Championnat de France de football 2018-2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ligue 1 2018-2019
Logo du championnat de France de football
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) LFP
Édition 86e
Lieu(x) Drapeau de la France France et Drapeau de Monaco Monaco
Date du
au
Participants 20 équipes
Matchs joués 380
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Ligue 2 2018-2019

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain (7)
Promu(s) en début de saison Stade de Reims
Nîmes Olympique
Vainqueur Paris Saint-Germain (8)
Deuxième Lille OSC
Troisième Olympique lyonnais
Relégué(s) SM Caen
EA Guingamp
Buts 972 (2,56/match)
Averti Cartons Jaunes 1 377 (3,62/match)
Red card.svg Cartons Rouges 98 (0,26/match)
Meilleur joueur Drapeau : France Kylian Mbappé
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : France Kylian Mbappé (33 buts)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : France Téji Savanier (13 passes)

Navigation

La saison 2018-2019 de Ligue 1 est la 86e édition du championnat de France de football et la 17e sous l'appellation « Ligue 1 ». La saison débute le et s'est terminé le [1]. Les équipes promues de deuxième division sont le Stade de Reims et le Nîmes Olympique qui remplacent le Football Club de Metz et l'ESTAC Troyes. Le Paris Saint Germain est sacré champion lors de la 33e journée.

Participants[modifier | modifier le code]

Les 17 premiers du championnat 2017-2018, les deux premiers de la Ligue 2 2017-2018 et le vainqueur du barrage opposant le 18e de Ligue 1 au vainqueur des Playoffs de Ligue 2 participent à la compétition.

Club Dernière
montée
Budget[2]
en M
Classement
2017-2018
Entraîneur Depuis Stade Nombre de places Nombre
de saisons
en Ligue 1
Paris Saint-Germain 1974 500 1er Drapeau : Allemagne Thomas Tuchel 2018 Parc des Princes 47 929 45
AS Monaco 2013 215 2e Drapeau : Portugal Leonardo Jardim 2019 Stade Louis-II 16 500 59
Olympique lyonnais 1989 285 3e Drapeau : France Bruno Génésio 2015 Groupama Stadium 57 301 59
Olympique de Marseille 1996 150 4e Drapeau : France Rudi Garcia 2016 Orange Vélodrome 66 282 68
Stade rennais FC 1994 68 5e Drapeau : France Julien Stéphan 2018 Roazhon Park 29 194 61
Girondins de Bordeaux 1992 70 6e Drapeau : Portugal Paulo Sousa 2019 Matmut Atlantique 42 115 65
AS Saint-Étienne 2004 74 7e Drapeau : France Jean-Louis Gasset 2017 Stade Geoffroy-Guichard 41 965 65
OGC Nice 2002 50 8e Drapeau : France Patrick Vieira 2018 Allianz Riviera 35 596 59
FC Nantes 2013 60 9e Drapeau : Bosnie-HerzégovineDrapeau : France Vahid Halilhodžić 2018 Stade de la Beaujoire 35 550 50
Montpellier Hérault SC 2009 41,4 10e Drapeau : ArménieDrapeau : France Michel Der Zakarian 2017 Stade de la Mosson 22 000 26
Dijon FCO 2016 35 11e Drapeau : France Antoine Kombouaré 2019 Stade Gaston-Gérard 15 459 3
EA Guingamp 2013 30 12e Drapeau : France Jocelyn Gourvennec 2018 Stade de Roudourou 19 039 12
Amiens SC 2017 36 13e Drapeau : France Christophe Pélissier 2015 Stade de la Licorne 11 534 1
Angers SCO 2015 30 14e Drapeau : France Stéphane Moulin 2011 Stade Raymond-Kopa 15 791 26
RC Strasbourg Alsace 2017 37 15e Drapeau : France Thierry Laurey 2016 Stade de la Meinau 26 109 57
SM Caen 2014 34 16e Drapeau : France Fabien Mercadal
Drapeau : France Rolland Courbis
2019 Stade Michel-d'Ornano 20 300 17
Lille OSC 2000 90 17e Drapeau : France Christophe Galtier 2017 Stade Pierre-Mauroy 49 082 58
Toulouse FC 2003 35 18e Drapeau : France Alain Casanova 2018 Stadium municipal 33 033 30
Stade de Reims 2018 40 1er (Ligue 2) Drapeau : France David Guion 2017 Stade Auguste-Delaune 20 546 34
Nîmes Olympique 2018 20 2e (Ligue 2) Drapeau : France Bernard Blaquart 2015 Stade des Costières 15 788 34

