Cette page est en semi-protection longue.

Alexandre Lacazette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alexandre Lacazette
Zenit-Lion15 (5).jpg
Alexandre Lacazette en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique lyonnais
Numéro 10
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (25 ans)
Lieu Lyon (France)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. Depuis 2010
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1998-2003 Drapeau : France ELCS Lyon
2003-2009 Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2010- Drapeau : France Olympique lyonnais 265 (121)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2007-2008 Drapeau : France France -17 ans 011 0(1)
2008-2009 Drapeau : France France -18 ans 010 0(1)
2009-2010 Drapeau : France France -19 ans 010 0(4)[1]
2010-2011 Drapeau : France France -20 ans 012 0(9)
2011-2012 Drapeau : France France espoirs 011 0(4)
2013- Drapeau : France France 010 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 19 mars 2017

Alexandre Lacazette, né le à Lyon, est un footballeur international français qui évolue en Ligue 1 au poste d'attaquant à l'Olympique lyonnais.

Attaquant prolifique, il termine meilleur buteur de la saison 2014-2015 de Ligue 1, avec 27 buts. Auteur de 121 buts dont 95 en Ligue 1 depuis ses débuts professionnels en 2010, il est actuellement le 4e meilleur buteur du championnat de France en activité ainsi que le 4e meilleur buteur de l'histoire de l'Olympique lyonnais.

Biographie

Jeunesse

Originaire de Guadeloupe aux Abymes, où il se rend souvent pour se ressourcer[2], Lacazette commence le football dans le club de l'Élan Sportif du 8e arrondissement de Lyon, situé dans son quartier à Mermoz avant d'intégrer le centre de formation de l'Olympique lyonnais lors de l'année 2003.

Carrière professionnelle

Olympique lyonnais (depuis 2010)

Débuts lyonnais (2010-2012)

Il fait ses débuts en Ligue 1 le 5 mai 2010, lors d'un match face à Auxerre.

Le 3 juin 2010, Lacazette signe son premier contrat professionnel, d'une durée de 3 ans, en faveur de l'Olympique lyonnais. Ce nouveau bail ne prend cependant effet qu'à compter du 1er juillet 2011, car il lui reste un an de contrat de stagiaire à honorer.

Il inscrit son premier but en Ligue 1 avec l'OL le 30 octobre 2010, lors d'une rencontre face à Sochaux. Il fait sa première apparition en Ligue des champions le 2 novembre 2010 en entrant en jeu contre le Benfica Lisbonne lors de la 4e journée des phases de poules et délivre à cette occasion deux passes décisives dans la défaite (3-4) de son équipe. Il inscrit son premier but dans cette compétition lors de la 6e journée, le 7 décembre 2010 contre l'Hapoël Tel-Aviv (2-2) où il marque le but égalisateur.

Bien qu'il ne joue que très peu de matchs avec l'équipe première, cette saison 2010-2011 est pour lui une véritable révélation. En effet, il joue en Ligue des Champions et en championnat, et surtout il est appelé pour disputer la Coupe du monde des moins de 20 ans en Colombie.

Après avoir atteint les demi-finales de cette compétition, Lacazette aborde la saison 2011-2012 en concurrence avec Jimmy Briand pour la place de troisième attaquant derrière Lisandro López et Bafétimbi Gomis. Cependant, l'entraineur Rémi Garde fait régulièrement appel à lui en tant que joueur de couloir pour pallier les nombreuses blessures qui affectent l'effectif de l'OL lors de la première moitié de saison. C'est dans cette configuration qu'il inscrit son second but en professionnel, le 6 novembre 2011, de nouveau contre l'équipe de Sochaux. Durant la trêve internationale du mois de novembre, Bernard Lacombe indiquera qu'Alexandre Lacazette est, parmi les jeunes du centre de formation. « le plus près des pros au niveau des attaquants. Il fait penser à Sylvain Wiltord dans ses enchaînements, la prise de balle, il sent le jeu, il joue juste. »[3].

Le 7 décembre 2011, il participe à la victoire exceptionnelle de l'OL en Ligue des champions sur la pelouse du Dinamo Zagreb. Grâce à un score de 7 buts à 1, les Lyonnais accèdent aux huitièmes de finale pour la neuvième année consécutive.

Lacazette inscrit son premier doublé le 31 janvier 2012 lors de la demi-finale de Coupe de la Ligue contre le FC Lorient : il permet d'abord à l'OL de réduire l'écart puis scelle la victoire de son équipe en inscrivant le quatrième but (score final 2-4). Le 8 février, lors d'un match de coupe de France face aux Girondins de Bordeaux, il inscrit le but de l'égalisation avant de voir son équipe s'imposer en prolongation (3-1). Le 14 février, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, il inscrit l'unique but de l'OL contre l'APOEL Nicosie, avant de marquer à nouveau lors du match de la 27e journée de Ligue 1 contre Lille. Le 28 avril 2012, il est titulaire lors de la finale de la coupe de France face à l'US Quevilly, réalise une passe décisive lors de la victoire 1 à 0 de son équipe et remporte le premier titre de sa carrière professionnelle.

Espoir de Ligue 1 (2012-2014)

Au début de la saison 2012-2013, il prend le numéro 10 laissé vacant après le départ d'Ederson[4].

Le 28 juillet 2012 au Red Bull Arena à New York, il est décisif dans la victoire de son équipe lors du Trophée des champions face à Montpellier HSC, en adressant une passe décisive à Jimmy Briand (2-2 a.p., 4 tab à 2)[5].

Durant la saison 2013-2014, alors qu'il ne jouait qu'ailier droit pendant un bon bout de temps, Rémi Garde va changer le poste du jeune attaquant en l'installant en attaquant de pointe avec Bafétimbi Gomis, son réel poste où il est le plus prolifique. Il commence la saison sur de bons rails et fait de même durant toute la saison où il finit septième meilleur buteur du championnat de France avec 15 buts et un total de 22 buts toutes compétitions confondues. Il réalise la meilleure saison de sa carrière.

Lacazette aux Lions du sport en février 2015.
Explosion d'un buteur (2014-2015)

Il commence bien la saison 2014-2015, comptant 10 buts et 4 passes décisives, ce qui lui vaut de réaliser le meilleur début de saison de sa carrière. Lors de la 13e journée, il devient meilleur buteur du championnat avec 11 buts, ainsi que le Lyonnais le plus dangereux avec 4 passes décisives à son actif. Durant la 18e journée, il marque un doublé face au Stade Malherbe de Caen. Avec 15 buts en 18 journées, il marque ainsi autant de buts que lors de la saison 2013-2014. Il explique que lors d'un stage de l'olympique lyonnais en juillet 2013 à New York où se trouvait Thierry Henry, ce dernier donna des conseils sur son jeu, lui conseillant de travailler sans relâche pour être toujours au niveau, ce qui a encouragé le jeune attaquant à s'améliorer devant les buts[6]. À l'issue de la première partie de saison, il vire en tête du classement des buteurs avec 17 buts à la suite de son doublé face aux Girondins de Bordeaux. En championnat, l'OL finit cette première partie de saison à la seconde place, à deux points du leader, Marseille, mais devant le tenant du titre, le PSG. Lors de la 20e journée, il marque un quatrième doublé consécutif dans l'élite durant le match face à Toulouse[7]. Il a donc marqué 19 buts en 20 matches de Ligue 1. Il est le second meilleur buteur européen derrière Cristiano Ronaldo[8]. Grâce à lui, l'OL s'installe provisoirement à la tête de la ligue 1 pour la première fois de la saison[9],[10]. Lors de la journée suivante, il marque sur penalty face à Lens, ce qui lui permet de battre son record de but toutes compétitions confondues qui était de 22 la saison passée et qui est à 23 lors de cette 21e journée. Il impressionne ses coéquipiers par sa régularité devant les buts[11],[12]. En janvier 2015, lors d'un match contre Metz, il marque sur pénalty. Quelques minutes plus tard, il se blesse lors d'un contrôle aérien avec le pied et doit céder sa place. Il souffre d'une lésion musculaire à la cuisse[13]. Sonny Anderson, l'ancien attaquant brésilien de l'Olympique lyonnais dit de Lacazette qu'il « est déjà dans le cercle des grands attaquants de l'OL »[14]. Début mars, il inscrit un doublé face à Montpellier dans la large victoire de son équipe 5-1[15]. Le 4 avril 2015, il est nommé capitaine en l'absence de Gonalons qui est suspendu, face à Guingamp. Il inscrit un but sur penalty et égale le record de but en une saison avec l'Olympique lyonnais de Bernard Lacombe[16]. Le 15 avril 2015, il marque son 25e but en championnat de la saison et égale ainsi l'ancien lyonnais André Guy[17]. Quelques jours plus tard, lors du derby contre Saint-Étienne, Lyon obtient le nul 2-2 qui lui permet de reprendre la tête du championnat à la différence de buts[18]. Le 26 avril 2015, Lacazette marque son 26e but de la saison pendant la victoire 4-2 contre Reims et devient le meilleur buteur de l'histoire de Lyon en championnat sur une saison[19]. Grâce à sa bonne saison, il remporte le titre de meilleur joueur aux Trophées UNFP[20].

Début de saison difficile puis fin canonique (2015-2016)

Le 8 août 2015, il prolonge son contrat d'une saison, se liant ainsi au club jusqu'en 2019[21]. Lacazette marque son premier but face à Marseille, en transformant un penalty qu'il a lui-même provoqué. La rencontre se solde par un nul 1-1 après avoir été arrêtée pendant quelques minutes à la suite d'incidents provoqués par des supporteurs[22]. Il réalise un hat-trick dans le dernier derby à Gerland, ce qui permet à l'Olympique lyonnais de remporter le match 3-0[23]. Pourtant, de nombreux doutes sont émis sur la forme de l'attaquant, nettement moins efficace que la saison passée. Le 9 janvier 2016, il devient le tout premier buteur de l'histoire du Parc Olympique lyonnais, le nouveau stade de l'OL, en marquant lors du match inaugural face à l'ES Troyes AC[24]. Il se rattrapera en réalisant une deuxième partie de saison exceptionnelle, a l'image de son club qui finira finalement 2e du championnat de France derrière le Paris Saint Germain et devant AS Monaco, se qualifiant directement pour la Ligue des champions. Il marquera finalement 23 buts en 43 rencontres toutes compétitions confondues, dont un deuxième triplé, au Parc OL celui-ci, pour la victoire six buts à un de l'OL face à ce même AS Monaco.

Saison 2016-2017

Lacazette commence la saison en trombe avec un triplé dès la première journée à l'AS Nancy pour une victoire trois buts à zéro, puis un doublé sur deux penaltys lors de la deuxième journée face au SM Caen (2-0). Il enchaîne ensuite avec un but face au Dijon FCO mais se blesse quelques minutes plus tard au genou et se voit contraint de sortir juste avant la mi-temps. Son absence dure seulement quelques jours mais appelé en équipe de France pour les matchs contre l'Italie et contre la Biélorussie, il doit déclarer forfait. Il revient titulaire contre les Girondins de Bordeaux et se blesse à nouveau pour une durée minimum de trente jours. Le 29 octobre 2016, Alexandre Lacazette inscrit son 100e but sous le maillot Lyonnais, sur pénalty, comme Juninho avant lui, puis son 101e but, contre Toulouse et devient donc 4e meilleur buteur de l'histoire du club. Auteur de 15 buts dont 13 en Ligue 1 en 14 matchs (13 titularisations) à la mi-saison, il atteint le total de 28 buts en championnat sur une année civile, faisant de lui le meilleur buteur français des cinq grands championnats en 2016, et devenant le premier français depuis Jean-Pierre Papin en 1991 - année de son ballon d'or - à atteindre son total. Il est élu Lyonnais de l'année par le club le 29 décembre 2016[25]. Le samedi 11 février 2017, pourtant vertement critiqué pour ses envies de départs lors du match contre Nancy par le Parc OL- victoire 4-0 de l'OL, but de Lacazette sur pénalty - il inscrit d'une sublime reprise de volée sur une action en une touche menée par Jérémy Morel son 20ème but de la saison. Il ne peut cependant empêcher la défaite des siens (2-1) contre l'En Avant Guingamp. Ce total de 20 buts est atteint pour la troisième année consécutive. Il est ainsi le premier français depuis Jean-Pierre Papin en 1992 et le premier joueur de Ligue 1 depuis Pauleta à réussir cet exploit, chose que par exemple Zlatan Ibrahimović même n'était pas parvenu à réaliser.

En équipe nationale

Régulièrement sélectionné avec les équipes de France de jeunes, il participe au Championnat d'Europe des moins de 17 ans en 2008, au Championnat d'Europe des moins de 19 ans en 2010 puis à la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2011. Le sélectionneur des Bleuets, Francis Smerecki, voit en lui « un attaquant d'aujourd'hui, vif et opportuniste. [...] Mais il lui manque de la constance ».

Le 30 juillet 2010, l'équipe de France des moins de 19 ans devient championne d'Europe en battant l'Espagne (2-1). Performant à chacune de ses entrées, Alexandre Lacazette délivre les Bleuets lors de la finale en marquant le second but victorieux, après avoir remplacé Gilles Sunu, auteur du premier but français.

Le 14 août 2011, il inscrit un doublé pour l'équipe de France des moins de 20 ans en quart de finale de la coupe du monde des moins de 20 ans de la FIFA contre le Nigeria, dont un but en prolongations. Il termine meilleur buteur de la compétition avec 5 buts, ex æquo avec Henrique et Álvaro Vázquez.

Le 29 septembre 2011, grâce à ses performances en moins de 20 ans, il est sélectionné en équipe de France espoirs par Erick Mombaerts pour participer aux éliminatoires de l'Euro 2013. Alexandre Lacazette inscrit son premier but dans cette catégorie le 10 novembre 2011. Il surgit à la limite du hors-jeu et trompe le gardien de la Roumanie d'une frappe puissante pour offrir le second but de l'équipe de France (3-0). À l'issue de ce match, les Bleuets se hissent à la première place de leur groupe. Le 28 février 2012 il commence peu à peu à s'imposer chez les bleuets en étant titulaire et buteur contre l'Italie (1-1).

Lors du rassemblement de l'équipe de France de football à Clairefontaine, entre le match de qualification pour la Coupe du monde 2014 contre la Finlande et celui contre la Biélorussie, Didier Deschamps le fera participer à l'entrainement des A (avec Benjamin Stambouli) alors qu'ils étaient en rassemblement avec les Espoirs. Le lendemain les Bleuets battent le Chili 4-0 en amical avec un but de Lacazette d'une reprise de volée du plat du pied.

Le 23 mai 2013, à la suite de la blessure de Jérémy Ménez, il est appelé pour la première fois en équipe de France A afin d'affronter l'Uruguay et le Brésil[26]. Le 5 juin 2013, il entre en jeu contre l'Uruguay et honore donc sa première sélection avec les bleus.

Il joue son premier match titulaire avec les Bleus le 14 novembre 2014 face à l'Albanie. Cependant, il ne marque pas, et laisse sa place à André-Pierre Gignac, son principal concurrent en bleu comme en Ligue 1 (27 buts pour Lacazette et 20 buts pour Gignac à ce jour) [27]. Il marque son premier but en Bleu le 29 mars 2015 lors d'un match amical opposant l'équipe de France au Danemark au stade Geoffroy Guichard, à Saint-Étienne[28],[29].

Non retenu initialement pour disputer les rencontres internationales contre l'Arménie et le Danemark en octobre 2015, Lacazette peut prendre part à ces rencontres après avoir été rappelé par le sélectionneur Didier Deschamps en remplacement de Paul-Georges Ntep, blessé[30].

Non retenu parmi les 23 joueurs français sélectionnés pour disputer l'Euro 2016, il fait partie d'un groupe de huit réservistes présents lors de la préparation de l'équipe de France et susceptibles de pouvoir remplacer un joueur sélectionné qui serait blessé[31].

Style de jeu

Alexandre Lacazette est un joueur complet. Il est rapide, bon dribbleur, bon finisseur et dispose surtout d'une frappe très précise. Il est à l'aise des deux pieds mais son pied fort est le droit, ce qui lui permet de faire la différence face aux défenseurs.

Statistiques

Parcours amateur

En club

Statistiques de Alexandre Lacazette au 19 mars 2017[33]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2010-2011 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 9 1 0 - - - - - - - - - C1 2 1 2 - - - 11 2 2
2011-2012 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 29 5 1 4 2 1 4 2 0 - - - C1 6 1 1 - - - 43 10 3
2012-2013 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 31 3 3 - - - - - - 1 0 1 C3 5 1 0 2 0 0 39 4 4
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 36 15 3 2 2 0 4 3 2 - - - C1+C3 4+8 0+2 0+1 - - - 54 22 6
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 33 27 5 2 2 0 1 1 0 - - - C3 4 1 0 6 1 0 46 32 5
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 34 21 3 2 0 1 1 0 0 1 0 0 C1 6 2 0 2 0 0 46 23 4
2016-2017 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 24 23 2 1 1 1 1 1 0 1 0 0 C1+C3 4+4 1+3 0+1 - - - 35 29 4
Total sur la carrière 197 95 17 11 7 3 11 7 2 3 0 1 - 43 12 5 10 1 0 275 122 28

En sélection

Liste des matchs internationaux

Buts internationaux

Buts internationaux d'Alexandre Lacazette
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. Stade Geoffroy-Guichard, Saint-Etienne, France Drapeau : Danemark Danemark 1-0 2-0 Match amical

Palmarès

En club

Après avoir remporté le Championnat de France des réserves professionnelles en 2009, 2010 et 2011 avec l'équipe réserve de l'Olympique lyonnais, il est vice-champion de France à trois reprises en 2010, 2015 et 2016. Il remporte la Coupe de France en 2012, le Trophée des champions en 2012 et finaliste en 2015 et 2016. Il est également finaliste de la Coupe de la Ligue en 2012 et en 2014.

En sélection nationale

Finaliste du Championnat d'Europe en 2008 avec l'équipe de France des moins de 17 ans, il remporte avec l'Équipe de France des moins de 19 ans le Championnat d'Europe des moins de 19 ans en 2010.

Distinctions personnelles

Références

  1. Lacazette avec les moins de 19 et 20 ans
  2. « Lacazette n'a plus de temps à perdre », sur guadeloupe.franceantilles.fr,‎ (consulté le 30 mars 2015)
  3. Lacombe distribue les bons et mauvais points sur footmercato.net
  4. Lacazette récupère le numéro 10, laissé vacant par Ederson !, article sur ol-the-legend-69.skyrock.com
  5. Trophée des champions finale, résumé du match sur eurosport.fr
  6. « Lyon : Henry mentor de Lacazette ? », sur sports.fr,‎ (consulté le 21 mars 2015)
  7. « 20 ème journée : Lyon bat Toulouse (3-0) grâce à un doublé de Lacazette et prend la tête du championnat », sur eurosport.fr,‎
  8. « Ligue 1 : meilleur que Zlatan Ibrahimovic et Lionel Messi, Alexandre Lacazette affole les statistiques », sur metronews.fr,‎ (consulté le 21 mars 2015)
  9. Tidianny M'Bo, « Lyon s'installe en tête », sur lepoint.fr,‎ (consulté le 21 mars 2015)
  10. « Ligue 1 : Lyon corrige Toulouse et prend la tête de la Ligue 1 », sur footmercato.net,‎
  11. « Lacazette impressionne ses coéquipiers », sur footmercato.net,‎
  12. « Quand Jallet encense Lacazette », sur le10sport.com,‎
  13. « Lacazette sort blessé », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 30 mars 2015)
  14. « Sonny Anderson : "Lacazette est déjà dans le cercle des grands attaquant de l'OL" », sur sofoot.fr,‎
  15. Sébastien Coca, « Le festival offensif de l'Olympique lyonnais », sur metronews.fr,‎ (consulté le 30 mars 2015)
  16. « Lyon reprend la tête », sur lequipe.fr,‎ (consulté le 5 avril 2015)
  17. « Lacazette égale André Guy avec 25 buts en Ligue 1 cette saison », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 15 avril 2015)
  18. « Lyon reprend la tête du championnat après le nul face à Saint-Étienne », sur mobile.lemonde.fr,‎ (consulté le 20 avril 2015)
  19. « L'OL répond au PSG, Lacazette bat un record », sur lequipe.fr,‎
  20. « Trophées UNFP : Alexandre Lacazette (OL), meilleur joueur de la saison », sur leparisien.fr,‎
  21. « Présentation de Rafael et prolongation de Lacazette », sur olweb.fr,‎ (consulté le 20 août 2015)
  22. Martin Mosnier, « A la fois pathétique et magique, cet OM-OL va faire date », sur eurosport.fr,‎
  23. « Lacazette offre le derby à l'OL (3-0) », sur leparisien.fr,‎
  24. Dorian Waymel, « Lyon-Troyes : l'OL efficace réussit son entrée dans son nouveau stade », sur rtl.fr,‎
  25. http://www.olweb.fr/fr/article/alexandre-lacazette-je-veux-battre-le-nombre-de-buts-de-serge-chiesa-72882.html
  26. Bleus : Jérémy Ménez (PSG) forfait, Alexandre Lacazette (OL) appelé Article sur europsort.fr
  27. « Gignac ou Lacazette ? », sur football.fr,‎ (consulté le 30 mars 2015)
  28. « Lacazette : "On oublie pas un premier but en bleu" », sur lemonde.fr,‎
  29. « Lacazette a fait taire les sifflets », sur sport24.lefigaro.fr,‎
  30. AFP, « Lacazette convoqué pour remplacer Ntep », sur francetvsport.fr,‎
  31. Cyril Morin, « Ben Arfa-Gameiro-Lacazette, un sacré trio d'attaque parmi les 8 réservistes », sur eurosport.fr,‎
  32. http://www.foot-national.com/4377-joueur-football-Lacazette-Alexandre.html
  33. « Statistiques de Alexandre Lacazette », sur lfp.fr
  34. Onze d’Or 2015 : Antoine Griezmann, meilleur joueur français, www.mensquare.com, 29 mai 2015.
  35. Lacazette, Lion d'or de l'année 2014, www.olweb.fr, 4 février 2015.
  36. Trophées UNFP: Alexandre Lacazette élu meilleur joueur de la saison, www.lequipe.fr, 17 mai 2015.
  37. « Ligue 1 : Alexandre Lacazette élu joueur du mois d'août », sur http://www.lequipe.fr/,‎
  38. https://olweb.atavist.com/joueur-de-lanne-2016-alexandre-lacazette-

Sur les autres projets Wikimedia :