Samuel Umtiti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Samuel Umtiti
image illustrative de l’article Samuel Umtiti
Samuel Umtiti avec le trophée de la Coupe du monde, le 15 juillet 2018 à Moscou.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne FC Barcelone
Numéro 23
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Cameroun Camerounais
Nat. sportive Drapeau : France Français
Naissance (24 ans)
Lieu Yaoundé (Cameroun)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 2012-
Poste Défenseur
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1998-2002Drapeau : France FC Ménival
2002-2012Drapeau : France Olympique lyonnais
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2012-2016Drapeau : France Olympique lyonnais 171 0(5)
2016-Drapeau : Espagne FC Barcelone083 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2010Drapeau : France France -17 ans007 0(0)
2010-2011Drapeau : France France -18 ans007 0(0)
2011-2012Drapeau : France France -19 ans013 0(2)
2012-2013Drapeau : France France -20 ans013 0(0)
2013-2014Drapeau : France France espoirs007 0(1)
2016-Drapeau : France France025 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 15 juillet 2018

Samuel Umtiti, né le à Yaoundé au Cameroun, est un footballeur international français. Il évolue au poste de défenseur au FC Barcelone.

Champion du monde des moins de 20 ans en 2013, il participe à l'Euro 2016 où la France atteint la finale. Il remporte la Coupe du monde 2018, titulaire en défense centrale, étant notamment le buteur de la demi-finale face à la Belgique (1-0) qui qualifie son équipe pour la finale remportée 4-2 devant la Croatie le 15 juillet 2018 à Moscou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Samuel Umtiti est né au Cameroun, il est le petit dernier d'une fratrie de 4 enfants. Alors qu'il a 2 ans, sa famille déménage en France et s'installe à Lyon. Il commence la pratique du football à l'âge de 5 ans dans un club du 5e arrondissement de Lyon, le FC Ménival. Repéré à l'âge de 8 ans il répond à l'invitation de l'Olympique lyonnais pour poursuivre sa formation au sein du club. Souvent surclassé dans les catégories jeune de l'OL, Samuel Umtiti évolue à ses débuts au poste d'attaquant, avant d'être repositionné milieu de terrain puis finalement défenseur. Samuel Umtiti a souvent porté le brassard de capitaine dans les équipes jeunes lyonnaises[1]. Il est successivement sous contrat aspirant à partir du puis stagiaire le .

Parallèlement à sa formation, il prépare un baccalauréat STG spécialité mercatique au lycée Frédéric Faÿs à Villeurbanne qui accueille les joueurs du pôle espoir de l'Olympique lyonnais.

Formation, éclosion et explosion avec l'Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

En 2011, Samuel participe pour la première fois à la préparation estivale avec le groupe professionnel. Claude Puel, l'entraîneur, le titularise lors d'un match contre le Celtic Glasgow lors de l'Emirates Cup. Le 8 janvier 2012, à l'âge de 18 ans, Samuel Umtiti joue son premier match professionnel, lors du 32e de finale de Coupe de France, derby opposant l'Olympique lyonnais à l'AS Duchère lors d'une victoire trois buts à un[2]. Son ancien entraîneur s'en souvient : « Je suis surpris sans l'être. Il a toujours très bien lu le jeu, mais de là à s'adapter de manière aussi impressionnante dans un match de ce niveau... ».

Umtiti lors de la victoire de l'OL contre l'ASSE le 8 novembre 2015

Séduisant par sa relance, sa sérénité et son application dans le jeu, Rémi Garde, voulant laisser une place importante aux jeunes joueurs du club au sein de l'équipe, le titularise dans l'axe de la défense pour son premier match en Ligue 1 contre le Montpellier HSC le 14 janvier 2012[3]. "« Lyon recherchait un défenseur central et j'avais pris position en disant à mes dirigeants que ce n'était pas la peine d'aller dépenser de l'argent alors qu'au club il y avait des jeunes comme Samuel Umtiti, qui étaient plein d'avenir » a dit Rémi Garde. Samuel signe son premier contrat professionnel le . Une belle marque de reconnaissance du club qui récompensera ses performances sportives et sa rigueur de travail. Pour sa première saison professionnelle, il prend part à dix-huit matchs toutes compétitions confondues.

