Université al-Azhar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université al-Azhar
Image illustrative de l'article Université al-Azhar
Nom original جامعة الأزهر الشريف
Informations
Fondation Vers 970-972
Type Université publique
Localisation
Coordonnées 30° 02′ 45″ N 31° 15′ 45″ E / 30.045833, 31.2625 ()30° 02′ 45″ Nord 31° 15′ 45″ Est / 30.045833, 31.2625 ()  
Ville Le Caire
Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Campus Urbain
Direction
Président Osama al-A'bd
Divers
Site web www.azhar.edu.eg/

Géolocalisation sur la carte : Égypte

(Voir situation sur carte : Égypte)
Université al-Azhar

L'université al-Azhar (ou "La Splendide") a été fondée au Caire après la construction de la mosquée en 969 selon le calendrier chrétien (358 selon le calendrier musulman). Trois ans et demi après sa construction, la mosquée commence à jouer son rôle dans la diffusion et l’enseignement des sciences islamiques. Al-Azhar est une des principales universités d'étude de l'islam.

Fondation et rénovation[modifier | modifier le code]

Pendant le mois de Ramadan 365 (octobre 975, calendrier chrétien), le Grand juge d’Égypte, Abû al-Hassan, assis dans la cour de la mosquée, enseigne « Al-Ikhtisâr », un livre juridique chiite, devant une grande audience. Ce cours est le départ de l’enseignement dans la mosquée. Si ces séances avaient comme but l’enseignement des sciences islamiques, elles prenaient parfois des orientations politiques.

En 988 al-Azhar devint une université islamique à proprement parler. Al-Azhar est l'une des plus anciennes universités au monde, fondée après l'université Zitouna à Tunis, celle d'Al Quaraouiyine à Fès et celle de Cordoue[1]. Pendant son âge d'or, Al-Azhar et al-Quaraouiyine ont été longtemps en compétition sur le plan scientifique.[réf. nécessaire]

Au XIXe siècle, sous l'impulsion du vice-roi (devenu khédive dès 1867) Ismaïl Pacha, la mosquée-université Al-Azar est rénovée. C'est la suite de la Nahda, ensemble de réformes - modernistes - de l'Égypte engagées sous Mehmet Ali Pacha au début du XIXe siècle, qui s'est notamment attaché à refonder l'enseignement supérieur égyptien.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Étudiants à l'université al-Azhar dans les années 1880.

Au fil du temps, l’enseignement s’est enrichi de cours de littérature et de langue arabe. La réputation d’al-Azhar n’a cessé de croître et la branche chiite a été éclipsée par la branche sunnite.

En 1822, le système éducatif fut réglementé et le programme établi avec précision. Le plus haut diplôme délivré alors par al-Azhar, qui équivaut aujourd’hui à un doctorat, accordait le respect dû à son détenteur. En 1939, un projet de construction de la grande université al-Azhar est estimé à cent millions de Francs de l'époque.

En 1950, le système éducatif d’al-Azhar est divisé en trois facultés :

  • jurisprudence islamique ;
  • fondements de la religion et théologie ;
  • langue arabe.

Des facultés techniques et pratiques sont créées en 1961, pour enseigner la médecine, les sciences de l’ingénieur, l’agriculture, etc.

Aujourd'hui, l'université al-Azhar prétend porter le titre de la plus haute autorité de l'islam sunnite et forme la plupart des muftis du moyen orient.[réf. nécessaire]

Son recteur est nommé par un collège de doyens depuis la création du poste en 1690 jusqu'en 1961. En 1961, suite aux réformes de 1952 visant à diminuer le rôle d'al-Azhar dans la société égyptienne, le collège des doyens est aboli et le recteur est nommé par le président égyptien, et à ce titre fonctionnaire d'État. Mohammed Ahmed al-Tayeb est le 44e recteur de la mosquée al-Azhar. Il a exprimé sa volonté de revenir à une élection collégiale[2].

Anciens étudiants[modifier | modifier le code]

Elle compte plus de vingt mille étudiants dont cinq mille sont des étrangers. Parallèlement, 0,8 % des étudiants égyptiens font leurs études à l’étranger.

Parmi les étudiants les plus célèbres, on compte notamment :

Il existe d'autres étudiants célèbres présents dans la catégorie « étudiant de l'université al-Azhar ».

Notes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :