Nabil Fekir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nabil Fekir
Nabil Fekir 2015.jpg
Nabil Fekir à l'entraînement avec Lyon en 2015
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique lyonnais
Numéro 18
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Drapeau : Algérie Algérienne
Nat. sportive Drapeau : France Française
Naissance (23 ans)
Lieu Lyon (France)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 2013-
Poste Milieu offensif / Attaquant
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
2001-2003 Drapeau : France FC Vaulx-en-Velin
2003-2005 Drapeau : France Caluire SC
2005-2007 Drapeau : France Olympique lyonnais
2007-2010 Drapeau : France FC Vaulx-en-Velin
2010-2011 Drapeau : France AS Saint-Priest
2011-2013 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2013- Drapeau : France Olympique lyonnais 0108 (31)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2014 Drapeau : France France espoirs 001 0(0)
2015- Drapeau : France France 007 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 avril 2017

Nabil Fekir, né le à Lyon, est un footballeur international français, qui évolue en Ligue 1 au poste d'attaquant à l'Olympique lyonnais.

Formé dans plusieurs clubs de la région lyonnaise, et notamment l'Olympique lyonnais, il y fait ses débuts professionnels en 2013. En mars 2015, il honore sa première sélection en équipe de France.

Carrière[modifier | modifier le code]

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Originaire du quartier du Tonkin à Villeurbanne [1], Nabil Fekir fréquente durant son enfance plusieurs clubs de football, l'AS Tonkin Villeurbanne, le FC Vaulx, puis le Caluire SC. Il est finalement remarqué par l'Olympique lyonnais à l'âge de 13 ans mais deux ans plus tard, il n'est pas conservé par le club. Fekir retourne alors au FC Vaulx puis à l'AS Saint-Priest dans l'équipe des moins de 19 ans. Au même moment, il effectue un essai au Stade Malherbe de Caen, mais ne sera pas retenu[2]. À l'occasion d'un match de Coupe Gambardella contre l'OL, il est de nouveau remarqué par les recruteurs lyonnais qui lui proposent de revenir au club[3],[4]. Il retrouve finalement l'OL lors de la saison 2011-2012 (19 matchs et 5 buts en CFA). Il signe un contrat stagiaire d'un an à l'issue de celle-ci[5].

Le 28 août 2013, il rentre à la mi-temps du match retour de barrages de Ligue des champions qui oppose l'Olympique lyonnais à la Real Sociedad. Il joue également en championnat entre la quatrième et la dixième journée en étant utilisé comme milieu gauche[4]. Il évolue ensuite principalement en réserve. En fin de saison, il entre sur le terrain durant la finale de la Coupe de la Ligue perdue par Lyon contre le Paris Saint-Germain[4]. Le 27 avril 2014, jouant milieu offensif, il marque son premier but en Ligue 1 contre le Sporting Club de Bastia et offre deux passes décisives, à domicile[4]. Son contrat avec l'OL s'achèvera le 30 juin 2019[4].

Le 29 août 2015, Fekir inscrit le premier triplé de sa carrière contre le Stade Malherbe de Caen lors de la 4e journée de championnat (4-0)[6],[7]. Victime d'une rupture des ligaments avec sa sélection en septembre, Fékir ne retrouve la compétition qu'en avril 2016 en entrant en jeu à la 86e minute contre Montpellier lors de la 33e journée de Ligue 1, soit 7 mois après sa blessure (0-2)[8]. Le 13 mai 2016, il est titularisé lors de la 38e et dernière journée à Reims, une première depuis août 2015 (4-1)[9].

Il commence la saison 2016-2017 en tant que titulaire sur l'aile droite en compagnie d'Alexandre Lacazette dans l'axe et Maxwel Cornet sur le côté gauche. Il inscrit un doublé contre le Montpellier Hérault SC, et réalise d'autres performances, parfois en demi teinte mais parfois aussi de haute volée. Perdant parfois son statut de titulaire, dû notamment à de nombreuses blessures bénignes, mais aussi à une petite baisse de régime, il profite de la blessure de Mathieu Valbuena pour revenir dans l'effectif. Le dimanche 19 février, il inscrit un splendide but tout en toucher face au Dijon FCO, confirmant ainsi le succès 4-2 des hommes du capitaine d'un soir, Jérémy Morel[10]. Il inscrit son premier triplé en Ligue Europa contre l'AZ Alkmaar lors de la victoire 7-1 des hommes du capitaine Jordan Ferri le jeudi 23 février 2017[11]. Il atteint alors la barre des dix buts et des dix passes décisives, réalisant le premier double-double de sa carrière.

