Gorilla Grodd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gorilla Grodd
Personnage de fiction apparaissant dans
Flash

Alias Drew Drowden, Général Grodd, William Dawson
Naissance Gorilla City
Origine Afrique
Activité(s) Scientifique, conquérant
Pouvoirs Super force, rapidité et endurance
télépathe, Intelligence ...
Famille Boka (femelle sépare)
Gorbzil Mammit (fils)
Samuel Simeon (petit-fils)
Affiliation The Injustice League
Secret Society of Super-Villains

Créé par John Broome & Carmine Infantino
Première apparition Flash #106 (1959)
Éditeur(s) DC Comics

Gorilla Grodd est un super-vilain de l'univers de DC Comics. Créé par John Broome & Carmine Infantino dans Flash #106 en mai 1959.

Un gorille doté d'une haute intelligence et de vastes pouvoirs psychiques, Grodd est principalement connu comme un des pires ennemis de Flash, bien qu'il ait également affronté l'ensemble de la Ligue de justice d'Amérique à certaines occasions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gorilla Grodd était originellement un gorille ordinaire, jusqu'au jour où lui et ses camarades tombèrent par hasard sur un vaisseau extra-terrestres (un météore radio-actif dans les versions moins récentes). Le pilote du vaisseau rendit les singes intelligents, et donna à deux d'entre eux, Grodd et un autre nommé Solovar, des pouvoirs psychiques. En remerciement, les gorilles prirent l'extra-terrestre comme leur chef, et sous ses ordres fondèrent une cité hautement avancée technologiquement nommée Gorilla-City.

Pendant des années, les gorilles vécurent en paix, jusqu'au jour où des explorateurs humains tombèrent par hasard sur la cité. Saisissant l'occasion, Grodd força l'un des humains à tuer l'extra-terrestre, se débarrassant ainsi de ce dernier sans éveiller de soupçons. Le champ libre, il prit le pouvoir à Gorilla-City et se prépara à tenter une conquête du monde.

À cette fin, Grodd fit prisonnier son camarade Solovar, dont il arracha le secret du contrôle mental afin de s'assurer la loyauté des autres gorilles. Solovar s'échappa de sa cage, et contacta télépathiquement Barry Allen, plus connu comme le héros Flash, pour lui venir en aide. Le super-héros parvint à vaincre Grodd, et le priva apparemment de son pouvoir de contrôle mental.

Il s'avéra plus tard que Grodd avait malgré tout conservé le pouvoir, ce qui lui permit de soumettre son geôlier. Fort de ce nouvel allié, il réduisit en esclavage une race de créatures ailées, et tenta de développer une machine pour priver les autres gorilles de leur intelligence. A nouveau contacté par Solovar, Flash localisa la machine et la détruisit, avant de libérer les êtres ailés. Vaincu une fois de plus, Grodd fut à nouveau enfermé, cette fois avec quatre gardes.
Il s'échappa une fois de plus, et développa une machine pour se transformer en humain, puis une pilule qui lui donna des pouvoirs psychiques encore plus vastes. Lorsque Flash revint pour l'arrêter, Grodd, fort de ses nouveaux pouvoirs, le vainquit aisément, mais l'effet de la machine l'ayant transformé en humain s'avéra temporaire, et il reprit sa forme de gorille, sous laquelle son cerveau n'était pas assez évolué pour exploiter la totalité de ses pouvoirs psychiques. Avant qu'il ne puisse réutiliser la machine, Flash remodela cette dernière en menottes et le ramena à Gorilla-City pour être remit en cellule.
Plus tard, Grodd développa un moyen de transférer son âme dans un nouveau corps, et prit le contrôle d'un humain à Central City, la ville de Flash, avant d'être à nouveau emprisonné.

Plus tard, Gorilla Grodd libéra plusieurs des ennemis de Flash de prison pour distraire le héros pendant qu'il s'évade en transférant son esprit dans le corps de Freddy, un gorille issus d'un zoo. Il parvint finalement à priver temporairement Flash de sa vitesse surhumaine en utilisant un système à base de radiation, mais fut ironiquement battu par la compagne de Freddy, qui s'en prit à lui en l'entendant mentionner une autre femelle gorille. Après sa défaite, lui et Freddy retrouvèrent leurs corps respectifs.

