Teen Titans,‎ Février 1985.
  12. (en) Cowsill, Alan "2000s" in Dolan, p. 310: "None [of the Teen Titans series] had reached the heights of the Marv Wolfman and George Pérez era until writer Geoff Johns and artist Mike McKone's relaunch."
  13. (en) David Uzumeri, « DC Comics Announces New Teen Titles; Tim Drake Sighted », ComicsAlliance,‎ 8 juin 2011 (consulté le 28 avril 2012).
  14. (en) Kevin Melrose, « DC’s relaunched Teen Titans to debut gay teen superhero », Comic Book Resources,‎ 18 septembre 2011 (consulté le 28 avril 2012).
  15. (fr) « Teen Titans les jeunes Titans », sur planete-jeunesse (consulté le 26 avril 2014).
  16. (en) « VRAK.TV nous en donne encore plus cet automne »,‎ 16 août 2007 (consulté le 26 avril 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]