La saison suivante, il joue ses premiers matchs européens, participant à la Ligue Europa et prend part à trente-deux matchs toutes compétitions confondues.

Lors de la saison 2013-2014, il prend une place plus importante dans l'effectif lyonnais et joue ses premiers matchs de Ligue des champions. Lors de cette campagne européenne, le club ne passe pas les barrages, éliminé par la Real Sociedad et basculé en Ligue Europa dont ils atteint les quarts de finale avant d'être éliminé par la Juventus.

Le 16 mai 2015, Samuel Umtiti joue son 100e match de Ligue 1 contre les Girondins de Bordeaux[4]. Le 26 septembre 2015, Umtiti est nommé capitaine de l'équipe pour la première fois en Ligue 1. Sollicité par de nombreux cadors européens (Manchester, Arsenal, Real Madrid, Barcelone) Samuel Umtiti choisit le 20 juillet 2015 son club de cœur (depuis 14 ans) en prolongeant son contrat jusqu'en 2019. Le club termine vice-champion de France pour la seconde saison consécutive.

Le 30 juin 2016, le Barça annonce qu'un accord a été trouvé avec l'OL pour transférer Samuel Umiti pour la somme de 25 millions d'euros [5]. Il reste cependant très attaché à l'Olympique lyonnais et à ses supporters, à qui il adresse un dernier message avant de s'envoler vers la Catalogne.

Affirmation au FC Barcelone[modifier | modifier le code]

Le , Umtiti s'engage officiellement pour cinq ans avec le FC Barcelone[6] pour la somme de 25 millions d'euros et prend le numéro 23.

Saison 2016-2017

Il dispute son premier match officiel avec le FC Barcelone le 18 août 2016 au Camp Nou face au Séville FC lors du match retour de la Supercoupe d'Espagne, victoire trois buts à zéro. Il est ensuite titularisé lors des deux premières journées de championnat pour accompagner Gerard Piqué en défense centrale. Il est titularisé par Luis Enrique le 19 octobre 2016 lors de la réception de Manchester City au Camp Nou, comptant pour la troisième journée des phases de poules de la Ligue des champions, alors qu'il revient après un mois d'absence suite à une blessure au genou. Sa solide performance lui vaudra les éloges des observateurs, et affirmera un peu plus son statut de titulaire potentiel. Le 4 mars 2017, il inscrit son premier but sous les couleurs du Barça lors de la 26e journée de championnat face au Celta de Vigo (victoire 5 à 0). Le 27 mai 2017, il remporte la Coupe du Roi (3-1 en finale face au Deportivo Alavés). Umtiti boucle sa première saison sous le maillot blaugrana avec 43 matchs disputés dont 42 titularisations. Cette première saison barcelonaise aura été pour lui celle de l'affirmation au sein d'une des meilleures équipes du monde.

Saison 2017-2018

Au sortir d'une première année aboutie sur le plan personnel, ll débute la saison suivante en tant que titulaire mais ne peut empêcher la défaite cinglante du Barça en Supercoupe d'Espagne contre le Real Madrid (défaites 1-3 à l'aller, 2-0 au retour). Malgré cette déconvenue, il conserve la confiance du nouvel entraîneur blaugrana, Ernesto Valverde (qui a remplacé Luis Enrique à l'intersaison), et confirme son statut de titulaire indiscutable acquis déjà l'an passé au détriment de Javier Mascherano. L'entraîneur ibérique déclarera même en conférence de presse à la veille d'un match de Ligue des champions contre l'Olympiakos, qu'Umtiti est un joueur « vital » et « extraordinaire » pour le collectif du Barça. Malheureusement pour Umtiti, une blessure le 2 décembre met fin à son année civile, l'éloignant des terrains pour au moins huit semaines.

Au début du mercato hivernal, L'Équipe révèle que Manchester City est intéressé pour le transférer[7]. En janvier 2018, l'Observatoire du football CIES estime que sa valeur de transfert est la plus élevée au monde pour un défenseur (101,5 millions d'euros)[8].

