Sainte-Marie-Cappel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Marie.
Sainte-Marie-Cappel
La mairie et la bibliothèque
La mairie et la bibliothèque
Blason de Sainte-Marie-Cappel
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Dunkerque
Canton Cassel
Intercommunalité Communauté de communes de Flandre intérieure
Maire
Mandat
Jean-Pierre Varlet
2014-2020
Code postal 59670
Code commune 59536
Démographie
Gentilé Cappelois
Population
municipale
836 hab. (2011)
Densité 111 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 47′ 01″ N 2° 30′ 28″ E / 50.7836, 2.5078 ()50° 47′ 01″ Nord 2° 30′ 28″ Est / 50.7836, 2.5078 ()  
Altitude Min. 34 m – Max. 90 m
Superficie 7,56 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Cappel

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Cappel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Cappel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sainte-Marie-Cappel

Sainte-Marie-Cappel (Sint-Mariakappel en néerlandais[1]) est une commune française, située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Sainte-Marie-Cappel dans son canton et son arrondissement

La commune est située dans la région naturelle de l'Houtland à 6 km de Steenvoorde, 7,2 km Hazebrouck, 11,3 de Wormhout et 16,6 km de Bailleul.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Sainte-Marie-Cappel
Cassel Terdeghem
Oxelaëre Sainte-Marie-Cappel
Staple Hondeghem Saint-Sylvestre-Cappel

Communications[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Sainte-Marie-Cappel (Nord).svg

Les armes de Sainte-Marie-Cappel se blasonnent ainsi : D'hermine à la fasce de gueules.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Jean-Pierre Varlet DVD  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 836 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 312 905 937 957 925 957 899 934 894
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
805 777 742 716 673 695 683 705 635
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
620 600 550 545 516 489 462 453 395
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
386 356 314 486 591 688 820 836 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Sainte-Marie-Cappel en 2007 en pourcentage[4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
2,7 
75 à 89 ans
5,6 
7,6 
60 à 74 ans
5,4 
19,8 
45 à 59 ans
20,4 
26,9 
30 à 44 ans
26,0 
19,1 
15 à 29 ans
14,6 
24,0 
0 à 14 ans
28,0 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • L'église
  • La chapelle Notre Dame des Champs
  • La chapelle de Sainte-Marie-Cappel : démontée en 1990 à cause du tracé de la LGV Nord, elle trouve une nouvelle terre d'accueil au Musée. Les briques longues et plates cuites au bois permettent de dater sa construction au début XIXe siècle. La charpente à deux versants est couverte de pannes flamandes vernissées. Une élégante croix de fer forgée la surmonte. Selon la tradition, deux tilleuls encadrent l'entrée.

Culture[modifier | modifier le code]

Festival International de la Bierre Artisanale le 4e dimanche de septembre

Sports[modifier | modifier le code]

Une salle de sports ainsi qu'un terrain de foot y a été installé. Un skatepark est demandé par les jeunes de la commune mais il leur est refusé. Cependant, un terrain multisport a été construit et permet aux habitants de la commune de réaliser des activités sportives telles que le basket, le handball, le football et la pétanque. Un club de paintball sportif est implanté sur la commune depuis 2008 (l'association SQWAL PAINTBALL). Il y a aussi du "Yoseikan Budo" ,c'est un art martial enseignant des techniques de clés, de projections, de coups de poings et de coups de pieds ainsi que le maniement des armes du Kobudo.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]