Légende des couleurs

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur(s) partant(s) Motif du départ Date de départ Position Entraîneur(s) arrivant(s) Date d'arrivée
FC Nantes Drapeau : Italie Claudio Ranieri Âge limite atteint Pré-saison Drapeau : Portugal Miguel Cardoso
Paris Saint-Germain Drapeau : Espagne Unai Emery Fin de contrat Drapeau : Allemagne Thomas Tuchel
Toulouse FC Drapeau : France Mickaël Debève Fin de l'intérim Drapeau : France Alain Casanova
SM Caen Drapeau : France Patrice Garande Départ du président du club Drapeau : France Fabien Mercadal
OGC Nice Drapeau : Suisse Lucien Favre Contrat dans un autre club Drapeau : France Patrick Vieira
Girondins de Bordeaux Drapeau : Uruguay Gustavo Poyet Renvoi 18e Drapeau : France Éric Bedouet
Girondins de Bordeaux Drapeau : France Éric Bedouet Fin de l'intérim 19e Drapeau : France Éric Bedouet
Drapeau : Brésil Ricardo
FC Nantes Drapeau : Portugal Miguel Cardoso Renvoi Drapeau : Bosnie-HerzégovineDrapeau : France Vahid Halilhodžić
AS Monaco Drapeau : Portugal Leonardo Jardim 18e Drapeau : France Thierry Henry
EA Guingamp Drapeau : France Antoine Kombouaré 20e Drapeau : France Sylvain Didot
Drapeau : France Vincent Rautureau
EA Guingamp Drapeau : France Sylvain Didot
Drapeau : France Vincent Rautureau
Fin de l’intérim Drapeau : France Jocelyn Gourvennec
Stade rennais FC Drapeau : France Sabri Lamouchi Renvoi 14e Drapeau : France Julien Stéphan
Dijon FCO Drapeau : France Olivier Dall'Oglio [3] 18e Drapeau : France David Linarès
Dijon FCO Drapeau : France David Linarès Fin de l'intérim Drapeau : France Antoine Kombouaré
AS Monaco Drapeau : France Thierry Henry Renvoi 19e Drapeau : France Franck Passi
AS Monaco Drapeau : France Franck Passi Fin de l'intérim Drapeau : Portugal Leonardo Jardim
SM Caen Drapeau : France Fabien Mercadal Aide pour l'entraîneur Drapeau : France Fabien Mercadal
Drapeau : France Rolland Courbis
Girondins de Bordeaux Drapeau : France Éric Bedouet
Drapeau : Brésil Ricardo
Consentement mutuel 13e Drapeau : France Éric Bedouet
Girondins de Bordeaux Drapeau : France Éric Bedouet Fin de l'intérim 8 mars 2019 Drapeau : Portugal Paulo Sousa 8 mars 2019

Compétition[modifier | modifier le code]

Règlement[modifier | modifier le code]

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point.

À partir de la saison 2017-2018, les critères de départage connaissent plusieurs modifications afin de mettre plus en avant les résultats en confrontations directes, bien que la différence de buts générale reste le principal critère de départage en cas d'égalité de points[4]. Ceux-ci se présentent donc ainsi :

  1. plus grand nombre de points ;
  2. plus grande différence de buts générale ;
  3. plus grand nombre de points dans les confrontations directes ;
  4. plus grande différence de buts particulière ;
  5. plus grand nombre de buts dans les confrontations directes ;
  6. plus grand nombre de buts à l'extérieur dans les confrontations directes ;
  7. plus grand nombre de buts marqués ;
  8. plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur ;
  9. plus grand nombre de buts marqués sur une rencontre de championnat ;
  10. meilleure place au Challenge du Fair-play (1 point par joueur averti, 3 points par joueur exclu).

Classement[modifier | modifier le code]

Source : Classement officiel sur le site de la LFP.

Classement — mise à jour : 24 mai 2019
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain T S 91 38 29 4 5 105 35 +70
2 LOSC 75 38 22 9 7 68 33 +35
3 Olympique Lyonnais 72 38 21 9 8 70 47 +23
4 AS Saint-Étienne 66 38 19 9 10 59 41 +18
5 Olympique de Marseille 61 38 18 7 13 60 52 +8
6 Montpellier Hérault SC 59 38 15 14 9 53 42 +11
7 OGC Nice 56 38 15 11 12 30 35 -5
8 Stade de Reims P 55 38 13 16 9 39 42 -3
9 Nîmes Olympique P 53 38 15 8 15 57 58 -1
10 Stade Rennais FC C 52 38 13 13 12 55 52 +3
11 RC Strasbourg Alsace L 49 38 11 16 11 58 48 +10
12 FC Nantes 48 38 13 9 16 48 48 0
13 Angers SCO 46 38 10 16 12 44 49 -5
14 Girondins de Bordeaux 41 38 10 11 17 34 42 -8
15 Amiens SC 38 38 9 11 18 31 52 -21
16 Toulouse FC 38 38 8 14 16 35 57 -22
17 AS Monaco 36 38 8 12 18 38 57 -19
18 Dijon FCO 34 38 9 7 22 31 60 -29
19 SM Caen 33 38 7 12 19 29 54 -25
20 EA Guingamp 27 38 5 12 21 28 68 -40
Qualifications européennes
Ligue des champions 2019-2020
  • 1er, 2e et 3e : phase de groupes
Ligue Europa 2019-2020
  • C et 4e : phase de groupes
  • L : deuxième tour de qualification


Relégation en Ligue 2 2019-2020
  • 18e : barrages de relégation
  • 19e et 20e : relégation
Abréviations

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Paris Saint-Germain Football ClubOlympique de Marseille

Lanterne rouge par journée[modifier | modifier le code]

En avant de GuingampStade Malherbe Caen Calvados Basse-NormandieEn avant de GuingampDijon Football Côte-d'OrStade Malherbe Caen Calvados Basse-NormandieEn avant de GuingampFootball Club de NantesToulouse Football Club

Matchs[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats — mise à jour : 24 mai 2019
Résultats (▼dom., ►ext.) ASC SCO GDB SMC DFCO EAG LOSC OL OM ASM MHSC FCN OGCN NO PSG SDR SRFC ASSE RCSA TFC
Amiens SC 0-0 0-0 1-0 1-0 2-1 2-3 0-1 1-3 0-2 1-2 1-2 1-0 2-1 0-3 4-1 2-1 2-2 0-0 0-0
Angers SCO 0-0 1-2 1-1 1-0 0-1 1-0 1-2 1-1 2-2 1-0 1-0 3-0 3-4 1-2 1-1 3-3 1-1 2-2 0-0
Girondins de Bordeaux 1-1 0-1 0-0 1-0 0-0 1-0 2-3 2-0 2-1 1-2 3-0 0-1 3-3 2-2 0-1 1-1 3-2 0-2 2-1
SM Caen 1-0 0-1 0-1 1-0 0-0 1-3 2-2 0-1 0-1 2-2 0-1 1-1 1-2 1-2 3-2 1-2 0-5 0-0 2-1
Dijon FCO 0-0 1-3 0-0 0-2 2-1 1-2 0-3 1-2 2-0 1-1 2-0 0-1 0-4 0-4 1-1 3-2 0-1 2-1 2-1
EA Guingamp 1-2 1-0 1-3 0-0 1-0 0-2 2-4 1-3 1-1 1-1 0-0 0-0 2-2 1-3 0-1 2-1 0-1 1-1 1-2
LOSC 2-1 5-0 1-0 1-0 1-0 3-0 2-2 3-0 0-1 0-0 2-1 4-0 5-0 5-1 1-1 3-1 3-1 0-0 1-2
Olympique lyonnais 2-0 2-1 1-1 4-0 1-3 2-1 2-2 4-2 3-0 3-2 1-1 0-1 2-0 2-1 1-1 0-2 1-0 2-0 5-1
Olympique de Marseille 2-0 2-2 1-0 2-0 2-0 4-0 1-2 0-3 1-1 1-0 0-1 1-0 2-1 0-2 0-0 2-2 2-0 3-2 4-0
AS Monaco 2-0 0-1 1-1 0-1 2-2 0-2 0-0 2-0 2-3 1-2 1-0 1-1 1-1 0-4 0-0 1-2 2-3 1-5 2-1
Montpellier Hérault SC 1-1 2-2 2-0 2-0 1-2 2-0 0-1 1-1 3-0 2-2 1-1 1-0 3-0 3-2 2-4 2-2 0-0 1-1 2-1
FC Nantes 3-2 1-1 1-0 1-1 3-0 5-0 2-3 2-1 3-2 1-3 2-0 1-2 2-4 3-2 0-0 0-1 1-1 0-1 4-0
OGC Nice 1-0 0-0 1-0 0-1 0-4 3-0 2-0 1-0 0-1 2-0 1-0 1-1 2-0 0-3 0-1 2-1 1-1 1-0 1-1
Nîmes Olympique 3-0 3-1 2-1 2-0 2-0 0-0 2-3 2-3 3-1 1-0 1-1 1-0 0-1 2-4 0-0 3-1 1-1 2-2 0-1
Paris Saint-Germain 5-0 3-1 1-0 3-0 4-0 9-0 2-1 5-0 3-1 3-1 5-1 1-0 1-1 3-0 4-1 4-1 4-0 2-2 1-0
Stade de Reims 2-2 1-1 0-0 2-2 0-0 2-1 1-1 1-0 2-1 1-0 0-2 1-0 1-1 0-3 3-1 2-0 0-2 2-1 0-1
Stade rennais FC 1-0 1-0 2-0 3-1 2-0 1-1 3-1 0-1 1-1 2-2 0-0 1-1 0-0 4-0 1-3 0-2 3-0 1-4 1-1
AS Saint-Étienne 0-0 4-3 3-0 2-1 3-0 2-1 0-1 1-2 2-1 2-0 0-1 3-0 3-0 2-1 0-1 2-0 1-1 2-1 2-0
RC Strasbourg Alsace 3-1 1-2 1-0 2-2 3-0 3-3 1-1 2-2 1-1 2-1 1-3 2-3 2-0 0-1 1-1 4-0 0-2 1-1 1-1
Toulouse FC 0-1 0-0 2-1 1-1 2-2 1-0 0-0 2-2 2-5 1-1 0-3 1-0 1-1 1-0 0-1 1-1 2-2 2-3 1-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Barrage de relégation[modifier | modifier le code]

Le barrage de relégation se déroule sur deux matchs et oppose le dix-huitième de Ligue 1 au vainqueur du match 2 des playoffs de Ligue 2 2018-2019. Le vainqueur de ce barrage obtient une place pour le championnat de Ligue 1 2019-2020 tandis que le perdant va en Ligue 2.

Match aller RC Lens (L2) 1 - 1 (L1) Dijon FCO Stade Bollaert-Delelis, Lens
Jeudi
20h45
Bellegarde But inscrit après 49 minutes 49e (0 - 0) But inscrit après 81 minutes 81e Kwon Spectateurs : 37 355
Diffuseur : Canal+ Sport, beIn Sports 1
Arbitrage : Amaury Delerue
Rapport

Match retour Dijon FCO (L1) 3 - 1 (L2) RC Lens Stade Gaston-Gérard, Dijon
Dimanche
21h00
Sliti But inscrit après 28 minutes 28e But inscrit après 90+1 minutes 90+1e
Saïd But inscrit après 70 minutes 70e
(1 - 1) But inscrit après 39 minutes 39e Duverne Diffuseur : Canal+, beIn Sports 1
Arbitrage : Ruddy Buquet
Rapport

Technologie[modifier | modifier le code]

Cette saison voit le démarrage d'un partenariat avec la société Hawk-Eye, en remplacement de celui avec Goal Control, qui n'avait pas donné satisfaction. Le championnat utilisera pour quatre saisons l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) et la goal-line technology (GLT), délivrées par Hawk-Eye[5].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Domicile et extérieur[modifier | modifier le code]

Classement domicile[6]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain 53 19 17 2 0 63 10 +53
2 LOSC Lille 43 19 13 4 2 42 11 +31
3 AS Saint-Étienne 41 19 13 2 4 34 14 +20
4 Olympique lyonnais 40 19 12 4 3 38 19 +19
5 Olympique de Marseille 37 19 11 4 4 31 17 +14
6 OGC Nice 34 19 10 4 5 19 14 +5
7 Montpellier Hérault SC 32 19 8 8 3 31 20 +11
8 Nîmes Olympique 32 19 9 5 5 30 20 +10
9 FC Nantes 31 19 9 4 6 35 24 +11
10 Stade rennais FC 31 19 8 7 4 27 18 +9
11 Stade de Reims 31 19 8 7 4 21 18 +3
12 Girondins de Bordeaux 27 19 7 6 6 24 21 +3
13 RC Strasbourg Alsace 26 19 6 8 5 31 25 +6
14 Angers SCO 24 19 5 9 5 24 22 +2
15 Amiens SC 24 19 7 5 7 20 22 -2
16 Dijon FCO 22 19 6 4 9 18 29 -11
17 Toulouse FC 21 19 4 9 6 20 26 -6
18 AS Monaco 18 19 4 6 9 19 29 -10
19 SM Caen 17 19 4 5 10 16 27 -11
20 EA Guingamp 16 19 3 7 9 16 27 -11
Classement extérieur[7]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris Saint-Germain 38 19 12 2 5 42 25 +17
2 Olympique lyonnais 32 19 9 5 4 32 28 +4
3 LOSC Lille 32 19 9 5 5 26 22 +4
4 Montpellier Hérault SC 27 19 7 6 6 22 22 0
5 AS Saint-Étienne 25 19 6 7 6 25 27 -2
6 Olympique de Marseille 24 19 7 3 9 29 35 -6
7 Stade de Reims 24 19 5 9 5 18 24 -6
8 RC Strasbourg Alsace 23 19 5 8 6 27 23 +4
9 Angers SCO 22 19 5 7 7 20 27 -7
10 OGC Nice 22 19 5 7 7 11 21 -10
11 Stade rennais FC 21 19 5 6 8 28 34 -6
12 Nîmes Olympique 21 19 6 3 10 27 38 -11
13 AS Monaco 18 19 4 6 9 19 28 -9
14 FC Nantes 17 19 4 5 10 13 24 -11
15 Toulouse FC 17 19 4 5 10 15 31 -16
16 SM Caen 16 19 3 7 9 13 27 -14
17 Girondins de Bordeaux 14 19 3 5 11 10 21 -11
18 Dijon FCO 12 19 3 3 13 13 31 -18
19 Amiens SC 12 19 2 6 11 11 30 -19
20 EA Guingamp 11 19 2 5 12 12 41 -29

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Remporter la Ligue Europa donne le droit de disputer la Ligue des champions l’année suivante or la Ligue Europa 2018-2019 a été gagnée par Chelsea FC par ailleurs déjà qualifié via son championnat national. Cette victoire libère une place pour la Ligue des champions et entraîne, après la dernière journée du championnat français, la transformation de la 3e place du championnat jusqu’ici qualificative pour le deuxième tour de qualification de la Ligue des champions en une place directement qualificative pour la phase de poules.

Journées → 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
[r 1]
18
[r 1]
19 20
[r 1]
21 22 23
[r 1],[r 2]
24 25 26 27
[r 3]
28
[r 1]
29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 Lead Barr. Rel.









































Paris SG 2 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 37
Lille 4 7 3 4 3 2 4 2 2 2 2 3 2 4 4 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Lyon 6 10 4 8 7 6 2 5 6 5 4 4 4 2 3 4 4 3 3 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3
St-Étienne 9 8 8 9 14 8 6 4 5 6 6 5 5 6 6 6 6 5 5 3 4 4 4 4 5 4 5 6 5 4 4 4 4 4 4 4 4 4
Marseille 1 9 9 5 2 5 3 6 3 4 5 6 6 5 5 5 5 6 6 9 7 8 7 6 4 5 4 4 4 5 5 5 5 6 6 6 6 5 1
Montpellier 13 11 12 7 6 3 5 3 4 3 3 2 3 3 2 3 3 4 4 5 6 6 5 5 6 7 7 7 7 7 8 6 6 5 5 5 5 6
Nice 14 14 18 17 11 15 11 13 12 14 10 9 7 7 7 7 7 7 10 6 8 7 9 7 8 10 8 9 9 8 7 8 8 7 7 7 8 7 1
Reims 10 4 6 11 10 11 14 15 17 13 9 8 9 8 9 11 11 8 9 10 12 9 8 10 7 6 6 5 6 6 6 7 7 8 9 9 9 8
Nîmes 7 2 5 10 8 10 12 14 14 15 16 13 14 11 10 8 9 10 12 11 10 11 11 11 10 11 11 11 11 12 10 11 9 9 8 8 7 9
Rennes 15 12 13 6 9 13 17 16 11 11 14 12 12 13 14 13 10 11 8 8 9 10 10 8 11 9 10 8 8 10 11 10 11 11 13 12 10 10
Strasbourg 5 6 11 15 16 9 13 8 9 7 7 7 8 9 8 9 8 9 7 7 5 5 6 9 9 8 9 10 10 9 9 9 10 10 10 11 12 11
Nantes 16 20 17 16 17 18 19 19 19 18 13 10 10 10 12 12 13 13 11 13 14 14 15 14 14 14 14 14 15 15 15 14 13 12 11 10 11 12 2 4
Angers 11 16 19 18 12 12 8 11 10 10 12 15 13 14 13 14 14 14 15 15 15 15 13 12 12 12 12 12 12 11 12 12 12 13 12 13 13 13 1 1
Bordeaux 18 18 15 19 19 14 10 9 7 8 8 11 11 12 11 10 12 12 13 12 11 12 12 13 13 13 13 13 13 13 13 13 14 14 14 14 14 14 2 2
Amiens 17 19 14 14 18 19 15 17 13 17 18 18 16 16 18 19 17 18 17 17 17 18 19 16 17 17 17 16 17 17 17 17 17 17 16 16 17 15 6 4
Toulouse 20 13 7 3 4 4 7 7 8 9 11 14 15 15 15 15 15 15 14 14 13 13 14 15 15 15 15 15 14 14 14 15 15 15 15 15 15 16 1
Monaco 3 5 10 13 15 16 18 18 18 19 19 19 19 19 19 18 19 19 19 19 19 19 18 18 16 16 16 17 16 16 16 16 16 16 17 17 16 17 6 12
Dijon 8 3 2 2 5 7 9 12 16 16 17 17 18 18 17 16 16 17 18 18 18 16 16 17 18 19 19 18 19 20 18 18 18 19 19 19 19 18 11 8
Caen 19 15 16 12 13 17 16 10 15 12 15 16 17 17 16 17 18 16 16 16 16 17 17 19 19 18 18 19 20 18 19 20 19 18 18 18 18 19 8 9
Guingamp 12 17 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 18 19 20 19 20 20 20 20 20 20 1 35

En gras et italique, les équipes comptant un match en retard (exemple : 14 pour Angers à l’issue de la 17e journée) ; en gras, italique et souligné, celles en comptant deux (14 pour Angers à l’issue de la 18e journée) :

  1. a b c d et e Des rencontres ont été reportées au-delà de la journée suivante pour permettre la mobilisation autour des manifestations des Gilets jaunes des forces de l’ordre habituellement dévolues à la sécurité des matchs :
    • 17e journée : les rencontres Angers-Bordeaux, Monaco-Nice, Nîmes-Nantes, Saint-Étienne-Marseille et Toulouse-Lyon ont été jouées entre les 20e et 21e journées, alors que Paris-Montpellier l’a été entre les 25e et 26e journées ;
    • 18e journée : les rencontres Amiens-Angers et Nantes-Montpellier ont été jouées entre les 19e et 20e journées, Guingamp-Rennes entre les 20e et 21e journées en même temps que les matchs reportés de la 17e journée, Marseille-Bordeaux entre les 23e et 24e journées et Dijon-Paris entre les 28e et 29e journées ;
    • 20e journée : la rencontre Nîmes-Angers a été jouée entre les 21e et 22e journées ;
    • 23e journée : la rencontre Bordeaux-Guingamp a été jouée entre les 25e et 26e journées ;
    • 28e journée : la rencontre Nantes-Paris a été jouée entre les 32e et 33e journées ;
  2. Les rencontres Caen-Nantes et Saint-Étienne-Strasbourg ont été jouées entre les 24e et 25e journées, la première rencontre pour permettre la tenue du match de Coupe de France Entente SSG-Nantes qui avait été repoussé en raison de la disparition d’Emiliano Sala, la seconde en raison de la neige.
  3. La rencontre Nîmes-Rennes a été reportée à la demande du club breton pour « préparer dans les meilleures conditions possibles sa double confrontation face à Arsenal » en huitièmes de finale de la Ligue Europa[8] ; la rencontre a été jouée entre les 31e et 32e journées.

Buts marqués par journée[modifier | modifier le code]

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée[9].

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Mise à jour : (après la 38e journée)

# Buteur Club Buts

Note 1

Pen.

Note 1

Pas.

Note 2

J

Note 3

Min.

Note 4

Pts.

Note 5

1 Drapeau : France Kylian Mbappé Paris Saint-Germain 33 1 6 22 2343 61
2 Drapeau : Côte d'Ivoire Nicolas Pépé LOSC Lille 22 9 11 18 3305 47
3 Drapeau : Uruguay Edinson Cavani Paris Saint-Germain 18 4 3 12 1672 34
4 Drapeau : France Florian Thauvin Olympique de Marseille 16 2 8 12 2614 27
5 Drapeau : France Moussa Dembélé Olympique lyonnais 15 1 3 12 2024 30
6 Drapeau : Colombie Radamel Falcao AS Monaco 15 3 1 12 2561 17
7 Drapeau : Brésil Neymar Paris Saint-Germain 15 5 7 13 1439 35
8 Drapeau : Algérie Andy Delort Montpellier HSC 14 3 7 12 3115 24
9 Drapeau : France Jonathan Bamba LOSC Lille 13 1 1 10 3004 30
10 Drapeau : Tunisie Wahbi Khazri AS Saint-Étienne 13 4 7 11 2818 28
Source : Classement des buteurs sur le site de la LFP

1 : Nombre de buts inscrits (+) dont nombre de penalties (-)

2 : Nombre de passes décisives (+)

3 : Nombre de matchs durant lesquels le joueur a marqué (+)

4 : Temps de jeu total en minutes (-)

5 : Nombre de points du club du buteur (+)

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Kylian MbappéNeymarFlorian ThauvinKylian MbappéJúlio TavaresDimitri Payet

Classement des passeurs[modifier | modifier le code]

Mise à jour : (après la 37e journée)

# Passeur Club Pas.Note 1 CPA.Note 1 J

Note 2

Min.

Note 3

1 Drapeau : France Téji Savanier Nîmes Olympique 13 10 12 2864
2 Drapeau : Côte d'Ivoire Nicolas Pépé LOSC Lille 11 2 8 3323
3 Drapeau : Argentine Ángel Di María Paris Saint-Germain 11 3 10 2323
4 Drapeau : Pays-Bas Memphis Depay Olympique Lyonnais 9 1 8 2737
5 Drapeau : France Jonathan Ikoné LOSC Lille 9 1 8 2795
6 Drapeau : France Kenny Lala RC Strasbourg Alsace 9 3 8 3060
7 Drapeau : Argentine Lucas Ocampos Olympique de Marseille 8 0 7 2707
8 Drapeau : Allemagne Julian Draxler Paris Saint-Germain 8 1 8 2047
9 Drapeau : France Florian Thauvin Olympique de Marseille 8 3 8 2613
10 Drapeau : Portugal Pedro Rebocho EA Guingamp 8 5 7 3240
Source : Classement officiel des passeurs de la LFP

1 : Nombre de passes décisives (+) dont coups de pied arrêtés (-)

2 : Nombre de matchs durant lesquels le joueur a effectué une ou plusieurs passes décisives (+)

3 : Temps de jeu total en minutes (-)

Leader par journée[modifier | modifier le code]

Téji SavanierNicolas PépéÁngel Di MaríaNicolas PépéÁngel Di MaríaNicolas PépéMemphis DepayÁngel Di MaríaDimitri PayetÁngel Di MaríaStéphane Bahoken

Affluence[modifier | modifier le code]

Meilleures affluences de la saison[modifier | modifier le code]

Classement des 10 affluences les plus importantes de la saison[10]
Rang Match Journée Date Affluence
1 Olympique de Marseille - Paris Saint-Germain J11 64 696
2 Olympique de Marseille - Nîmes Olympique J32 62 614
3 Olympique de Marseille - Olympique lyonnais J36 61 707
4 Olympique de Marseille - Toulouse FC J1 60 747
5 Olympique lyonnais - Paris Saint-Germain J23 57 624
6 Olympique de Marseille - AS Saint-Étienne J27 57 337
7 Olympique lyonnais - Olympique de Marseille J6 57 287
8 Olympique lyonnais - LOSC Lille J35 56 642
9 Olympique de Marseille - SM Caen J9 55 935
10 Olympique lyonnais - AS Saint-Étienne J14 55 701

* : Affluence communiquée par le club à domicile mais non validée par le service « Stades » de la LFP

Affluences par journée[modifier | modifier le code]

Ce graphique représente le nombre de spectateurs présents dans les stades lors de chaque journée[10].

* : Affluence communiquée par le club à domicile mais non validée par le service « Stades » de la LFP, ou journée de championnat pas encore disputée intégralement

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat de France de football 2018-2019
Champion Paris Saint-Germain (8e titre)
Dauphin LOSC
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe de France 2018-2019 Stade Rennais FC
Vainqueur de la Coupe de la Ligue 2018-2019 RC Strasbourg Alsace
Vainqueur du Trophée des champions 2018 Paris Saint-Germain
Qualifications continentales
Ligue des champions de l'UEFA 2019-2020 Paris Saint-Germain
LOSC
Olympique Lyonnais
Ligue Europa 2019-2020 Stade Rennais FC
AS Saint-Étienne
RC Strasbourg Alsace
Promotions et relégations
Promus en Ligue 1 Conforama FC Metz
Stade Brestois 29
Relégués en Domino’s Ligue 2 SM Caen
EA Guingamp

Trophée UNFP[modifier | modifier le code]

Chaque début de mois les internautes votent pour élire le Trophée UNFP du joueur du mois de Ligue 1.

Mois Premier Deuxième Troisième Réf.
Joueur Club % Joueur Club % Joueur Club %
Août Drapeau : France Kylian Mbappé Paris Saint-Germain 49 Drapeau : Côte d'Ivoire Nicolas Pépé LOSC Lille 41 Drapeau : Cap-Vert Júlio Tavares Dijon FCO 10 [17]
Septembre Drapeau : Côte d'Ivoire Nicolas Pépé LOSC Lille 55 Drapeau : Tunisie Wahbi Khazri AS Saint-Étienne 38 Drapeau : France Tanguy Ndombele Olympique lyonnais 07 [18]
Octobre Drapeau : Argentine Emiliano Sala FC Nantes 42 Drapeau : France Jonathan Bamba LOSC Lille 38 Drapeau : France Gaëtan Laborde Montpellier HSC 20 [19]
Novembre Drapeau : Tunisie Wahbi Khazri AS Saint-Étienne 39 Drapeau : France Gaëtan Laborde Montpellier HSC 32 Drapeau : France Florian Thauvin Olympique de Marseille 29 [20]
Décembre Drapeau : France Kenny Lala RC Strasbourg 47 Drapeau : Côte d'Ivoire Nicolas Pépé LOSC Lille 32 Drapeau : Sénégal Ismaïla Sarr Stade rennais FC 21 [21]
Janvier Drapeau : Côte d'Ivoire Nicolas Pépé LOSC Lille 40 Drapeau : Portugal Anthony Lopes Olympique lyonnais 33 Drapeau : Uruguay Edinson Cavani Paris Saint-Germain 21 [22]
Février Drapeau : France Kylian Mbappé Paris Saint-Germain 38 Drapeau : Portugal Gelson Martins AS Monaco 35 Drapeau : France Rémi Oudin Stade de Reims 27 [23]
Mars Drapeau : Italie Mario Balotelli Olympique de Marseille 45 Drapeau : France Kylian Mbappé Paris Saint-Germain 35 Drapeau : France Moussa Dembélé Olympique lyonnais 20 [24]
Avril Drapeau : France Jonathan Bamba LOSC Lille 55 Drapeau : Mali Kalifa Coulibaly FC Nantes 27 Drapeau : France Andy Delort Montpellier HSC 18 [25]

Au mois de mai, lors des trophées UNFP du football 2019, il y a l'élection du meilleur joueur, gardien, espoir, entraîneur, du plus beau but et de l'équipe type de la saison.

Meilleur joueur Meilleur gardien Meilleur espoir Meilleur entraîneur Plus beau but
Drapeau : France Kylian Mbappé Drapeau : France Mike Maignan Drapeau : France Kylian Mbappé Drapeau : France Christophe Galtier Drapeau : France Loïc Rémy
Équipe type
Gardien de but Défenseurs Milieux de terrain Attaquants
Drapeau : France Mike Maignan (LOSC Lille) Drapeau : France Ferland Mendy (Olympique lyonnais)
Drapeau : Brésil Marquinhos (Paris Saint-Germain)
Drapeau : Brésil Thiago Silva (Paris Saint-Germain)
Drapeau : France Kenny Lala (RC Strasbourg)
Drapeau : Argentine Ángel Di María (Paris Saint-Germain)
Drapeau : Italie Marco Verratti (Paris Saint-Germain)
Drapeau : France Tanguy Ndombele (Olympique lyonnais)
Drapeau : Brésil Neymar (Paris Saint-Germain)
Drapeau : France Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)
Drapeau : Côte d'Ivoire Nicolas Pépé (LOSC Lille)

Parcours en coupes d'Europe[modifier | modifier le code]

Parcours européen des clubs[modifier | modifier le code]

Le parcours des clubs français en coupes d'Europe est important puisqu'il détermine le coefficient UEFA, et donc le nombre de clubs français présents en coupes d'Europe les années suivantes.

Club Compétition Résultat Ultime(s) adversaire(s)
Paris Saint-Germain Ligue des champions 1/8 de finale Drapeau : Angleterre Manchester United
AS Monaco Phase de groupes Drapeau : Espagne Atlético Madrid Drapeau : Allemagne Borussia Dortmund Drapeau : Belgique FC Bruges
Olympique lyonnais 1/8 de finale Drapeau : Espagne FC Barcelone
Olympique de Marseille Ligue Europa Phase de groupes Drapeau : Allemagne Eintracht Francfort Drapeau : Italie Lazio Rome Drapeau : Chypre Apollon Limassol
Stade rennais FC 1/8 de finale Drapeau : Angleterre Arsenal FC
Girondins de Bordeaux Phase de groupes Drapeau : Russie Zénit Saint-Pétersbourg Drapeau : République tchèque Slavia Prague Drapeau : Danemark FC Copenhague

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Calendrier général des compétitions 2018‐2019 », sur www.lfp.fr (consulté le 1er mai 2018).
  2. « Le classement des budgets des clubs de Ligue 1 en 2018-2019 », sur www.lequipe.fr (consulté le 15 janvier 2019).
  3. « Dijon : Olivier Dall'Oglio démis de ses fonctions d'entraîneur », sur lequipe.fr, (consulté le 31 décembre 2018).
  4. « Les nouveautés réglementaires pour 2017/2018 », sur lfp.fr, (consulté le 17 juin 2017).
  5. Fabien Borne, « La LFP choisit Hawk Eye pour son assistance vidéo à l'abitrage et pour la goal-line technology », Eurosport,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2018).
  6. Classement Domicile de la Ligue 1 2018-2019 sur le site de la LFP, consulté le 25 mai 2019.
  7. Classement Extérieur de la Ligue 1 2018-2019 sur le site de la LFP, consulté le 25 mai 2019.
  8. « Nîmes-Rennes reporté », sur lfp.fr, (consulté le 13 avril 2019).
  9. « Buts marqués par journée », sur lfp.fr (consulté le 20 août 2018).
  10. a b c et d « Affluences par journée, par club, taux de remplissage », sur lfp.fr (consulté le 13 août 2018).
  11. a b c d et e « LFP Stats - Ligue 1 2018-2019 - Records », sur LFP.fr (consulté le 26 mai 2019).
  12. « Nîmes Olympique - AS Saint-Étienne (1-1) - Saison 2018/2019 - Ligue 1 Conforama », sur lfp.fr (consulté le 29 octobre 2018).
  13. « LFP Stats - Ligue 1 2018-2019 - Possession du ballon », sur LFP.fr (consulté le 26 mai 2019).
  14. « LFP Stats - Ligue 1 2018-2019 - Buts », sur LFP.fr (consulté le 13 mai 2019).
  15. « LFP Stats - Ligue 1 2018-2019 - Scores », sur LFP.fr (consulté le 26 mai 2019).
  16. « Strasbourg rattrape l'OL grâce à un doublé d'Ajorque », sur www.lfp.fr (consulté le 13 mars 2019).
  17. Éric Bethsy, « L1 : Mbappé élu joueur du mois ! » sur Maxifoot, 24 septembre 2018.
  18. LOSC Nicolas Pépé élu meilleur joueur de Ligue 1 en septembre sur La Voix du Nord, 16 octobre 2018.
  19. Thomas Siniecki, « Joueur du mois : Sala récompensé » sur sports.fr, 12 novembre 2018.
  20. L1 : Khazri (ASSE) élu joueur du mois de novembre sur foot01.com, 17 décembre 2018.
  21. Camille Fischbach, «  Ligue 1 : Lala désigné meilleur joueur de décembre » sur topmercato.com, 21 janvier 2019.
  22. Nicolas Pépé, joueur du mois de janvier ! sur le site de l'UNFP, 18 février 2019.
  23. PSG : Kylian Mbappé élu joueur du mois de février en Ligue 1 sur foot01.com, 11 mars 2019.
  24. Mario Balotelli (OM) élu meilleur joueur du mois de mars en Ligue 1 sur L'Équipe, 15 avril 2019.
  25. Jean-Guy Lebreton, « Ligue 1: Jonathan Bamba joueur du mois » sur le site de RMC Sport et de BFM TV, 13 mai 2019

Voir aussi[modifier | modifier le code]