Hondeghem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hondeghem
Image illustrative de l'article Hondeghem
Blason de Hondeghem
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Hazebrouck-Nord
Intercommunalité Communauté de communes de Flandre intérieure
Maire
Mandat
Jean-Pierre Feramus
2014-2020
Code postal 59190
Code commune 59308
Démographie
Gentilé Hondeghemois
Population
municipale
945 hab. (2011)
Densité 75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 45′ 27″ N 2° 31′ 19″ E / 50.7575, 2.5219444444450° 45′ 27″ Nord 2° 31′ 19″ Est / 50.7575, 2.52194444444  
Altitude Min. 24 m – Max. 57 m
Superficie 12,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Hondeghem

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Hondeghem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hondeghem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hondeghem

Hondeghem (en néerlandais : Hondegem) est une commune française, située dans le département du Nord (59) en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hondeghem dans son canton et son arrondissement

Situation[modifier | modifier le code]

Hondeghem se situe entre Hazebrouck et Cassel sur la route dite « des ambulances ».

Hameaux et lieux-dits[modifier | modifier le code]

  • Valkhof, Steenberg, La Wissche, Briardé, Longue-Croix et Comté

Géologie[modifier | modifier le code]

  • Dans le sable argileux du limon se trouve des concrétions ferrugineuses qui ont la forme de petites baguettes d'un centimètre au plus de diamètre, traversées, dans l'axe par un tube effilé de la grosseur d'une aiguille[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Hondeghem
Cassel

Oxelaëre Bavinchove

Sainte-Marie-Cappel Saint-Sylvestre-Cappel
Staple Hondeghem Caëstre
Wallon-Cappel Hazebrouck

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • 1152 :Hundigehem[2]
  • XIIe siècle Œdeghem : titre du chapitre de Cambrai[3]
  • 1332 : Kienville : 1er cartulaire de la dame de Cassel Maison du Chien
  • 1559 : Quienville : division des Diocéses (Mirœus)
  • 1560 : Canisvilla : Id.
  • 1698 : Quienville : Cartulaire de l'Abbaye du repos de Notre-Dame de Marquette

Odeghem, Otteghem : Meyer, Annal.Fland. Hondeghem, Hondegem, Hondehem

Histoire[modifier | modifier le code]

  • En 1248, Aegidius de Haverskerque fit don à l'Abbaye de Watten de sa dîme sur le fief appelé « Kakebil » situé à Hondeghem[4].
  • Le 10 mars 1427 à Bruges Philippe, Duc de Bourgogne, comte de Flandre voulant relever l'industrie textile de la draperie accorde aux habitants d'Ypres le privilège suivant : « tellement renommée par tous pays et nacions tant de chrestienneté comme d'autres » et voulant mettre fin à la fabrication de draps dans plusieurs villages non priviligiés tels que Hondegehem « nul ne pourra tisser ou fouler publiquement ou occultement du drap dans aucun villages des châtelleries d'Ypres, de Bailleul, de Cassel et de Warneton sous peine d'amende de soixante livres parisis, de saisie d'ouvrage et d'un an de banissement hors des terres de Flandres »[5].
  • En 1430, les vicaires-généraux de Thérouanne (le siège du Diocèse de Thérouanne étant alors vacant) confirmèrent l'institution d'une confrérie de la Sainte-Vierge établie à Hondeghem [6].
  • Le 9 novembre 1444 le pape Eugène IV accorda des indulgences à cette confrérie par une bulle.
  • En 1570 la commune d'Hodeghem est doté de registres d'état Civils[7].
  • Le 22 septembre 1659, procès en sorcellerie de Thomas Looten pour des faits s'étant déroulés en partie sur le territoire d'Hondeghem [8]. « ...qu'il a reçu du diable susnommé de la poudrette verte pour execercer ses sorcelleries, ainsi qu'il l'a fait à Hondeghem, en ensorcelant un veau rouge blanchâtre qui était là ». Thomas Looten a avoué que ses complices sont et ont été au sabat Caloentye, François Van-Lene demeurant à Hondeghem[9].

Les Seigneurs de la Wissche, venus d'Artois au XIVe siècle, prirent le nom de Hondeghem et Guillaume de Hondeghem obtint du Duc de Bourgogne, dont il était chambellan le titre de « Seigneur du Pays »

Philippe de Horosco[10] était seigneur au XVIIe siècle, après sa mort, sa fille Charlotte vendit à l'Abbaye de Marquette, en 1698, le patronage de l'Église.

La Commune d'Hondeghem faisait partie autrefois du diocèse d'Ypres en Belgique.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Hondeghem (59) Nord-France.svg

