Assevent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Assevent
Vue d'ensemble
Vue d'ensemble
Blason de Assevent
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Maubeuge-Nord
Intercommunalité Agglomération Maubeuge Val de Sambre
Maire
Mandat
Michel Lo Giaco
2014-2020
Code postal 59600
Code commune 59021
Démographie
Gentilé Asseventois
Population
municipale
1 798 hab. (2011)
Densité 961 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 17′ 19″ N 4° 00′ 57″ E / 50.2886111111, 4.0158333333350° 17′ 19″ Nord 4° 00′ 57″ Est / 50.2886111111, 4.01583333333  
Altitude Min. 122 m – Max. 151 m
Superficie 1,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Assevent

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Assevent

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Assevent

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Assevent

Assevent est une commune française, située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Assevent se situe à l'est de l'agglomération de Maubeuge au bord de la Sambre.

Communes limitrophes d’Assevent
Élesmes
Maubeuge Assevent Boussois
Rousies Recquignies

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Pont sur la Sambre

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Assevent, qui n'avait pas encore 100 habitants en 1700, a pendant des siècles été un village insignifiant, dont témoigne encore la petite salle des fêtes. La commune connaît depuis les années 1950 une forte croissance démographique, due à sa position par rapport à Maubeuge. Devenue deuxième du Canton Maubeuge-Nord pour la densité de population et troisième pour le nombre d'habitants, la ville est bien équipée avec une école maternelle, le groupe scolaire Pauline-Kergomardes, le centre socioculturel Georges-Brassens, des terrains de sport et un gymnase; ses rues fleuries et une place joliment aménagée avec un kiosque à danse, caractéristique pour l'Avesnois, ajoutent à la qualité de vie dans le village.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Tendance politique[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 en cours Michel Lo Giaco PS  
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Le centre pénitentiaire

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Décoration printanière

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 798 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
121 84 93 142 132 138 128 148 152
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
153 157 168 158 168 172 195 192 306
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
384 401 462 415 472 445 434 418 528
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
708 924 1 360 1 599 1 940 1 875 1 756 1 739 1 798
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Assevent en 2007 en pourcentage[3].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,1 
4,5 
75 à 89 ans
6,4 
13,5 
60 à 74 ans
15,8 
22,4 
45 à 59 ans
22,1 
19,6 
30 à 44 ans
21,7 
18,2 
15 à 29 ans
16,8 
21,7 
0 à 14 ans
17,0 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage [4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 


Santé[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Assevent fait partie de l'académie de Lille.

Sports[modifier | modifier le code]

Le gymnase

Média[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • La nécropole nationale d'Assevent. Elle abrite les corps de 1 140 Français et de 399 Allemands, 260 Russes, 12 Roumains, 7 Britanniques et un Belge. Il a été créé pendant la Première Guerre mondiale à la demande de l'occupant allemand pour offrir une sépulture décente à tous les soldats tombés lors du siège de la place de Maubeuge en août 1914.
  • Église Saint-Joseph, 1868
  • Chapelle Notre-Dame de Consolation, 1761, sur la route de Boussois. Cet oratoire serait le plus ancien monument de la ville[5].
  • Kiosque à danse, réalisé en 2007 par la Fonderie Vincent dans le style classique de l'Avesnois de kiosque circulaire surélevé sur pied unique en fonte[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes d'Assevent

Les armes d'Assevent se blasonnent ainsi : « D’argent au chevron de sable, accompagné de trois trèfles du même. »

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]