Joe Shuster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joe Shuster

Nom de naissance Joseph Shuster
Naissance 10 juillet 1914
Toronto, Ontario
Drapeau du Canada Canada
Décès 30 juillet 1992 (à 78 ans)
Los Angeles, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession dessinateur
Distinctions

Joseph (Joe) Shuster (10 juillet 1914 - 30 juillet 1992) était un dessinateur de comics d'origine canadienne. Il est essentiellement connu pour avoir été avec Jerry Siegel le cocréateur du personnage de Superman.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'immigrés juifs, Joseph Shuster est né à Toronto en Ontario. Son père Julius est un immigrant de Rotterdam et sa mère Ida vient de Kiev. La famille ayant du mal à joindre les deux bouts, Joe Shuster travaille très jeune comme livreur de journaux pour le Toronto Star. L'ambiance du grand journal, l'agitation de ses bureaux, et les histoires fantastiques des comic strips en couleur ont un impact puissant sur lui. Il commence à dessiner pour se divertir à cette époque.

Il est le cousin d'un des comédiens les plus populaires du Canada, Frank Shuster. À l'âge de 10 ans, lui et sa famille déménagent à Cleveland dans l'Ohio. En 1931, il fait la connaissance de Jerome Siegel au lycée de Glennville, un quartier de Cleveland. Siegel écrit déjà pour le journal du lycée, La Torche et cherche un dessinateur pour illustrer ses histoires. C'est ainsi qu'il dessine une parodie de Tarzan Goober the Mighty sur un scénario de Siegel. En 1933 dans un fanzine intitulé 'Science Fiction Shuster dessine une histoire écrite par Siegel dans laquelle apparaît un personnage nommé Superman, bien que celui-ci soit très différent du héros de comics qu'ils créeront plus tard[K 1].

Le fanzine cesse de paraître au numéro cinq et Siegel et Shuster commencent à présenter des projets aux éditeurs de comic strip. Tous sont refusés aussi les deux artistes de tournent vers le monde naissant du comic book. Ils n'ont cependant pas plus de chance[K 2].

En octobre 1936, pour l'éditeur de comics National Allied Publications tous deux créent le personnage de Doctor Occult qui paraît dans le sixième numéro du comic book New Fun Comics[K 3]. Ils créent aussi, pour le même éditeur, Slam Bradley dont le premier épisode paraît en mars 1937 dans le premier numéro de Detective Comics[K 4].

En 1938 ils parviennent à vendre à la National Allied Publications leur super-héros, baptisé Superman, qui orne la couverture du premier numéro d'Action Comics en juin. Le succès immédiat du personnage amène la création en janvier 1939 d'un comic strip puis à l'été 1939 d'un second comic book intitulé simplement Superman. Shuster ne peut répondre à toutes ses demandes et engage des artistes, comme Wayne Boring et Ira Yarbrough, pour former un studio. Ces dessinateurs sont payés sur le salaire de Shuster qui ne touche rien sur l'utilisation de Superman par DC Comics. La première histoire de Superman rapporte 130 € pour les 13 pages de celle-ci[K 5].

Lors des premières apparitions de Superman, son héros Clark Kent travaillait pour le journal Daily Star, nom que Shuster avait basé sur celui de son ancien employeur de Toronto. Quand le comics pris une ampleur internationale, le journal devint le Daily Planet.

Joe Shuster fut rapidement célèbre pour avoir créé l'un des personnages de fiction les plus connus au monde. En pleine Grande Dépression, il s'en sortait très bien en dessinant les aventures de Superman. Cependant, en 1946 le duo essuya des démêlés judiciaires avec DC à propos des droits sur Superman, et après un combat de deux ans ils abandonnèrent leurs prétentions sur le personnage en échange d'environ 200 000 $.

En 1978, il recommença avec Siegel ses poursuites contre DC Comics à propos des droits sur Superman et ils gagnèrent chacun une rente annuelle de 35 000 $ pour le restant de leur vie. Depuis lors, tous les comics, séries télévisées, films et jeux vidéo mettant en scène Superman (notamment l'actuelle série Smallville) sont obligés de mentionner le fait que Superman a été "créé par Jerome Siegel et Joseph Shuster".

Lui et Siegel remportèrent un Eisner Award en 1992.

Joe Shuster est décédé la même année à Los Angeles en Californie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  1. p. 10
  2. p. 11
  3. p. 6
  4. p. 8
  5. p. 21

Autres références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Arie Kaplan, From Krakow to Krypton : Jews and comic books, The Jewish publication society,‎ 2008, 240 p. (ISBN 0827608438, lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article