Bettrechies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bettrechies
Mairie de Bettrechies
Mairie de Bettrechies
Blason de Bettrechies
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Bavay
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Mormal
Maire
Mandat
Michel Tahon
2014-2020
Code postal 59570
Code commune 59077
Démographie
Population
municipale
250 hab. (2011)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 19′ 31″ N 3° 44′ 41″ E / 50.3252777778, 3.7447222222250° 19′ 31″ Nord 3° 44′ 41″ Est / 50.3252777778, 3.74472222222  
Altitude Min. 67 m – Max. 129 m
Superficie 3,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Bettrechies

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Bettrechies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bettrechies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bettrechies

Bettrechies est une commune française, située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Bettrechies fait partie administrativement de l'Avesnois (Arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe) et historiquement du Hainaut.

Bettrechies borde la Belgique.

Communes limitrophes de Bettrechies
Gussignies Gussignies Bellignies
Gussignies Bettrechies Bellignies
La Flamengrie Saint-Waast Saint-Waast

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village de Bettrechies est donné en 646 par Sainte Aldegonde à l'Abbaye de Maubeuge[1].

Le 26 novembre 1934 à 20 h 35 : chute à quelques de frontière belge d'une météorite à chondrite de 18 kg dont un fragment de 9 kg se trouve au musée d'histoire naturelle de Lille ; un autre d'un kilogramme à l'IRSNB (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique) au Muséum des sciences naturelles de Belgique

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Tendance politique[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 4 avril 2014)
Michel Tahon   retraité
Réélu pour le mandat 2014-2020[2]

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 250 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
220 219 251 255 304 345 348 339 337
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
329 335 331 336 340 362 376 378 411
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
418 436 413 378 358 340 339 306 279
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
297 270 253 286 235 246 243 243 247
2011 - - - - - - - -
250 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Bettrechies en 2007 en pourcentage[5].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,8 
75 à 89 ans
10,2 
12,3 
60 à 74 ans
11,7 
21,7 
45 à 59 ans
16,8 
30,2 
30 à 44 ans
22,6 
11,3 
15 à 29 ans
16,1 
20,8 
0 à 14 ans
22,6 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage [6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 


Santé[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Bettrechies fait partie de l'académie de Lille.

Sports[modifier | modifier le code]

Média[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Présence d'une carrière de calcaire située à cheval sur Bettrechies et Bellignies : exploitée auparavant depuis plusieurs générations, en 1970, la SECAB (Société d'Exploitation des Carrières de Bellignies) décide d'exploiter industriellement le site. Chaque année, 950 000 tonnes de granulats sont produits par les concasseurs qui transforment la roche. Le granulat, concassé, réduit aux dimensions, calibré, est ensuite utilisé par le bâtiment et les travaux publics (production de sable et gravillon qui sera ensuite mélangé à du bitume pour les routes ou du ciment pour faire du béton). L'entreprise emploie 35 personnes (2009).

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Eth (Nord).svg

Les armes de Bettrechies se blasonnent ainsi :« D’or à la croix engrêlée de gueules »[réf. nécessaire]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Statistique archéologique du département du Nord, volume 2 page 714 - 1867 - éditer chez Quarré - archive de l'université de Gand.
  2. « Michel Tahon repart finalement comme maire », La Sambre La Frontière, no 1921,‎ 4 avril 2014, p. 27
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  5. « Évolution et structure de la population à Bettrechies en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 juillet 2010)
  6. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 10 mai 2014)
  7. Bettrechies sur le site www.inmemories.com