Équipe d'Andorre de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe d'Andorre de football féminin.
Drapeau : Andorre Équipe d'Andorre
Écusson de l' Équipe d'Andorre
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs jaune et bleu
Surnom Tricolors (Les Tricolores)
Stade principal Estadi Comunal
Estadi Comuna d'Aixovall
Classement FIFA en diminution 205e (1er octobre 2015)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Andorre Koldo Álvarez
Capitaine Óscar Sonejee
Plus sélectionné Óscar Sonejee (105 sélections)
Meilleur buteur Ildefons Lima (10 buts)

Rencontres officielles historiques

Premier match (Estonie, 1-6)
Plus large victoire 2-0, Biélorussie ()
2-0, Albanie ()
Plus large défaite 1-8, République tchèque ()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Championnat d'Europe Phases finales : 0

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe d'Andorre de football est la sélection des joueurs de football andorrans représentant le pays lors des compétitions internationales, sous l'égide de la Fédération d'Andorre de football.

Après la création de la Federació Andorrana de Futbol en 1994, qui adhère à la FIFA et à l'UEFA en 1996, l'équipe nationale dispute la première rencontre de son histoire la même année face à l'Estonie. Les « Tricolors », surnom des joueurs de la sélection, n'ont jamais réussis à se qualifier pour une compétition internationale. Le bilan de l'équipe andorrane est relativement faible : l'équipe première, composée d'amateurs, n'a enregistré que des défaites hormis trois victoires dont deux en amical sur le score de 2–0 face à la Biélorussie le (première victoire de leur histoire) et face à l'Albanie le . La seule victoire en éliminatoires de Coupe du monde a été acquise le contre la Macédoine (1–0).

Les Andorrans disputent la plupart de leurs rencontres à domicile à l'Estadi Nacional, stade d'une capacité de 3 306 places situé à Andorre-la-Vieille, capitale du pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bien que la fédération andorrane ait été créée en 1994[2] et que le championnat national ait commencé en 1995, l'équipe nationale doit attendre son affiliation aux instances de la FIFA et de l'UEFA en 1996 pour disputer ses premiers matchs officiels[2],[3]. L'équipe nationale joue son premier match contre l'Estonie à Andorre-la-Vieille et s'incline 1–6[4].

Le premier match d'Andorre dans une compétition officielle est une défaite 1–3 en Arménie le 5 septembre 1998 dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2000. La sélection nationale andorrane réussit plutôt son entrée en limitant ses défaites pour une sélection modeste. Andorre perd les dix matchs qualificatifs pour le tournoi[5], l'équipe lutte particulièrement dans les matchs à l'extérieur et n'enregistre aucune défaite par moins de deux buts d'écart[5]. Andorre ne marque que trois buts, dont deux sur penalties. Andorre concède 28 buts, dont six en Russie (1–6)[5]. Elle s'illustre contre l'Ukraine (0–2) au stade communal d'Aixovall devant 900 spectateurs et surtout le devant l'équipe de France, championne du monde en titre, qui ne peut obtenir mieux qu'une courte victoire (0–1) grâce à un penalty inscrit à cinq minutes de la fin du match par Frank Lebœuf ; les footballeurs andorrans ayant eu une défense solide (bien aidés par l'expulsion de Dugarry à la suite d'un mauvais geste sur un défenseur andorran).

Pour leur première campagne de qualification pour la Coupe du monde, les Andorrans perdent leur match d'ouverture en Estonie (0–1). Ils perdent le match suivant contre Chypre (2–3), mais marquent à cette occasion leurs premiers buts en éliminatoires de Coupe du monde[6]. Après une nouvelle courte défaite devant l'Estonie (1–2), ils perdent tous leurs matchs et inscrivent leur seul but à l'extérieur en Irlande[6]. Leur pire défaite (1–7) face au Portugal se joue sur un terrain neutre à Lérida. Andorre termine la campagne avec aucun point et 36 buts encaissés en dix matchs[6].

Dans la campagne de qualification pour l'Euro 2004, ils perdent à nouveau tous leurs matchs, marquant leur unique but lors d'une défaite en Bulgarie (1–2)[7]. Néanmoins, dans cette compétition les écarts sont plus faibles que jamais ; les Andorrans s'inclinant 0–3 devant la Bulgarie, la Croatie et la Belgique, 0–2 à deux reprises contre l'Estonie, 0-2 en Croatie et 0–1 face à la Belgique[7].

Par rapport aux normes de l'équipe d'Andorre, les éliminatoires pour la Coupe du monde 2006 sont un succès. Elle gagne le premier match de la compétition à domicile contre la Macédoine (1–0). En deuxième mi-temps, le milieu de terrain andorran Marc Bernaus, qui a joué en deuxième division espagnole, reçoit un ballon dégagé à l'entrée de la surface de réparation, reprend de volée pour inscrire le seul but du match[8]. Après le match, l'entraîneur macédonien Dragan Kanatlarovski démissionne et qualifie la défaite de son équipe de « résultat honteux, une humiliation »[9]. Andorre enregistre ensuite deux matchs nuls et vierges, en Macédoine et à domicile contre la Finlande[10]. Ces éliminatoires sont à ce jour les seuls dans lesquels Andorre a marqué des points.

Match contre Israël en 2015 (0–4).

En qualification pour l'Euro 2008, Andorre perd de nouveau chaque match[11]. Le match le plus serré est contre la Russie, une défaite 0–1 le 21 novembre 2007, qui valide la qualification de la Russie aux dépens de l'Angleterre[11]. A contrario, leur plus grande défaite est un 0–7 devant la Croatie à Andorre-la-Vieille, soit leur pire défaite en compétition de l'UEFA[12]. Andorre ne marque que deux buts et concède 42 buts sur un total de 12 matchs[11].

Les Andorrans perdent leurs dix matchs éliminatoires de la Coupe du monde 2010[13], marquant trois buts lors de défaites face à la Biélorussie et le Kazakhstan, et encaissant 39 buts, dont six en un match face à l'Angleterre[13]. La qualification pour l'Euro 2012 se termine d'une manière similaire ; ils perdent leurs dix matchs, marquant un seul but et en concédant 25 ; leurs meilleurs résultats étant deux défaites d'un but face à la Slovaquie et une défaite 1–3 en Irlande[14]. Les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 sont encore plus désastreux, Andorre perdant tous ses matchs, encaissant trente buts sans en marquer[15]. Si Andorre perd à nouveau tous ses matchs éliminatoires pour l'Euro 2016, elle parvient à marquer un but lors de quatre de ses cinq matchs à domicile[16].

Résultats[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe d'Andorre en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
Drapeau : Uruguay 1930 Non inscrite Drapeau : Angleterre 1966 Non inscrite Drapeau : États-Unis 1994 Non inscrite
Drapeau : Italie 1934 Non inscrite Drapeau : Mexique 1970 Non inscrite Drapeau : France 1998 Non inscrite
Drapeau : France 1938 Non inscrite Drapeau : République fédérale d'Allemagne 1974 Non inscrite Drapeau : Corée du SudDrapeau : Japon 2002 Non qualifiée
Drapeau : États-Unis du Brésil 1950 Non inscrite Drapeau : Argentine 1978 Non inscrite Drapeau : Allemagne 2006 Non qualifiée
Drapeau : Suisse 1954 Non inscrite Drapeau : Espagne 1982 Non inscrite Drapeau : Afrique du Sud 2010 Non qualifiée
Drapeau : Suède 1958 Non inscrite Drapeau : Mexique 1986 Non inscrite Drapeau : Brésil 2014 Non qualifiée
Drapeau : Chili 1962 Non inscrite Drapeau : Italie 1990 Non inscrite Drapeau : Russie 2018 à venir

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

Comme pour la Coupe du monde, l'équipe d'Andorre ne s'est jamais qualifiée pour le Championnat d'Europe. Elle est inscrite pour la première fois dans des éliminatoires pour l'Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas.

Parcours de l'équipe d'Andorre en championnat d'Europe
Année Position Année Position Année Position
Drapeau : France 1960 Non inscrite Drapeau : Italie 1980 Non inscrite Drapeau : BelgiqueDrapeau : Pays-Bas 2000 Non qualifiée
Drapeau : Espagne 1964 Non inscrite Drapeau : France 1984 Non inscrite Drapeau : Portugal 2004 Non qualifiée
Drapeau : Italie 1968 Non inscrite Drapeau : République fédérale d'Allemagne 1988 Non inscrite Drapeau : AutricheDrapeau : Suisse 2008 Non qualifiée
Drapeau : Belgique 1972 Non inscrite Drapeau : Suède 1992 Non inscrite Drapeau : PologneDrapeau : Ukraine 2012 Non qualifiée
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie 1976 Non inscrite Drapeau : Angleterre 1996 Non inscrite Drapeau : France 2016 Non qualifiée

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Andorre a marqué peu de buts internationaux en compétition officielle (matchs qualificatifs pour un Championnat d'Europe de football ou une Coupe du monde de la FIFA). La liste ci-dessous est exhaustive.

Comp.1 Date Adversaire Buteur(s) andorran(s) Score final2
1 QCE Drapeau : Arménie Arménie Jesús Lucendo (pen.) 1–3
2 QCE Drapeau : Russie Russie Emiliano González 1–6
3 QCE Drapeau : Russie Russie Justo Ruiz (pen.) 1–2
4 QCM Drapeau : Chypre Chypre Emiliano González 2–33
5 Ildefons Lima
6 QCM Drapeau : Estonie Estonie Justo Ruiz 1–2
7 QCM Drapeau : Irlande Irlande Ildefons Lima 1–3
8 QCM Drapeau : Portugal Portugal Roberto Jonás 1–7
9 QCE Drapeau : Bulgarie Bulgarie Antoni Lima 1–2
10 QCM Drapeau : Roumanie Roumanie Marc Pujol 1–5
11 QCM Drapeau : Macédoine Macédoine Marc Bernaus 1–04
12 QCM Drapeau : Arménie Arménie Fernando Silva 1–2
13 QCM Drapeau : République tchèque République tchèque Gabriel Riera 1–8
14 QCE Drapeau : Israël Israël Juli Fernández 1–4
15 QCE Drapeau : Estonie Estonie Fernando Silva 1–2
16 QCM Drapeau : Biélorussie Biélorussie Marc Pujol (pen.) 1–3
17 QCM Drapeau : Biélorussie Biélorussie Ildefons Lima (pen.) 1–5
18 QCM Drapeau : Kazakhstan Kazakhstan Óscar Sonejee 1–3
19 QCE Drapeau : Irlande Irlande Cristian Martínez 1–3
20 QCE Drapeau : Pays de Galles Pays de Galles Ildefons Lima (pen.) 1–2
21 QCE Drapeau : Israël Israël Ildefons Lima (pen.) 1–4
22 QCE Drapeau : Chypre Chypre Dosa Júnior (c.s.c.) 1–3
23 QCE Drapeau : Belgique Belgique Ildefons Lima (pen.) 1–2
  • 1 QCE = Match qualificatif pour un Euro. QCM = Match qualificatif pour une Coupe du monde.
  • 2 Le score d'Andorre est toujours affiché en premier.
  • 3 Le match Andorre-Chypre en 2000 est le seul où Andorre a inscrit deux buts dans un match de compétition officielle.
  • 4 Le match Andorre-Macédoine en 2004 est le seul match de compétition officielle remporté par Andorre.

Équipe actuelle[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs convoqués pour disputer un match de qualification pour l'Euro 2016 contre l'Israël et la Bosnie-Herzégovine le 3 et le 6 septembre 2015.

Voir l’image vierge
Dernière équipe alignée[17].

Sélections et buts actualisés le 3 septembre 2015.

Pos. Nom Date de naissance Sélections Buts Club
GB Josep Gómes (30 ans) 33 0 Drapeau : France ES Pennois
GB Ferran Pol (33 ans) 17 0 Drapeau : Andorre FC Andorra
DF Óscar Sonejee (40 ans) 101 4 Drapeau : Andorre FC Lusitanos
DF Ildefons Lima (36 ans) 92 9 Drapeau : Andorre FC Santa Coloma
DF Emili García (27 ans) 29 0 Drapeau : France ES Pennois
DF Jordi Rubio (28 ans) 26 0 Drapeau : Andorre UE Santa Coloma
DF Marc García (28 ans) 24 0 Drapeau : Espagne UE Rubí
DF Adrián Rodrigues (27 ans) 12 0 Drapeau : Espagne Marino de Luanco
DF Moisés San Nicolás (22 ans) 12 0 Drapeau : Andorre FC Lusitanos
DF Max Llovera (19 ans) 0 0 Drapeau : Espagne Lleida Esportiu
ML Josep Ayala (Capitaine) (36 ans) 78 1 Drapeau : Andorre FC Andorra
ML Márcio Vieira (31 ans) 59 0 Drapeau : Espagne Atlético Monzón
ML Cristian Martínez (26 ans) 32 1 Drapeau : Andorre FC Santa Coloma
ML Carlos Peppe (33 ans) 19 0 Drapeau : Andorre UE Sant Julià
ML Víctor Rodríguez (28 ans) 8 0 Drapeau : Andorre FC Santa Coloma
ML Leonel Alves (22 ans) 2 0 Drapeau : Andorre FC Andorra
ML Marc Rebés (22 ans) 2 0 Drapeau : Andorre FC Santa Coloma
AT Sergi Moreno (28 ans) 53 0 Drapeau : Espagne FC Jumilla
AT Gabi Riera (31 ans) 30 1 Drapeau : Andorre FC Santa Coloma
AT Aarón Sánchez (20 ans) 2 0 Drapeau : Espagne Lleida Esportiu

Principaux joueurs[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 14 novembre 2012.

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
Drapeau : Espagne Isidre Codina 1996 1 0 0 1 0.0
Drapeau : Brésil Miluir Macedo 1997-1999 13 0 2 11 0.0
Drapeau : Espagne David Rodrigo 1999-2009 75 3 7 65 4.0
Drapeau : Andorre Koldo Álvarez 2010- 28 0 2 26 0.0

Records de buts et de sélections[modifier | modifier le code]

Record de sélections en équipe d'Andorre
Sélections Joueur Période Buts
105 Óscar Sonejee 1997– 4
96 Ildefons Lima 1997– 10
80 Josep Ayala 2002– 1
79 Manolo Jiménez 1998–2012 1
78 Koldo Álvarez 1998–2009 0
71 Txema García 1997–2009 0
67 Justo Ruiz 1998–2008 2
65 Jordi Escura 1998–2011 0
Juli Sánchez 1996– 2
Marc Pujol 2000– 2
Records de buts en équipe d'Andorre
Buts Joueur Période Sélections
10 Ildefons Lima 1997– 96
4 Óscar Sonejee 1997– 105
3 Jesús Lucendo 1996–2003 29
Emiliano González 1998–2003 37
2 Fernando Silva 2002–2013 51
Marc Pujol 2000– 65
Juli Sánchez 1996– 65
Justo Ruiz 1998–2008 67
1 10 joueurs


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com,‎ (consulté le 18 octobre 2015).
  2. a et b « Association membre – Andorre », FIFA (consulté le 18 octobre 2015)
  3. « Associations membres – Andorre », UEFA (consulté le 18 octobre 2015)
  4. (en) « Andorra – List of International Matches 1996–2002 », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  5. a, b et c (en) « European Championship 2000 », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  6. a, b et c (en) « World Cup 2002 qualifications », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  7. a et b (en) « European Championship 2004 », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  8. (en) « Soccer: Andorra scores its first World Cup victory », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Macedonia's coach offers resignation », Sports Illustrated,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « World Cup 2006 qualifications », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  11. a, b et c (en) « European Championship 2008 », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  12. « Andorre, portrait », UEFA (consulté le 18 octobre 2015)
  13. a et b (en) « World Cup 2010 qualifications », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  14. (en) « European Championship 2012 », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  15. (en) « World Cup 2014 qualifications », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  16. (en) « European Championship 2016 », RSSSF (consulté le 18 octobre 2015)
  17. « Composition Bosnie - Arménie », sur eurosport.fr (consulté le 10 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :