Cueva de las Manos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cueva de las Manos, Río Pinturas *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
SantaCruz-CuevaManos-P2210651b.jpg
Coordonnées 47° 09′ S 70° 40′ O / -47.15, -70.67 ()47° 09′ Sud 70° 40′ Ouest / -47.15, -70.67 ()  
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Subdivision Province de Santa Cruz, Patagonie
Type Culturel
Critères (iii)
Numéro
d’identification
936
Zone géographique Amérique latine et Caraïbes **
Année d’inscription 1999 (23e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La Cueva de las Manos (« Grotte des mains ») est un site archéologique riche en peintures rupestres qui se trouve en Argentine, en Patagonie, province de Santa Cruz, à proximité du río Pinturas.

Son intérêt est lié à la beauté, l'ancienneté et l'excellent état de conservation de ses peintures rupestres, notamment un grand nombre de mains négatives. Il s’agit peut-être d’un lieu d’initiation où les novices laissaient une image négative de leurs mains, comme un acte de soumission aux règles sociales qu’ils acceptaient lors de cette cérémonie.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Les fouilles et les datations par le carbone 14 des peintures rupestres du site de la Cueva de las Manos montrent que celles-ci datent de plusieurs époques :

  • Les peintures les plus anciennes remontent à 13 000 ans environ, pour le premier groupe humain dont les peintures constituent le groupe « stylistique A ». Des scènes de chasse, principalement au guanaco, sont représentées.
  • Un second niveau culturel, baptisé groupe « stylistique B », daterait d'environ 7 000 ans. Les scènes de chasse disparaissent, l’art rupestre est dominé par des représentations de mains en négatif, parfois même d’empreintes d’autruche américaine (le nandou, ñandú). Cette culture a duré jusqu'à - 3 300 ans environ, époque à laquelle l’art devient plus schématique, intégrant des figures zoomorphes et anthropomorphes très stylisées.
Scène de chasse

Intérêt[modifier | modifier le code]

Le site livre l'une des expressions les plus anciennes de l'art des peuples sudaméricains. La grotte et son contenu ont été déclarés Patrimoine culturel de l'Humanité par l'Unesco.

La Cueva de las Manos fait partie d'une série de sites archéologiques sud-américains, à savoir Monte Verde (Chili), Pedra Furada (Brésil), et Piedra Museo (Argentine), entre autres, qui plaident en faveur d'un peuplement relativement ancien de ces régions.

D'autres sites archéologiques proches ont été découverts à Los Toldos, à Piedra Museo et El Ceibo, et également dans la province de Santa Cruz, contenant des vestiges datant de 13 000 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :