Recquignies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Recquignies
La mairie à Recquignies
La mairie à Recquignies
Blason de Recquignies
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Maubeuge-Sud
Intercommunalité Agglomération Maubeuge Val de Sambre
Maire
Mandat
Ghislain Rosier
2008-2014
Code postal 59245
Code commune 59495
Démographie
Population
municipale
2 364 hab. (2011)
Densité 383 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 16′ 54″ N 4° 02′ 30″ E / 50.2816666667, 4.04166666667 ()50° 16′ 54″ Nord 4° 02′ 30″ Est / 50.2816666667, 4.04166666667 ()  
Altitude Min. 122 m – Max. 189 m
Superficie 6,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Recquignies

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Recquignies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Recquignies

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Recquignies

Recquignies est une commune française située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais, qui comprend les villages de Recquignies (chef-lieu) et Rocq.

Adhérente à l'intercommunalité de l'Agglomération Maubeuge Val de Sambre, la commune de Recquignies fait également partie de l'unité urbaine de Maubeuge qui est la cinquième du département du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

La gare de Recquignies, entre les deux villages

Située entre les villes de Maubeuge et Jeumont et traversée par la ligne de chemin de fer qui relie Paris aux villes de Copenhague, Varsovie et Moscou entre autres et séparée de la ville de Boussois par la rivière Sambre. Cette commune a comme particularité de posséder une infrastructure en double du fait de son ancienne histoire qui est la réunion des anciennes communes de Recquignies et de Rocq.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Recquignies
Assevent Boussois
Rousies Recquignies Marpent
Cerfontaine Colleret

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponymie: Rokineias (866), Rekegnies (1186), Rechignies (1257), Reckingen (?).

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Recquignies (Nord).svg

Les armes de Recquignies se blasonnent ainsi : "Burelé d’argent et d’azur de douze pièces, à la bande de gueules brochant sur le tout."

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  1889 Edmond Meurisse    
1890 1908 Paul Godin    
1908 1911 Clément Derosiaux    
1911 1932 Emile Lebeau    
1933 1941 George Decroix    
1941   Henri Derache    
1945 1968 Othon Brichot    
1968 1974 Paul Hauquier    
1974 1983 Jean-Claude Fontenelle PCF Conseiller général du Canton de Maubeuge-Sud (1979-1988)
1983 juin 1995 Vincent Battist    
en cours Ghislain Rosier    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 364 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
112 97 126 145 307 326 322 386 404
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
447 914 810 732 740 811 1 041 843 1 009
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 221 1 410 1 540 1 288 1 920 2 028 1 872 1 856 2 063
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
2 352 2 428 2 382 2 577 2 521 2 490 2 372 2 355 2 364
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Recquignies en 2007 en pourcentage[3].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
0,4 
4,6 
75 à 89 ans
6,9 
8,9 
60 à 74 ans
10,6 
21,8 
45 à 59 ans
21,6 
21,2 
30 à 44 ans
19,6 
20,4 
15 à 29 ans
21,5 
22,8 
0 à 14 ans
19,4 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[4].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

À part la mairie qui est unique, la commune possède deux églises, deux écoles primaires, deux écoles maternelles, deux salles des fêtes, deux stades et quatre cimetières (deux anciens et deux récents)

  • Église Saint-Sulpice de Recquignies du XIXe siècle
  • Église Saint-Martin de Rocq du début du XVIe siècle
  • Château de la Carnière du XVe siècle
  • Pierres ovoïdes
  • L'usine d'emboutissages CEREC et ses forges datant de 1907 sont inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel du Nord-Pas-de-Calais[5].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]