Les armes de Hondeghem se blasonnent ainsi : « D'argent à une fasce bretessée et contre-bretessée de gueules. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989 mars 2008 Jean-Pierre Laczny UMP Conseiller général du Canton d'Hazebrouck-Nord,
Président de la Communauté de communes de l'Houtland
mars 2008 en cours Jean-Pierre Feramus SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 945 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 329 1 457 1 537 1 399 1 375 1 425 1 419 1 375 1 345
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 314 1 325 1 297 1 352 1 388 1 385 1 337 1 301 1 216
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 137 1 047 1 023 979 931 853 844 865 788
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2011
738 675 712 835 898 936 945 948 945
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2004[12].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Hondeghem en 2007 en pourcentage[13].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,7 
90 ans ou +
0,6 
5,2 
75 à 89 ans
5,1 
10,6 
60 à 74 ans
12,6 
23,9 
45 à 59 ans
20,6 
24,0 
30 à 44 ans
21,8 
14,7 
15 à 29 ans
15,4 
20,9 
0 à 14 ans
23,9 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[14].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • un précédent monument religieux datant du XIe siècle existait à Hondeghem.
  • église du XIIIe siècle à trois nefs en croix latine, sur le transept un clocher roman sur le côté nord en pierre calcaire de Saint-Omer, le côté sud en moellon brut de Cassel. Une des cloches portait l'inscription « Anno Domini MCCC Maria is mine name. Drie gebroederen maecketen mi Bequ Vannokerleme. L'an su sergneur 1400. Marie est mon nom. Trois frées du nom Bequ Vannokerlme m'ont fondue ».
  • un château de la famille D'Hondeghem.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Erlebalde' ou Herlibalde, grand bailli d'Ypres, issu de la famille de Quienville(Hondeghem) possède, le 1er mars 1200, avec Baudouin VI de Hainaut et son épouse Marie de Champagne les premières de la Halle de la Ville d'Ypres[15].
Testard de Hondeghem 1328 noble de la Flandre sous le comte Loups, dit de Crécy[16].
Philippe de Hondeghem gouverneur de Cassel en 1256[17].
François-Eugène Luchier né le 20 août 1795 à Hondeghem, instituteur public durant 48 ans 10 mois 15 jours. L'empereur Napoléon lui accorde le 10 juillet 1867 liquidation de pensions civiles pour 4386 francs[18]
Couture, cultivateur, arrêté pendant La Terreur, détenu à Arras et libéré du 17 juillet 1794 au 20 mars 1795[19].
Nicolas-Joseph Verley né à Hondeghem vers 1777, mort à Lille le 24 octobre 1846, fonde la première Banque de Lille avec Beaussier en 1836 puis la banque Verley à Lille[20].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires de la société impériale des sciences de l'agriculture et des arts de Lille - 182 - archive de l'université du Michigan -
  2. Denise Poulet - Noms de Lieux du Nord Pas de Calais - 1997- Edition Christine Bonneton -Isbn :2862532223, 9782862532226
  3. Eugène Mannier -Études étymologiques, historiques et comparatives sur les noms de villes, 1861, p. 59, Librairie Auguste Aubry 16 rue Dauphine à Paris - archive de l'université d'Oxford -numérisé et en accès libre par Google Books
  4. Statistique archéologique du département du Nord - page 224 - 1867 - Librairie Quarré et lelleuu à Lille - archive de Harvard University library - numérisé par Google Livres
  5. Isidore-Lucien-Antoine Diegerick -Inventaire analytique et chronologique des chartes et documents appartenant aux archives de la ville d'Ypres - tome troisième - page 130 -imprimé à Bruges chez Vandecaestele-Werbrouck en 1856 -Archive de Harvard College Library - Numérisé en accès libre par Google Books
  6. Louis de Baecker -Les Flamands de Flandre : Études sur leur langues et leur littérature et leurs monuments - 1850 - imprimerie de L. Hebbelynck 6 rue des Peignes à Gand -- page 269 - archive de l'université de Californie - Numérisé en accès libre par Google Books
  7. Louis De Baecker -La noblesse flamande en France ; en présence de l'article 259 du code pénal -1859 - page 68 -chez Auguste Aubry 16 rue Dauphien à Paris - archive de l'université de Californie - numérisé par google Books .
  8. Louis de Baecker -De la religion du nord de la France avant le Christianisme - 1854 - imprimerie Eernest Vanackere 7 Grande Place à Lille - page 326 - archive de l'université de Gand - numérisé par Google Books
  9. Mémoires de la société royale et centrale du département du nord, séant à Douai - 1833-1834 - page 268 -imprimerie Wagrez, rue des Procureurs à Douai - 1834 - archive de l'université du Michigan - numérisé par Google Books
  10. De vegiano - Nobiliaire des Pays-Bas et du comté de Bourgogne - 1614-1630 - chez P.J. Hannicq imprimeur à Malines - 1779 - page 51 - archive de l'université du Michigan - - numérisé par Google Books
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2011
  13. « Évolution et structure de la population à Hondeghem en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)
  14. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 29 juillet 2010)
  15. Mémoires de la société des antiquaires de la Morinie, volume 1- 1834 -page 871 - archive de l'université du Michigan - Numérisé en accès libre par Google Books
  16. A. Dinaux - Archives historiques et littéraires du Nord de la France et du Midi de la Belgique - 18e volume 3e série -tome VI -2e livraison - page 252 -imprimé chez Lemaitre rue du Quesnoi à Valenciennes - juin 1858 - archive de l'université de Gand - numérisé par Google Books
  17. Bulletin de la commission historique du département du Nord, tome IX. - page 309 - 1866 -imprimerie de L. Danel, rue impériale à Lille - archive de la New York Public Library - numérisé par Google Books
  18. Bulletins des lois de la République française, volume 30 n° 1339 Deuxième semestre - 1867- page 120 - archive de Harvard college library - numérisé par Google Books
  19. Auguste Paris -La terreur dans le Pas-de-Calais et dans le Nord - Histoire de Joseph le Bon et des tribunaux révolutionnaires d'Arras et de Cambrai - 1864 - édité par Rousseau-leroy 26 rue Saint-Maurice à Arras - Numérisé en accès libre par Google Books
  20. Frédéric Barbier, Le Patronat du nord sous le Second Empire, 1989