Hubert Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournier.

Hubert Fournier
Image illustrative de l’article Hubert Fournier
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (51 ans)
Lieu Riom (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours amateur
Saisons Club
1987-1989Drapeau de la France US Maubeuge
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1989-1993Drapeau de la France SM Caen105 (2)
1993-1996Drapeau de la France EA Guingamp118 (1)
1996-1998Drapeau de l'Allemagne Borussia M'gladbach040 (0)
1998-2000Drapeau de la France Olympique lyonnais080 (0)
2000-2002Drapeau de la France EA Guingamp066 (1)
2002-2004Drapeau de la France FC Rouen059 (1)
1989-2004 Total carrière468 (5)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2004-2008Drapeau de la France US Boulogne(adjoint)
2008-2009Drapeau de la France FC Gueugnon
2009-2010Drapeau de la France Stade de Reims(adjoint)
2010-2014Drapeau de la France Stade de Reims 60v, 49n, 59d
2014-2015Drapeau de la France Olympique lyonnais 35v, 15n, 21d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 28 août 2016

Hubert Fournier, né le à Riom (Puy-de-Dôme), est un footballeur et entraîneur français. Il est depuis 2017 le directeur technique national de la Fédération française de football.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Fournier joue la saison 1988-89 en Division 3 à l'US Maubeuge.

Il arrive ensuite au SM Caen en 1989, alors que le club normand entame la 2e saison en Division 1 de son histoire. Il joue son premier match de Division 1 le 12 août 1989 lors du match SM Caen-AS Monaco (1-1). Il devient rapidement titulaire en prenant la place de Jean-François Domergue dans la défense malherbiste. Dès sa première saison, il joue 32 matchs et est un des artisans du maintien du club en Division 1. Daniel Jeandupeux ayant remplacé Nouzaret, il joue moins et est plus souvent remplaçant. Pour la saison 1991-92, il perd sa place en défense au profit de la ligne Lebourgeois-Dumas-Germain-Dangbeto. Il joue tout de même 19 matchs et le club normand termine 5e de Division 1 et jouera la Coupe UEFA la saison suivante.

Le 15 septembre 1992, il participe à son premier match de Coupe d'Europe, en effet, il joue la double confrontation entre le club normand et le Real Saragosse. Malgré une victoire 3-2 à Venoix, la défaite 0-2 au retour marque l'élimination de Fournier et ses coéquipiers. Pour cette saison 1992-1993, il joue 23 matchs de championnat mais, n'ayant pas la confiance de son entraîneur, il quitte le club en fin de saison pour se relancer à l'En Avant de Guingamp alors en National 1.

En Bretagne, il joue 31 matchs et est un des cadres de l'équipe qui est championne de National 1 1994.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Hubert Fournier en 2013.

En mai 2008, il devient entraîneur du FC Gueugnon, relégué en National[1]. Le 27 décembre 2008, il est limogé pour cause de mauvais résultats de l'équipe gueugnonnaise[2]. Il est remplacé par René Le Lamer mais reste malgré tout au club comme superviseur.

En juin 2009, il devient l'entraîneur adjoint de Marc Collat au Stade de Reims. L'année suivante, il obtient son diplôme DEPF (diplôme d'entraîneur professionnel de Football) et est officiellement nommé entraîneur du Stade de Reims, promu en Ligue 2, le 18 mai 2010 pour la saison 2010-2011[3]. Lors de la saison 2010-2011 son équipe du Stade de Reims termine 10e du championnat de ligue 2 et en allant jusqu'en quarts de finale de la coupe de France. La saison suivante (2011-2012) il termine vice champion de ligue 2, son équipe accède donc en ligue 1, le club n'avait plus atteint ce niveau depuis 33 ans.

Le , étant encore sous contrat, il est cédé par le Stade de Reims à l'Olympique lyonnais pour 360 000 € et 60 000€ mensuel[4]. Après avoir pris un mauvais départ, il réalise un superbe championnat avec l'Olympique lyonnais obligeant le Paris Saint-Germain à n'être sacré champion qu'à deux journées de la fin. L'OL termine donc deuxième et retrouvera la Ligue des champions après avoir passé quatre ans sans la jouer. Cependant, la saison suivante est moyenne et le parcours en coupe d'Europe s'arrête prématurément.

Le 24 décembre 2015, il est démis de ses fonctions, et est remplacé par Bruno Génésio[5],[6].

Le , Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, annonce que Hubert Fournier est nommé directeur technique national de la FFF[7].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Footballeur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Hubert Fournier [8],[9]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
1989-1990 Drapeau de la France SM Caen D1 32 0 1 0 - - - 33 0
1990-1991 Drapeau de la France SM Caen D1 23 2 1 0 - - - 24 2
1991-1992 Drapeau de la France SM Caen D1 19 0 1 0 - - - 20 0
1992-1993 Drapeau de la France SM Caen D1 23 0 3 0 C3 2 0 28 0
1993-1994 Drapeau de la France EA Guingamp D3 31 0 3 0 - - - 34 0
1994-1995 Drapeau de la France EA Guingamp D2 41 0 3 0 - - - 44 0
1995-1996 Drapeau de la France EA Guingamp D1 36 1 4 0 - - - 40 1
1996-1997 Drapeau de l'Allemagne Borussia M'gladbach D1 27 0 - - C3 4 0 31 0
1997-1998 Drapeau de l'Allemagne Borussia M'gladbach D1 9 0 - - - - - 9 0
1997-1998 Drapeau de la France Olympique lyonnais D1 11 0 5 0 - - - 16 0
1998-1999 Drapeau de la France Olympique lyonnais D1 27 0 2 0 C3 7 0 36 0
1999-2000 Drapeau de la France Olympique lyonnais D1 20 0 5 0 C1+C3 2+1 0 28 0
2000-2001 Drapeau de la France EA Guingamp D1 32 1 2 0 - - - 34 1
2001-2002 Drapeau de la France EA Guingamp D1 31 0 1 0 - - - 32 0
2002-2003 Drapeau de la France FC Rouen Nat. 32 1 - - - - - 32 1
2003-2004 Drapeau de la France FC Rouen L2 26 0 1 0 - - - 27 0
Total sur la carrière 420 5 32 0 - 16 0 468 5

Repères

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]