Plus tard, Grodd affronta le nouveau Flash, Wally West, affrontement au cours duquel il augmenta l'intelligence de la majorité des animaux de Central City, espérant mettre en danger les vies des humains. Son plan se retourna cependant contre lui lorsque certains animaux restèrent loyaux à leurs maîtres, et Flash le vainquit avec l'aide d'autres héros.

A un certain point, Grodd joignit brièvement le groupe de supervilains Tartarus dirigé par Vandal Savage, ce dernier lui ayant promit l'immortalité et le pouvoir en échange de ses services.

Au cours de ses différentes apparitions, Grodd a tenté pas moins de dix-huit fois d'éliminer toute trace d'humanité de la planète, allant même à une occasion jusqu'à voyager dans le temps au crétacé pour y parvenir.

A une occasion, Grodd s'empare du Cœur des Ténèbres, un talisman ordinairement actif uniquement durant les éclipses, qui lui permet de réveiller la bête intérieure des humains, transformant ainsi la population de Lisbourg en monstres bestiaux et féroces sous son contrôle. Supergirl réussit néanmoins à combattre son influence jusqu'à ce que le Soleil retrouve son état normal. Gorilla est apparemment tué à la fin de cet épisode.

Un des plans le plus élaborés de Grodd fut d'arranger l'assassinat de Solovar et de pousser par manipulation Gorilla-City à déclarer la guerre à l'humanité, grâce à l'aide d'une secte de singes nommés Simian Scarlet. Au cours de cette aventure cependant, Grodd absorbe trop d'énergie neural de ses camarades singes, le laissant avec l'intelligence d'un singe ordinaire. Il retrouve finalement son intelligence et ses pouvoirs, mais une tentative ratée d'établir une base en Floride le conduit à une nouvelle incarcération.

Désormais coincé dans le corps d'un vagabond obèse, Grodd est brièvement agressé par un gang de rue surnommé les Vautours. L'un d'entre eux commente que leur camarade Iggo a la force d'un gorille, ce qui engendre un déclic chez Grodd, lui redonnant sa mémoire, sa véritable forme et ses pouvoirs. Après avoir rapidement battu les Vautours en leur faisant croire télépathiquement qu'ils tombaient dans de la lave, il lut leurs pensées, découvrit qu'un des anciens membres du gang était un ami de Flash, le conduisant à élaborer un nouveau plan.

Grodd trouva ensuite un météore similaire à celui qui lui avait donné ses pouvoirs, et contacta Hector Hammond, un humain ayant obtenu des pouvoirs d'une manière similaire. Ayant amélioré son évolution avec son aide, il réussit à prendre le contrôle de Gorilla-City, mais fut une fois de plus vaincu.

Grodd causa aussi la paralysie de Hunter Zolomon, l'un des amis de Flash, engendrant par extension sa transformation en le super-vilain Zoom.

A une occasion, Grodd attaque avec ses forces l'Ultramarine Corps. Il fait tuer la majorité des civils qu'ils protègent, et en mange quelques-uns personnellement. Cet acte lui vaut de passer numéro trois des criminels les plus recherchés du monde.

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Gorilla Grodd possède de très vastes pouvoirs psychiques, qu'il peut employer à divers usages. Quelques-uns des usages qu'il en a fait incluent le contrôle mental, télépathie, attaques télékinésiques, transmutation de la matière via télékinésie et transfert de son esprit dans le corps d'autres êtres vivants. Dans les incarnations plus récentes, il a démontré la capacité à absorber l’intelligence d'êtres humains en consommant leurs cerveaux. On peut toutefois noter que certains Flash ont démontré la capacité à résister partiellement à sa télépathie grâce à leur vitesse. En dehors de ses pouvoirs, Gorilla Grodd possède les aptitudes propres à un gorille, et une force très supérieure à un gorille moyen. C'est un génie scientifique et stratégique, capable de construire une grande variétés de machines avancées et d'organiser des plans élaborés pour arriver à ses fins.

Autre médias[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]