Presnel Kimpembe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Presnel Kimpembe
Image illustrative de l’article Presnel Kimpembe
Presnel Kimpembe en 2018.
Situation actuelle
Équipe Paris Saint-Germain
Numéro 3
Biographie
Nationalité Français
Nat. sportive Français (depuis 2015)
Congolais (2014)
Naissance (26 ans)
Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise)
Taille 1,83 m (6 0)[1]
Période pro. Depuis 2014
Poste Défenseur central
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2002-2005 AS Éragny
2005-2014 Paris Saint-Germain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2014- Paris Saint-Germain 221 0(3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2014 RD Congo -20 ans001 0(0)
2015 France -20 ans007 0(0)
2015-2016 France espoirs011 0(0)
2018- France026 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :
Lors de Lens-Psg le 10 septembre 2020

Presnel Kimpembe (prononcé en français : [pʁɛsnɛl kimpɛmbe]), né le à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, en France, est un footballeur international français, évoluant actuellement au poste de défenseur central au Paris Saint-Germain.

Il remporte la Coupe du monde 2018 et la Ligue des Nations en 2021 avec l'équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Presnel Kimpembe naît le à Beaumont-sur-Oise, dans le Val-d'Oise, d'un père congolais et d'une mère haïtienne[2],[3]. Il commence à jouer au football en 2002 à l'AS Éragny, avant de rejoindre le centre de formation du Paris Saint-Germain en 2005[4],[5].

Au centre de formation parisien, il côtoie Kingsley Coman, Adrien Rabiot ou Mike Maignan[2], et joue en 2013-2014 les sept matchs des jeunes du PSG en UEFA Youth League ; il parvient jusqu'aux quarts de finale avec son équipe, avant d'être battu un but à zéro par le Real Madrid.

Paris Saint-Germain (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Presnel Kimpembe apparaît pour la première fois sur une feuille de match de l'équipe première du Paris Saint-Germain le lors du Trophée des champions contre l'En avant Guingamp[6]. Il joue son premier match contre le RC Lens, au stade de France, lors de la 10e journée de Ligue 1 en remplaçant Thiago Motta à la 75e minute de jeu[7]. Le , il signe son premier contrat professionnel, le liant au Paris Saint-Germain jusqu'en 2018[8],[9], le défenseur brésilien Maxwell disant à son propos qu'il a « beaucoup de qualités et un avenir énorme »[10]. Il remporte en fin de saison son premier titre en étant sacré champion de France avec le Paris Saint-Germain.

Lors de la saison 2015-2016, Presnel Kimpembe s'installe en tant que quatrième défenseur central du Paris Saint-Germain, sacré champion de France en battant le record du plus grand nombre de points. Il totalise alors une dizaine de matchs joués pendant l'année avec le club. Titularisé, pour la huitième fois de la saison[11], lors de PSG-Caen après l'élimination en Ligue des champions, ses performances sont remarquées[réf. nécessaire].

Il entame la saison 2016-2017 en tant que titulaire, à la suite de la blessure de Thiago Silva et le départ de Marquinhos aux Jeux olympiques de Rio. Avec David Luiz, il forme la charnière centrale parisienne pour les quatre premiers matches de la saison (trois victoires et une défaite). Le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain, Unai Emery, semble lui accorder une grande confiance en décidant de ne pas remplacer numériquement David Luiz dans l'effectif après son transfert pour Chelsea[12]. Le , il prolonge jusqu'en 2021 avec le Paris Saint-Germain[13]. Au cours de cette saison, il participe notamment à la victoire (4-0) en Ligue des champions face au Barça de Lionel Messi, match au cours duquel il réalise une performance impressionnante[14]. Il n'est pas sur le terrain au Camp Nou pour la remontada lors du match retour (défaite 6-1).

Le , contre Rennes, il reçoit son premier carton rouge. Le Unai Emery le titularise à Bernabéu en huitième de finale aller de Ligue des champions contre le Real Madrid (défaite 3-1).

Kimpembe confirme son statut lors de la saison 2017-2018 pendant laquelle il dispute 38 matchs. Ses prestations lui permettent d'être sélectionné pour la Coupe du monde.

Le il prolonge avec le Paris Saint-Germain jusqu'en 2023[15]. Deux semaines plus tard, à Nîmes, il réussit sa première passe décisive en championnat sur un but de Kylian Mbappé. Le nouvel entraîneur Thomas Tuchel en fait un titulaire à part entière au côté de Thiago Silva (replaçant Marquinhos au milieu de terrain).

Il marque finalement son premier but en professionnel, six ans après ses débuts avec le club parisien, le lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions face à Manchester United. Lors du match retour le , il se rend coupable d'une main dans la surface qui permet à Marcus Rashford de marquer un penalty qui élimine le PSG[16].

Le , il dispute la finale de la Coupe de France. Son club perd la rencontre face au Stade rennais, lors d'une séance de tirs au but (2-2, tab 6-5). Au cours de la rencontre, Kimpembe s'illustre malgré lui par un but contre son camp à la 40e minute sur une déviation maladroite d'un centre adverse[17].

Gêné par les blessures à répétition, le joueur est opéré des adducteurs durant l'intersaison[18].

Il est troisième dans la hiérarchie des capitaines du Paris Saint-Germain après Thiago Silva et Marquinhos en 2019-2020.

Il est finaliste de la Ligue des Champions 2019-2020, finale perdue contre le Bayern Munich 0-1, but marqué par Kingsley Coman de la tête.

En sélection[modifier | modifier le code]

Kimpembe avec l’équipe de Congo des moins de 20 ans en 2014.

Le , il dispute un match amical avec l'équipe des moins de 20 ans de la République démocratique du Congo face à l'Autriche.

En , il est appelé par Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards, pour un stage à Dubaï, mais il opte pour l'équipe de France des moins de 20 ans de Francis Smerecki[3], avec laquelle il débute le contre l'Uruguay[19] puis dispute en le tournoi de Toulon[20].

Le , Presnel Kimpembe fête sa première sélection en équipe de France espoirs.

Le , il est appelé pour la première fois par Didier Deschamps en équipe de France A pour remplacer Eliaquim Mangala, blessé, mais ne dispute ses dix premières minutes en bleu que le face à la Russie à Saint-Pétersbourg, où il remplace Samuel Umtiti.

Presnel Kimpembe fait partie des 23 joueurs sélectionnés par Didier Deschamps pour disputer la Coupe du monde 2018. Le à Moscou, il est titularisé lors du troisième match de poule face au Danemark (0-0). Le , à seulement 22 ans, il devient champion du monde.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père de deux enfants Kayis née en 2017 et Kahil née le 8 novembre 2019 avec sa petite amie de longue date.[réf. nécessaire]

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Presnel Kimpembe au [21]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d.
2014-2015 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 1 0 0 - - - - - - - - - C1 - - - 1 0 0
2015-2016 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 6 0 0 2 0 0 1 0 0 0 0 0 C1 0 0 0 9 0 0
2016-2017 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 19 0 0 4 0 0 3 0 0 1 0 0 C1 1 0 0 28 0 0
2017-2018 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 28 0 0 4 0 0 3 0 0 0 0 0 C1 3 0 0 38 0 0
2018-2019 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 24 0 1 3 0 0 1 0 0 0 0 0 C1 8 1 0 36 1 1
2019-2020 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 16 0 0 0 0 0 2 0 0 0 0 0 C1 10 0 0 28 0 0
2020-2021 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 28 0 0 0 0 0 - - - 1 0 0 C1 11 0 0 40 0 0
2021-2022 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 30 1 0 3 1 1 - - - 1 0 0 C1 7 0 0 41 2 1
Total sur la carrière 152 1 1 16 1 1 10 0 0 3 0 0 - 40 1 0 221 3 2

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Presnel Kimpembe au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2017-2018 Drapeau de la France France Coupe du monde 2018 1 0 0 - - - 2 0 0 3 0 0
2018-2019 Drapeau de la France France - - - - 3 0 0 2 0 0 5 0 0
2019-2020 Drapeau de la France France - - - - 1 0 0 - - - 1 0 0
2020-2021 Drapeau de la France France Euro 2020 4 0 0 6 0 0 2 0 0 12 0 0
2021-2022 Drapeau de la France France Ligue des nations 2021 1 0 0 3 0 0 1 0 0 5 0 0
Total sur la carrière 6 0 0 13 0 0 7 0 0 26 0 0

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès collectif[modifier | modifier le code]

International A avec l'équipe de France, Presnel Kimpembe est champion du monde en 2018. Il remporte également le Tournoi de Toulon en 2015 (moins notable) avec l'équipe de France des moins de 20 ans.

Avec son club formateur du Paris Saint-Germain, il remporte beaucoup de titres depuis la saison 2014-2015. Multiple champion de France (en 2015, 2016, 2018, 2019 et 2020) et vainqueur de la Coupe de la Ligue (en 2017, 2018 et 2020), il remporte également le Trophée des champions en 2016 et 2020. En 2019, il est finaliste de la Coupe de France face au Stade rennais. Presnel Kimpembe n'est cependant pas entré en jeu (ou a été absent) lors des nombreuses finales disputées par le Paris Saint-Germain dans cette compétition depuis 2015 (la condition pour être considéré comme vainqueur).

Palmarès collectif de Presnel Kimpembe
France (2) Paris Saint-Germain FC (12)

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Activités extra-sportives[modifier | modifier le code]

En 2018, Presnel Kimpembe prête sa voix au Scorpion pour la version française du film d'animation, Spider-Man: New Generation[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Presnel Kimpembe », sur PSG.FR (consulté le ).
  2. a et b Damien Dole, « Presnel Kimpembe, fort au Prince », sur liberation.fr, (consulté le ) : une partie de la famille de Presnel Kimpembe réside dans la région de Camp-Perrin.
  3. a et b « Football : qui est Presnel Kimpembe, le défenseur qui a échappé à la RD Congo ? – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  4. Mathieu Faure, « Monsieur le Pres' », sur sofoot.fr, (consulté le )
  5. « Presnel Kimpembe signe jusqu'en 2018 », sur psg.fr,
  6. « Feuille du match Paris SG - EA Guingamp », sur transfermarkt.fr
  7. « Qui sont Augustin et Kimpembe, les petits nouveaux du PSG? », sur rmcsport.bfmtv.com
  8. « Le Congolais Presnel Kimpembe signe 3 ans avec le Paris Saint-Germain », sur radiookapi.net
  9. « PSG: Kimpembe signe un contrat professionnel », sur guingamp.maville.com
  10. « Presnel Kimpembe a "un avenir énorme" affirme Maxwell », sur parisfans.fr
  11. « Fiche de Presnel Kimpembe », sur LFP.fr
  12. « PSG, Kimpembe : "Essayer de finir en beauté" - Goal.com », sur Goal.com (consulté le )
  13. « Presnel Kimpembe prolonge jusqu'en 2021 », sur psg.fr (consulté le )
  14. Kimpembe les a tous bluffés
  15. Presnel Kimpembe prolonge jusqu’en 2023
  16. L’UEFA justifie le pénalty sifflé contre Kimpembe
  17. « Détails Finale Coupe de France 2018-2019 », sur France Football (consulté le )
  18. Pour Presnel Kimpembe, c’est l’heure de se racheter
  19. « Presnel Kimpembe titulaire avec les Bleuets », sur psg.fr
  20. « Diakese, Kimpembe et Habran en bleu », sur psg.fr
  21. « Fiche de Presnel Kimpembe », sur footballdatabase.eu
  22. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en gris si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  23. « LdC : L'UEFA dévoile son équipe type de la saison », sur Foot Mercato (consulté le )
  24. « Trophées UNFP : l'équipe type de la saison est connue ! », sur https://www.footmercato.net/,
  25. Décret du 31 décembre 2018 portant promotion et nomination, legifrance.gouv.fr, 1er janvier 2019.
  26. « Les voix d'Olivier Giroud et Presnel Kimpembe dans Spider-Man : un doublage deux étoiles », sur lequipe.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :