Giovani Lo Celso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Celso (homonymie).

Giovani Lo Celso
Image illustrative de l’article Giovani Lo Celso
Giovani Lo Celso en 2017 sous le maillot de l'Argentine.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Real Betis (en prêt du Paris SG)
Numéro 21
Biographie
Nationalité Drapeau : Argentine Argentine
Drapeau : Italie Italienne
Nat. sportive Drapeau : Argentine Argentine
Naissance (22 ans)
Lieu Rosario (Argentine)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 2015 -
Poste Milieu relayeur
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
2008-2010 Drapeau : Argentine A.A Jorge Griffa
2010-2015 Drapeau : Argentine Rosario Central
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2015-2016 Drapeau : Argentine Rosario Central040 0(2)
2016-Drapeau : France Paris SG053 0(6)
2016 Drapeau : Argentine Rosario Central 014 0(1)
2018- Drapeau : Espagne Real Betis 014 0(7)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2016Drapeau : Argentine Argentine olympique003 0(0)
2017-Drapeau : Argentine Argentine010 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 25 novembre 2018

Giovani Lo Celso est un footballeur international argentin né le à Rosario qui évolue au poste de milieu de terrain au Real Betis, en prêt du Paris SG.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Lo Celso commence le football avec le club de Baby-football de San José del Rincon[1]. Il rejoint ensuite la très renommée Asociación Atlética Jorge Griffa dont ressortent de nombreux footballeurs de talent. Contrairement à la plupart des jeunes joueurs de l'académie, Lo Celso refuse de rejoindre les Newell's Old Boys et souhaite suivre le même itinéraire que son idole et compatriote argentin Ángel Di María[1]. Avec l'autorisation de l'Asociación Griffa, et après deux ans dans l'académie[2], il rejoint donc le club de Rosario Central, en 2010 à seulement 14 ans[3]'[1].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels à Rosario Central (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Lo Celso poursuit sa formation de footballeur avec les jeunes de Rosario Central et remporte trois titres dans les catégories inférieures avec le club[1]. À l'âge de 19 ans, il signe son premier contrat professionnel avec son club formateur[1]. Avec les équipes de jeunes du club, il participe à 95 matchs et marque 27 buts[3]. À 19 ans, il dispute son premier match en Primera División, le 19 juillet 2015, lors d'un match nul 0-0 contre Velez Sarsfield[1],[4]. Son entraîneur Eduardo Coudet, le fait entrer en jeu après 78 minutes de jeu[5]. Lors de son deuxième match contre Sarmiento de Junin, il délivre une passe décisive pour Marco Ruben[6],[4]. Lo Celso marque son premier but sous ses couleurs en début de saison suivante face au CA Colón, en championnat.

L'année 2016 est l'occasion pour Lo Celso de s'affirmer au haut niveau puisqu'il est considéré comme l'une des révélations de la Copa Libertadores aux côtés de joueurs tels que Gabriel Jesus ou Emanuel Mammana[7]. En janvier, La Gazzetta dello Sport classe également le joueur argentin parmi les 50 meilleurs joueurs de moins de 20 ans[8]. Alors que de nombreuses rumeurs l'envoient en Angleterre ou en Italie, en début d'année, son nom est régulièrement associé à celui du Paris Saint-Germain à partir d'avril[9]. En juillet, cette piste se confirme puisque le PSG et Rosario Central s'accordent sur le transfert de Lo Celso en France. Vendu pour 10 millions d'euros plus 4 millions d'euros de bonus[10], Lo Celso devient le joueur le plus cher vendu par le club de Rosario, devançant son futur coéquipier Ángel Di María[11]. Prêté jusqu'à la fin de l'année 2016[10],[12], il commence une nouvelle saison avec son équipe après les Jeux Olympiques mais joue moins en championnat, son coach préférant déjà travailler sur l'équipe telle qu'elle sera après son départ. Il est cependant titulaire indiscutable en Copa Argentina, participant pleinement à la bonne campagne de Rosario dans cette compétition mais échouant en finale en perdant 4-3 face à River Plate. C'est face au CA Belgrano que Giovani joue son dernier match sous les couleurs de son club formateur et marque une dernière fois pour Rosario.

Paris Saint-Germain (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Lo Celso avec le PSG.

Alors que Giovani Lo Celso passe sa visite médicale à Paris le 20 juin 2016[13], son arrivée au Paris Saint-Germain n'est pas officialisée par les médias du club. Le président Nasser Al-Khelaïfi confirme toutefois son arrivée future lors de la présentation d'Hatem Ben Arfa et du nouvel entraîneur Unai Emery le 4 juillet[14]. L'annonce de sa signature et les détails de son transfert sont officialisés par le club le 26 juillet[15]. Lo Celso rejoint ainsi le club parisien dans le cadre d'un contrat de cinq ans mais retourne immédiatement au CA Rosario Central sous forme de prêt jusqu'au 31 décembre 2016[16].

Il arrive à Paris le 30 décembre 2016 où il visite le centre d'entrainement avant la reprise officielle.

Il joue son premier match officiel avec le PSG le en quarts de finale de la coupe de France, contre l'US Avranches Mont-Saint-Michel en remplaçant Adrien Rabiot à la 63e minute de la rencontre[17].

Le il pense inscrire son premier but sous les couleurs parisiennes lors de la 36e journée de Ligue 1 contre le SC Bastia quelques minutes après son entrée en jeu, à la suite d'un enchaînement dans la surface, mais le but est finalement attribué à Marquinhos. Quelques minutes plus tard, il rate le coche de peu après une frappe qui s'écrase sur la barre transversale. Lors de la journée suivante à Saint-Étienne, il réalise une passe décisive pour Draxler (victoire 0-5).

Il est titularisé pour la première fois le , lors de la 38e journée de Ligue 1 face au SM Caen. Sept mois plus tard, face au même adversaire, il délivre à Mbappé sa première passe décisive en 2017-2018 (victoire 3-1).

Le , il marque son premier but pour le PSG lors d'un match de coupe de la ligue (demi finale contre le Stade rennais, victoire 2-3).

Quatre jours plus tard, à Lille, il marque son premier but en Ligue 1 d'un lob (victoire 0-3). Avec les absences de Thiago Motta et Marco Verratti il gagne du temps de jeu et se trouve régulièrement titularisé au milieu de terrain, où il est souvent préféré à Lassana Diarra.

Ayant la confiance d'Unai Emery, il supplée au poste de récupérateur lors du huitième de finale aller de Ligue des champions, le , à Madrid. Le , il inscrit un doublé face à l'AS Monaco (victoire 7-1), est élu homme du match, et devient champion de France. Le , il ouvre le score en finale de la coupe de France et remporte la compétition (0-2).

Avec l'arrivée de Thomas Tuchel en 2018, il n'apparait pas comme une option intéressante aux yeux du nouvel entraîneur. Après une seule entrée en jeu à Guingamp, et face aux contraintes financières fixées au PSG par l'UEFA[18], les dirigeants du club décident de le prêter.

Prêt au Bétis Séville (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Après un changement d'entraineur pour la saison 2018-2019, Thomas Tuchel ne compte pas sur le milieu argentin, qui est prêté au Betis Séville[19]. En cas de qualification européenne du club sévillan, l'option d'achat de 25M€ sera automatiquement levée, ou sinon, elle sera optionnelle[20] (cette option vaudrait pour 80% des droits du joueur et 20% resteraient au profit du PSG en cas de revente[21]).

Rapidement titulaire au sein de l'effectif de Quique Setién, Lo Celso marque son premier but le contre Dudelange, en Ligue Europa (victoire 3-0). Le il marque à San Siro et donne la victoire à son équipe contre l'AC Milan (1-2)[22]. Deux semaines plus tard, il marque à nouveau lors du match retour face aux milanais (1-1 à Séville). Lo Celso inscrit ensuite son premier but en Liga, le contre le FC Barcelone, et contribue à la victoire de son équipe au Camp Nou (3-4)[23]. Le contre le Rayo Vallecano, il marque son septième but pour le Bétis, dépassant son meilleur total sur une saison[24].

Sélection[modifier | modifier le code]

En mai 2016, Giovani Lo Celso fait partie de la liste des joueurs pré-sélectionnés par Tata Martino pour participer aux Jeux olympiques de Rio[4]. Faisant partie du groupe final, il participe à son premier match sous les couleurs de l'Argentine olympique lors d'une rencontre amicale face à la Colombie. Il participe à deux autres matchs amicaux avant d'entamer la compétition officielle. Lors des Jeux Olympiques l'Argentine n'arrive pas à passer les poules, finissant 3e derrière le Honduras et le Portugal.

En novembre 2017, il est convoqué pour la première fois en sélection aux côtés de ses coéquipiers du PSG Javier Pastore et Ángel Di María.

En juin 2018, il est appelé par Jorge Sampaoli pour participer à la coupe du monde. Sa sélection termine seconde de son groupe derrière la Croatie, puis se fait éliminer en huitième de finale contre la France. Lo Celso ne joue aucune minute durant la compétition.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Giovani Lo Celso est connu pour son élégance sur le terrain[1], grâce, notamment, à une technique bien supérieure à la moyenne[25]. Le gaucher[26] d'1,77 m fait de nombreuses différences balle au pied, notamment grâce à sa qualité de dribble[25].

Doté d'une très bonne vision du jeu[25], il tente dès qu'il le peut de servir ses coéquipiers et délivre ainsi de nombreuses passes décisives.

Le style de jeu de Giovani Lo Celso peut se rapprocher de son homologue et partenaire du Paris Saint-Germain : Marco Verratti. Très à l'aise balle au pied, il n'hésite pas à se projeter rapidement vers l'avant, mais sait aussi conserver le ballon.

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Giovani Lo Celso en club au 25 novembre 2018[27]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd
2015 Drapeau de l'Argentine Rosario Central Primera División 13 0 3 3 0 2 - - - - - - - - - - 16 0 5
2016 Drapeau de l'Argentine Rosario Central Primera División 14 2 5 1 0 0 - - - - - - CL 9 0 1 24 2 6
2016-2017 Drapeau de l'Argentine Rosario Central Primera División 9 1 2 5 0 1 - - - - - - - - - - 14 1 3
Sous-total 36 3 10 9 0 3 - - - - - - - 9 0 1 54 3 14
2016-2017 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 4 0 2 1 0 0 - - - - - - C1 - - - 5 0 2
2017-2018 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 33 4 4 4 1 0 4 1 0 - - - C1 7 0 2 48 6 6
2018-2019 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 1 0 0 - - - - - - - - - C1 - - - 1 0 0
Sous-total 38 4 6 5 1 0 4 1 0 - - - - 7 0 2 54 6 8
2018-2019 Drapeau de l'Espagne Real Betis (prêt) Liga 10 2 1 - - - - - - - - - C3 4 3 1 14 5 2
Sous-total 10 2 1 - - - - - - - - - - 4 3 1 14 5 2
Total sur la carrière 84 9 17 14 1 3 4 1 0 - - - - 20 3 4 122 14 24

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Giovani Lo Celso au 28 mai 2018
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2017-2018 Drapeau de l'Argentine Argentine Coupe du monde 2018 - - - - - - 5 0 1 5 0 1

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Drapeau : Argentine Rosario Central

Drapeau : France Paris Saint-Germain

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :0
  2. « La anécdota de Juan Lo Celso: “Cuando nació Francesco mi posta la tomó Giovani” | LT3 AM 680 », sur lt3.com.ar
  3. a et b admin, « Números de Giovani Lo Celso, quien firmó contrato hasta 2017 - Rosario Central », sur www.rosariocentral.com
  4. a b et c « Transfert : Cinq choses à savoir sur l'Argentin Giovani Lo Celso, première recrue estivale du PSG », sur L'Equipe,
  5. « Rosario Central vs. Vélez Sarsfield - Comentario del Partido - July 19, 2015 - ESPN », sur ESPNdeportes.com
  6. « Rosario Central vs. Sarmiento de Junín - Comentario del Partido - August 1, 2015 - ESPN », sur ESPN.cl
  7. « [Galeria] 10 jovens para ficar de olho na Libertadores 2016 »
  8. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :5
  9. « Giovanni Lo Celso tout proche du PSG », sur L'Equipe.fr
  10. a et b « Transfert : Giovani Lo Celso au PSG (officiel) », sur L'Equipe
  11. (es) GOAL, « "Estamos muy felices": Lo Celso pasó la revisión en PSG y su familia lo celebra »
  12. « Officiel : Giovani Lo Celso au PSG »,
  13. « Lo Celso a passé sa visite médicale », sur culturepsg.com, (consulté le 26 juillet 2016)
  14. (en) « Al-Khelaifi confirms PSG deal for Giovani Lo Celso - Goal.com »,
  15. « Giovani Lo Celso au Paris Saint-Germain », sur psg.fr, (consulté le 26 juillet 2016)
  16. « Giovani Lo Celso, quatrième recrue du PSG - Transferts - Football »,
  17. « Première apparition de Lo Celso avec le PSG contre Avranches »,
  18. Fair-play financier: le PSG doit encore patienter, mercato terminé?
  19. Giovanni Lo Celso (PSG) prêté au Betis Séville
  20. Lo Celso, ce sera 25 M€ si le Betis Seville est européen
  21. Giovani Lo Celso (Betis Séville), une option d'achat fixée à 25 M€ par le PSG
  22. L'AC Milan s'est fait surprendre par le Betis en Ligue Europa
  23. « Le FC Barcelone battu à domicile par le Betis », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  24. Liga : le Betis grimpe, Lo Celso marque encore face au Rayo
  25. a b et c « Lo Celso suivi par le PSG : les 4 choses à savoir sur cette pépite argentine », sur Eurosport,
  26. « Le PSG chaud sur Lo Celso », sur France Football
  27. « Fiche de Giovani Lo Celso », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]