Manuel de Oliveira Gomes da Costa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gomes da Costa
Illustration.
Fonctions
10e président de la République portugaise

&&&&&&&&&&&&&02020 jours
Premier ministre lui-même
Prédécesseur Mendes Cabeçadas
Successeur Óscar Carmona
2e président du Ministère portugais
(95e chef du gouvernement)

&&&&&&&&&&&&&02020 jours
Président lui-même
Prédécesseur Mendes Cabeçadas
Successeur Óscar Carmona
Ministre de l'agriculture
Premier ministre Mendes Cabeçadas
Prédécesseur António Alberto Torres Garcia
Successeur Ezequiel de Campos
Ministre des colonies
Premier ministre Mendes Cabeçadas
Prédécesseur Ernesto Maria Vieira da Rocha
Successeur Armando Humberto da Gama Ochoa
Ministre de la guerre
Premier ministre Mendes Cabeçadas
Prédécesseur José da Conceição Mascarenhas
Successeur Óscar Carmona
Ministre des Affaires internes
Premier ministre lui-même
Prédécesseur António Claro
Successeur José Ribeiro Castanho
Biographie
Nom de naissance Manuel de Oliveira Gomes da Costa
Date de naissance
Lieu de naissance Lisbonne (Portugal)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Lisbonne (Portugal)
Nationalité portugaise
Parti politique Indépendant
Conjoint Henriqueta Júlia de Mira Godinho
Enfant(s) 3 enfants
Profession Militaire
Religion Catholicisme

Manuel de Oliveira Gomes da Costa
Présidents du Ministère portugais
Présidents de la République portugaise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Da Costa.

Le maréchal Manuel de Oliveira Gomes da Costa (Lisbonne, 14 janvier 1863 - Lisbonne, 17 décembre 1929) est un officier de l'armée et un homme politique portugais, 10e président de la République et second de la dictature militaire qui précéda l'Estado Novo. C'est Francisco Manuel Homem Cristo Filho qui lui succède.

En tant que militaire il s'est illustré dans les campagnes de pacification des colonies de l'empire colonial portugais en Afrique et en Inde. Il a également joué un rôle important dans la participation du Portugal à la Première Guerre mondiale[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Albert-Alain Bourdon, Histoire du Portugal, Éditions Chandeigne, 1994

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]