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Après des hésitations entre la France et l'Algérie, il est appelé pour la première fois en Équipe de France en mars 2015 par Didier Deschamps.

Le 26 mars 2015, il honore sa première sélection face au Brésil en entrant à la 74e minute au stade de France, il ne peut cependant pas éviter la défaite 3 buts à 1 de l'équipe de France.

Le 7 juin 2015, il marque son premier but sous le maillot tricolore lors du match France-Belgique (3-4) au stade de France.

Le 4 septembre 2015, à l'occasion du match Portugal-France (0-1) et de sa première titularisation en bleu, il est victime d'une rupture du ligament croisé du genou droit qui le rend indisponible au moins 6 mois[12]. De retour à la compétition en avril, Nabil Fékir ne fait pas partie de la liste des 23 à l'Euro.

Le 25 août 2016, Didier Deschamps le rappelle pour le match amical face l'Équipe d'Italie de football et pour le match de qualification pour la Coupe du monde 2018 et contre l'Équipe de Biélorussie de football. Mais Nabil Fekir déclare finalement forfait pour ces deux rencontres à la suite d'une blessure lors du match Dijon-Lyon, le 27 août 2016.

Le 7 octobre 2016, Fekir joue son 1er match officiel avec l'Équipe de France contre la Bulgarie.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Nabil Fekir, gaucher[3], est reconnu pour son habileté avec le ballon, qui lui permet d'être comparé à Hatem Ben Arfa[4]. En 2014, son entraîneur Rémi Garde met en avant sa vitesse dans l'exécution de ses frappes ou de ses centres[4]. Quant à son ancien président à Vaulx, il met en avant les aptitudes de Fekir pour frapper les coups francs et pense que son meilleur poste est celui de meneur de jeu[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

A l'Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Parcours amateur[modifier | modifier le code]

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Statistiques de Nabil Fekir au 20 avril 2017[16],[17]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 11 1 2 2 0 0 - - - C1+C3 1+3 0 0 - - - 17 1 2
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 34 13 9 3 2 0 - - - C3 2 0 0 4 1 0 43 16 9
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 9 4 1 - - - - - - C1 - - - 1 0 0 10 4 1
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 28 6 3 3 1 5 1 0 0 C1+C3 5+6 0+4 0+3 2 0 0 45 11 11
Total sur la carrière 82 24 15 8 3 5 1 0 0 - 17 4 3 7 1 0 115 32 23

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Sport/Portraits/Du-FC-Vaulx-a-l-OL-l-ascension-de-Nabil-Fekir
  2. http://www.francefootball.fr/news/Le-jour-ou-caen-a-laisse-filer-fekir/565173
  3. a, b et c Stéphane Marteau, « Nabil Fekir dans les clous », sur 20 minutes.fr, 20 minutes,
  4. a, b, c, d, e, f et g « OM - OL : La drôle d'ascension de Nabil Fekir », sur eurosport.fr,
  5. « Nabil Fekir », sur olweb.fr
  6. « Ligue 1 : Nabil Fekir réveille Lyon, vainqueur à Caen (4-0) », sur lemonde.fr,
  7. Martin Mosnier, « Caen - OL (0-4) : Fekir corrige Caen et redonne le sourire à Lyon », sur eurosport.fr,
  8. Nabil Fekir (Lyon) a rejoué contre Montpellier sur lequipe.fr, le 8 avril 2016
  9. Nabil Fékir titulaire contre Reims sur lequipe.fr, le 13 mai 2016
  10. http://www.olweb.fr/fr/article/ol-dijon-finalement-la-ol-sa-en-sort-au-mental-et-enchaine-enfin-4-2-73426.html
  11. http://www.olweb.fr/fr/article/ol-az-73475.html
  12. Équipe de France : rupture des ligaments croisés pour Fekir !
  13. http://fr.soccerway.com/players/nabil-fekir/208858/
  14. http://www.matchendirect.fr/joueur/nabil-fekir.html
  15. http://www.foot-national.com/109-19063-116-saison-football-Fekir-Nabil.html
  16. « Nabil Fekir », sur lequipe.fr, L'Équipe (consulté le 28 août 2013)
  17. « Nabil Fekir », sur footballdatabase.eu
  18. http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Trophees-unfp-nabil-fekir-elu-meilleur-espoir-de-la-saison/559404

Sur les autres projets Wikimedia :