Le 3 juin 2018, il renouvelle son contrat avec le Barça jusqu'en 2023. Sa nouvelle clause de départ est de 500 millions d'euros d'euros, alors qu'elle était de 60 millions jusqu'alors et que celle de Neymar était, à titre de comparaison, de 222 millions[9]. Sa valeur est alors estimée par le CIES à 111,5 millions d'euros[10].

L'équipe de France[modifier | modifier le code]

Les performances depuis le plus jeune âge de Samuel Umtiti lui ont permis d'être sélectionné dans toutes les catégories des moins de 17 ans jusqu'aux espoirs. Samuel Umtiti est un cadre de cette génération dorée, championne du monde des moins de 20 ans en 2013 dont il en est le vice-capitaine. Il compte 47 sélections en équipe de France des U17 aux espoirs. En 2016 à 22 ans, il n'est toujours pas appelé en sélection française, dirigée alors par Didier Deschamps. Bien que sélectionnable par le Cameroun qui l'a contacté à plusieurs reprises, Samuel Umtiti décline l'offre et réaffirme vouloir intégrer la sélection française en le rappelant dans une interview à L'Équipe le 3 mars 2016[11].

Non retenu parmi les 23 joueurs français sélectionnés pour disputer l'Euro 2016, il fait partie d'un groupe de huit réservistes présents lors de la préparation de l'équipe de France et susceptibles de remplacer un joueur sélectionné qui serait blessé[12]. Cependant, après la blessure de son coéquipier Raphaël Varane, qui fut forfait pour l'Euro, Adil Rami lui est préféré, alors que ce dernier n'était pas dans la liste des réservistes[13]. Le 28 mai 2016, à la suite du forfait de Jérémy Mathieu en raison d'une blessure à un mollet, il entre finalement dans les 23[14]. Après la suspension d'Adil Rami lors du huitième de finale de l'Euro 2016 contre l'Irlande, Samuel Umtiti le remplace et effectue sa première sélection en étant titularisé pour le quart de finale de la compétition contre l'Islande lors d'une large victoire cinq buts à deux[15]. Lors de la demi-finale face à l'Allemagne, il est de nouveau titulaire malgré le retour de Rami et réalise une belle prestation permettant à la France de remporter le match (2-0), ce qui lui vaut les éloges du public ainsi que de la presse nationale[16],[17],[18]. Titulaire lors de la finale contre le Portugal, il ne peut empêcher la défaite lors de la prolongation.

Il marque son premier but en A le 13 juin 2017 en match amical contre l'Angleterre au Stade de France (victoire 3-2).

Il fait partie de la liste de Didier Deschamps pour la Coupe du monde 2018 en Russie. Titulaire en défense centrale aux côtés de Raphaël Varane pendant la compétition, à l'exception du dernier match de poule contre le Danemark, il inscrit de la tête, le 10 juillet, lors des demi-finales, le seul but de la victoire (1-0) de la France face à la Belgique[19]. Sa célébration mimant un danseur désarticulé ou un coureur de marche athlétique fait le buzz sur les réseaux sociaux[20],[21]. Samuel Umtiti est le troisième défenseur français à marquer en demi-finale du Mondial, après Marius Trésor en 1982 et Lilian Thuram en 1998. Dans les vestiaires, à la mi-temps de ce match, c'est à dire avant son but de la 51e minute, on le voit dans une séquence du documentaire L'épopée Russe des Bleus se parfumer rapidement et expliquer « C'est le parfum de la victoire ! »[22]. Samuel Umtiti est sacré champion du monde avec l'équipe nationale le 15 juillet 2018 à Moscou, sur une victoire finale 4 buts à 2 face à la Croatie[23].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Samuel Umtiti au 24 mars 2018[24]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2011-2012 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 12 0 3 0 3 0 - - C1 - - - - 18 0
2012-2013 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 26 1 - - - - - - C3 6 1 - - 32 2
2013-2014 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 28 0 1 0 3 0 - - C1+C3 3+7 0 - - 42 0
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 35 1 2 0 1 0 - - C3 2 1 - - 40 2
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 30 1 2 0 1 0 1 0 C1 4 0 3 0 41 1
Sous-total 131 3 8 0 8 0 1 0 - 23 2 3 0 174 5
2016-2017 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Liga 25 1 9 0 - - 1 0 C1 8 0 5 1 48 2
2017-2018 Drapeau de l'Espagne FC Barcelone Liga 25 1 4 0 - - 2 0 C1 9 0 16 2 56 3
Sous-total 51 2 13 0 - - 3 0 - 17 0 21 3 105 5
Total sur la carrière 181 5 22 0 8 0 4 0 - 39 2 24 3 278 10

Liste des matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Partenariats publicitaires[modifier | modifier le code]

La personnalité et la performance de Samuel Umtiti ont fait de lui l'une des égéries de la célèbre marque de sport Nike. Ils sont en collaboration depuis le 1er août 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Samuel Umtiti ► Amazing Goal Vs Tottenham I HD 720p » (consulté le 13 octobre 2015)
  2. « Samuel Umtiti, tout sauf une surprise », sur 20minutes.fr (consulté le 13 octobre 2015)
  3. « OL : la fulgurante ascension de Samuel Umtiti », sur www.lyoncapitale.fr (consulté le 13 octobre 2015)
  4. « "Je n'ai pas vu le temps passer" | OLWeb.fr », sur www.olweb.fr (consulté le 13 octobre 2015)
  5. « Le Lyonnais Samuel Umtiti signe à Barcelone », sur franceinfo.fr,
  6. Umtiti quitte l'OL et rejoint le FC Barcelone pour cinq ans, eurosport.fr, 12 juillet 2016.
  7. Manchester City est passé à l'action pour Samuel Umtiti sur footmercato, 2 janvier 2017
  8. « La valeur de Mbappé flambe, Umtiti estimé comme le défenseur le plus cher du monde », sur lequipe.fr, (consulté le 8 janvier 2018).
  9. « FC Barcelone : la clause de cession à 500 millions de Samuel Umtiti est-elle délirante ? », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juin 2018).
  10. « Les 16 Français les plus cotés », sur lequipe.fr.
  11. « Je me dis que je peux y aller », L'Équipe, Pierre Nigay, p. 8, le 3 mars 2016.
  12. Cyril Morin, « Ben Arfa-Gameiro-Lacazette, un sacré trio d'attaque parmi les 8 réservistes », sur eurosport.fr,
  13. Martin Mosnier, « La gestion du cas Umtiti, une erreur de communication et de management », sur eurosport.fr,
  14. R. R., « Jérémy Mathieu forfait pour l'Euro, Samuel Umtiti dans les 23 Bleus », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  15. D. D. et R. R., « France-Islande : Didier Deschamps a choisi Moussa Sissoko », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  16. James Abbott, « Euro 2016 : comment Samuel Umtiti s'est imposé en seulement deux matches », RTL,
  17. Cyril Morin, « Après France-Allemagne (2-0) : Samuel Umtiti, d’indésirable à indispensable », Eurosport,
  18. « Allemagne-France : Umtiti, l'autre héros du match », TF1,
  19. Rédaction, « Umtiti débloque France-Belgique d'une tête rageuse », sur Le Huffington Post, (consulté le 20 juillet 2018)
  20. http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2018/07/12/27001-20180712ARTFIG00089-la-celebration-du-but-d-umtiti-c-est-un-fou-il-est-bizarre-plaisante-pogba.php
  21. http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2018/07/12/27001-20180712ARTFIG00089-la-celebration-du-but-d-umtiti-c-est-un-fou-il-est-bizarre-plaisante-pogba.php
  22. François Tesson, « Umtiti et le "parfum de la victoire" (vidéo) », sur Sports.fr, (consulté le 2 août 2018)
  23. FIFA.com, « Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ - Matches - France - Croatie - FIFA.com », sur www.fifa.com, (consulté le 20 juillet 2018)
  24. « Fiche de Samuel Umtiti », sur footballdatabase.eu
  25. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :