Aller au contenu

Benjamin Mendy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Benjamin Mendy
Image illustrative de l’article Benjamin Mendy
Benjamin Mendy avec l'équipe de France des moins de 19 ans en 2013.
Situation actuelle
Équipe FC Lorient
Numéro 5
Biographie
Nationalité Français
Sénégalais
Nat. sportive Français
Naissance (29 ans)
Longjumeau (France)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 2011 -
Poste Défenseur gauche
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2000-2007 US Palaiseau
2007-2011 Le Havre AC
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2011-2013 Le Havre AC 065 0(0)
2013-2016 Olympique de Marseille 101 0(3)
2016-2017 AS Monaco 039 0(1)
2017-2023 Manchester City 075 0(2)
2023- FC Lorient 015 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2009-2010 France -16 ans 015 0(1)
2010-2011 France -17 ans 017 0(1)
2011-2012 France -18 ans 005 0(1)
2012-2013 France -19 ans 012 0(0)
2014-2016 France espoirs 009 0(0)
2017- France 010 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 19 mai 2024

Benjamin Mendy, né le à Longjumeau en France, est un footballeur international français qui évolue au poste de défenseur gauche au FC Lorient. Il possède également la nationalité sénégalaise.

Il commence sa carrière en 2011 dans son club formateur du Havre AC. De 2013 à 2016, il évolue à Olympique de Marseille, avant de rejoindre pour une saison l'AS Monaco où il décroche le titre du championnat de France 2016-2017. Il est alors transféré à Manchester City devenant le défenseur le plus cher de l'histoire.

Il remporte six trophées en 31 matchs joués en 2017-2019 : deux fois la Premier League, la Coupe du monde 2018 avec l'équipe de France, la Community Shield et deux fois la League Cup.

Sa carrière de footballeur est interrompue entre et , Benjamin Mendy étant accusé de viols et d'agressions sexuelles par sept femmes. Placé en détention provisoire, puis libéré sous caution et sous contrôle judiciaire, Mendy nie les accusations et plaide non-coupable. À l'issue de deux procès, il est acquitté. La semaine suivante, il rejoint le FC Lorient.

Biographie[modifier | modifier le code]

Musulman pratiquant[1], Benjamin Mendy est issu d'une famille originaire de Guinée-Bissau et du Sénégal.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Le Havre AC[modifier | modifier le code]

Attaquant à l'US Palaiseau[2],[3]. Il intègre le centre de formation du Havre AC, en 2007, où il évoluera vers le poste de latéral gauche, Benjamin Mendy signe un contrat pro avec Le Havre AC d'une durée de trois ans en à tout juste 17 ans[4], après avoir été détecté par le club doyen dans son club de l'US Palaiseau en banlieue parisienne en 2007. Surclassé par rapport à son âge, que ce soit dans les équipes de jeunes du Havre, ou en équipe de France, il joue son premier match professionnel le en Coupe de la Ligue lors de la défaite 2-1 face à l'Amiens SC, puis s'impose rapidement comme titulaire sur le flanc gauche de la défense havraise. Il joue son premier match de Ligue 2 contre Amiens SC de nouveau trois jours plus tard.

Olympique de Marseille[modifier | modifier le code]

Un accord de principe concernant un transfert vers l'Olympique de Marseille est annoncé le . Il signe son contrat le jour même[5]. Le montant du transfert avoisinerait les 3,5 millions d'euros[6]. Il joue son premier match sous le maillot phocéen le 11 août 2013 contre l'EA Guingamp puis joue le premier match de Ligue des champions de sa carrière contre le Borussia Dortmund le suivant. Il inscrit son tout premier but à l'OM le contre l'AS Saint-Étienne, c'est également son premier chez les pros. Pour sa première saison à l'OM et malgré la concurrence avec Jérémy Morel, il prend part à trente matchs toutes compétitions confondues.

La saison suivante, il prend une place de titulaire à part entière sous les ordres de Marcelo Bielsa, qui voit en lui un futur grand latéral gauche[7]. Le bon début de saison du club leur offre une belle première place lors de la trêve hivernale mais la seconde partie de championnat est plus difficile et le club termine à la quatrième place à deux points de l'AS Monaco

Le , il joue son 100e match sous le maillot olympien. Lors de la saison 2015-2016, le club connaît une saison difficile avec trois entraîneurs différents dans la saison, toutefois il s'incline en finale de Coupe de France face au Paris-SG.

AS Monaco[modifier | modifier le code]

Le , il signe en faveur de l'AS Monaco[8] pour 15 millions d'euros. Il dispute sa première rencontre officielle sous les couleurs monégasques lors du match aller du troisième tour de qualification de la Ligue des champions 2016-2017 face à Fenerbahçe, défaite deux buts à un. Malgré la défaite, le club se qualifie lors du match retour. Il prend rapidement une place de titulaire indiscutable au sein de l'effectif monégasque qui atteint les demi-finales de la Ligue des champions, malgré quelques blessures. Le , il marque son premier but lors d'un match de Coupe de France face à son ancienne équipe de l'Olympique de Marseille. Le suivant, il s'incline en finale de Coupe de la Ligue quatre buts à un face au Paris SG. Malgré cette défaite en finale, le club effectue une belle saison avec une demi-finale de Ligue des champions contre la Juventus quelques jours avant d'être sacré champion de France avec le club de la principauté, juste devant le club de la capitale.

Manchester City[modifier | modifier le code]

Le , l'AS Monaco trouve un accord avec Manchester City pour le transfert de Benjamin Mendy qui avoisinerait les 57 millions d'euros ce qui fait de lui le défenseur le plus cher de l'histoire du football[9]. À la suite d'une blessure, il est indisponible lors des premiers matchs de la saison 2017-2018. Lors de son match face à Liverpool (victoire 5-0), il délivre sa première passe décisive à Leroy Sané. Le , il est malheureusement victime d'une rupture des ligaments croisés[10] qui le prive de terrain jusqu'en . Il dispute seulement huit matchs lors de sa première saison en Angleterre ; durant ses huit matchs il gagne quatre trophées[11] qui sont, chronologiquement, la League Cup, suivie de la Premier League, entre-temps la Coupe du monde 2018 avec l'équipe de France, et ensuite le Community Shield. Benjamin subit encore durant une grande partie de la saison de 2018-2019 des ennuis de santé qui le maintiennent en dehors des terrains.

En , soupçonné par la police du Cheshire de quatre viols et d'une agression sexuelle, le joueur est suspendu par son club[12],[13] et placé en détention provisoire. À partir de cette date, il ne participe plus à un seul match avec les Cityzens, durant les saisons 2021-2022 et 2022-2023, restant néanmoins sous contrat avec le club même s'il n'est plus rémunéré[14],[15].

En , durant son deuxième procès, Benjamin Mendy en fin de contrat quitte Manchester City[16] après y avoir joué soixante-quinze matchs durant six années et marqué deux buts.

FC Lorient[modifier | modifier le code]

En , il s'engage pour deux saisons au FC Lorient où il portera le no 5[17]. Le 17 septembre 2023, il fait son retour en compétition face à l'AS Monaco, 763 jours après son dernier match, en remplaçant Vincent Le Goff à la 71e minute.

Le 10 décembre 2023, il marque son premier but avec le FC Lorient soit 981 jours après son dernier but[18]

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Benjamin Mendy passe par toutes les sélections de jeunes depuis 2009. Pour sa première sélection en équipe de France des moins de 16 ans il joue contre le Pays de Galles.

Le , il porte pour la première fois le maillot de l'équipe de France espoirs face à l'Italie puis quatre jours plus tard face à l’Angleterre.

Le , il est convoqué pour la première fois en équipe de France A par le sélectionneur Didier Deschamps, pour les rencontres face au Luxembourg et à l'Espagne. Titulaire lors du succès trois buts à un contre les Luxembourgeois, il fête sa première cape[pas clair] en délivrant une passe décisive à Olivier Giroud pour le troisième but français[19].

Il fait partie des 23 joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde 2018 en Russie mais ne parvient pas à convaincre Didier Deschamps de son retour en forme ; Lucas Hernandez lui est préféré[20]. Il dispute seulement quelques minutes de jeu dans cette Coupe du monde, lors du troisième match de poule opposant la France au Danemark. Benjamin Mendy est sacré champion du monde avec l'équipe nationale le à Moscou, après la victoire finale 4 buts à 2 face à la Croatie[20].

Il joue ensuite de nouveaux matchs avec l'équipe de France, le face aux Pays-Bas lors de la Ligue des nations (victoire 2-1), puis le , lors d'un match face à l'Albanie comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2020 (victoire 2-0). Il s'agit de sa 10e sélection et dernière apparition avec les Bleus.

En , il ne fait pas partie des joueurs retenus par Didier Deschamps pour l'Euro 2020[21].[Ce passage est incohérent]

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Benjamin Mendy est un latéral gauche réputé pour ses capacités offensives[22] et ses très bons centres[23]. Parfois plus discret dans son engagement défensif[22],[24], il reste reconnu comme l'un des meilleurs latéraux gauches de son temps[25]. Son style porté vers l'attaque est notamment adapté à celui d'une équipe habituée à posséder le ballon, comme le Manchester City de Pep Guardiola[26].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Benjamin Mendy au 19 mai 2024[27],[28],[29]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
France Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d.
2011-2012 Drapeau de la France Le Havre AC Ligue 2 29 0 1 3 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 33 0 1
2012-2013 Ligue 2 28 0 2 3 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 32 0 2
Sous-total 57 0 3 6 0 0 2 0 0 0 0 0 - 0 0 0 0 0 0 65 0 3
2013-2014 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 24 1 3 2 0 0 2 1 0 - - - C1 2 0 0 - - - 30 2 3
2014-2015 Ligue 1 33 0 5 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 35 0 5
2015-2016 Ligue 1 24 1 1 4 0 1 1 0 1 - - - C3 7 0 2 - - - 36 1 5
Sous-total 81 2 9 7 0 1 4 1 1 0 0 0 - 9 0 2 0 0 0 101 3 13
2016-2017 Drapeau de la France AS Monaco Ligue 1 25 0 5 2 1 2 2 0 0 - - - C1 10 0 3 4 0 1 43 1 11
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre Manchester City Premier League 7 0 1 - - - - - - - - - C1 1 0 0 4 0 0 12 0 1
2018-2019 Premier League 10 0 5 1 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 2 0 0 1 0 1 16 0 6
2019-2020 Premier League 19 0 2 3 0 1 2 0 0 - - - C1 6 0 1 1 0 0 31 0 4
2020-2021 Premier League 13 2 1 4 0 0 2 0 1 - - - C1 1 0 0 - - - 20 2 2
2021-2022 Premier League 1 0 0 - - - - - - 1 0 0 C1 - - - - - - 2 0 0
2022-2023 Premier League - - - - - - - - - - - - C1 - - - - - - 0 0 0
Sous-total 50 2 9 8 0 1 5 0 1 2 0 0 - 10 0 1 6 0 1 81 2 13
2023-2024 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 15 2 1 - - - - - - - - - - - - - - - - 15 2 1
Total sur la carrière 228 6 27 23 1 4 13 1 2 2 0 0 - 29 0 6 10 0 2 305 8 41

Liste des matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il est finaliste de la Coupe de France en 2016 avec l'Olympique de Marseille.

Parti ensuite à l'AS Monaco, il devient champion de France 2017, finaliste de la Coupe de la Ligue en 2017 et demi-finaliste de la Ligue des champions en 2017.

Avec Manchester City, il remporte le titre de Champion d'Angleterre en 2018, 2019 2021 et 2022 ainsi que la Coupe de la Ligue anglaise 2019, 2020 et 2021, le Community Shield en 2018 et la Coupe d'Angleterre en 2019. Il est également finaliste de la Ligue des champions en 2021 et finaliste du Community Shield en 2021.

En sélection[modifier | modifier le code]

Benjamin Mendy avec la Coupe du monde, au côté de Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé.

Avec l'équipe de France des moins de 19 ans, il est finaliste du Championnat d'Europe 2013 laquelle s'incline en finale 1-0 face à la Serbie.

Il remporte la Coupe du monde 2018 ; il joue 40 minutes, une blessure le privant de son poste de titulaire au profit de Lucas Hernandez.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Décoration[modifier | modifier le code]

Engagement citoyen[modifier | modifier le code]

Début , Benjamin Mendy dévoile son engagement auprès de The SeaCleaners, une association environnementale qui lutte contre la pollution des mers et océans[31]. À l'occasion de la journée mondiale du climat du , l'association publie un clip court mettant en scène Benjamin Mendy préparant du poisson à une petite fille ; le poisson est « pas né » afin de dénoncer l'augmentation du plastique dans l'eau, au détriment du nombre de poissons. Il indique sa volonté d'« interpeller les jeunes et de leur faire passer les bons messages[32] ».

Controverses[modifier | modifier le code]

Le 19 décembre 2023, le latéral gauche de 29 ans, acclame des supporters lorientais qui sont en train d’insulter le Stade Brestois. La présence de l’international français avait fait le bonheur de ces fans lorientais et, évidemment, la scène avait été filmée et ensuite partagée sur les réseaux sociaux[33]. Le 20 décembre, le FC Lorient a pris une raclée[non neutre] face au Stade Brestois lors de la 17e et dernière journée de la phase aller de Ligue 1 de France. Les Merlus ont courbé l’échine 4-0.« Regis Le Bris, c’est l’entraîneur le plus claqué que j’ai eu », a confié l’ancien arrière gauche[34].

Affaire judiciaires[modifier | modifier le code]

Accusations de viols[modifier | modifier le code]

En , il est suspendu par le club de Manchester City et placé en détention provisoire, à la suite des accusations de quatre viols et d’une agression sexuelle qui auraient eu lieu entre [35] et [36] à son domicile de Prestbury dans le Cheshire. Le , le tribunal de Chester confirme sa détention provisoire jusqu'à son procès, programmé le [37].

Le , deux nouvelles accusations de viols lui sont notifiées, soit un total de six accusations de viols et une d'agression sexuelle[38]. Le , à la suite d'une audience devant le tribunal de Chester, Benjamin Mendy est inculpé d'un septième viol. Son procès est repoussé à l'été 2022[39],[40]. Le , libéré sous caution, Benjamin Mendy est placé sous contrôle judiciaire. Il a obligation de rester chez lui dans l'attente de son procès[41].

Procès et verdict[modifier | modifier le code]

Le procès s'ouvre le au tribunal de Chester et s'étale sur une durée de quatre mois. Mendy est finalement accusé de huit viols, une tentative de viol et une agression sexuelle[36],[42]. Le footballeur, qui risque la prison à perpétuité, réfute les accusations et plaide non-coupable[43]. Le jury est composé de 14 jurés, huit hommes et six femmes dont deux suppléantes, qui ont été tirés au sort et assermentés après avoir répondu à plusieurs questions, dont une sur leurs liens avec les clubs de Manchester City, où évoluait le footballeur jusqu’à sa suspension, et de Manchester United, le rival local[44],[45],[46]. Le procureur Timothy Cray qualifie Benjamin Mendy de « prédateur », qui a mis en place un système pour ramener systématiquement des jeunes femmes âgées d'environ 20 ans dans une maison de campagne du sud de Manchester, avec la complicité d'un rabatteur, Louis Saha Matturie, également accusé de huit viols et quatre agressions sexuelles qui plaide également non-coupable[42]. Bien que le procureur admette que certaines femmes étaient « consentantes », il s'interroge sur le consentement de chacune des femmes[47]. Il soutient également que la résidence de Prestbury, isolée géographiquement et dotée de « panic rooms », fonctionnait comme un piège pour ces femmes qui ont affirmé que leurs téléphones portables leur étaient confisqués à leurs arrivées[48]. Les premières semaines sont consacrées aux témoignages des plaignantes qui décrivent le footballeur adoptant une stratégie de « prédateur » et d'un comportement « direct et cru »[49],[50],[51]. Lors du contre-interrogatoire de la sixième jeune femme plaignante, qui accuse Benjamin Mendy de viol, l’avocate de Benjamin Mendy, Eleanor Laws, l'interroge sur son possible consentement, celle-ci étant retournée à son domicile après le viol présumé[52]. Près de trois mois après l'ouverture de son procès, Benjamin Mendy prend la parole pour la première fois devant la cour d'assises de Chester. Il nie avoir eu des relations non consenties en affirmant que « les femmes venaient à lui »[53],[54].

Le 13 janvier 2023, Benjamin Mendy est jugé non-coupable de six viols, tandis qu’aucun verdict n’est prononcé pour un septième[55]. Un second procès se tient en juin 2023, concernant le viol d'une femme et la tentative de viol d'une autre. Louis Saha Matturie, soupçonné d'être le « rabatteur » de Benjamin Mendy, fait aussi l'objet d'un nouveau procès, les deux hommes n'étant cette fois pas jugés ensemble[56]. Le , lors du verdict de son second procès, Benjamin Mendy est acquitté, les jurés l'ayant jugé non-coupable de viol et de tentative de viol[57].

Le 20 novembre 2023, soit plus de 4 mois après son acquittement, il décide d'attaquer son ancien club, Manchester City, en justice et réclame plusieurs millions de Livres pour salaires impayés[58].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sam Yarwood, « Manchester City star Benjamin Mendy and pal spotted among hundreds at Eid al-Adha prayers », Manchester Evening News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Benjamin Mendy en toute insouciance », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  3. « Fiche de Benjamin Mendy », sur FFF.fr
  4. E. L., « Benjamin Mendy signe pro pour 3 saisons », Le Havre Athletic Club, .
  5. « Benjamin Mendy jouera ce soir »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur om.net, (consulté le ).
  6. « L'OM mise vraiment sur le futur », sur footballclubdemarseille.fr, (consulté le ).
  7. « Foot OM - OM : Benjamin Mendy écrit la légende de Bielsa à l'OM - Foot 01 », sur foot01.com (consulté le ).
  8. « Benjamin Mendy s'engage pour cinq ans »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur asmonaco.com, (consulté le ).
  9. « Benjamin Mendy file enfin vers Manchester City pour un montant record », (consulté le ).
  10. « Benjamin Mendy souffre bien d'une rupture du ligament croisé », sur eurosport.fr, .
  11. « En 2018, Benjamin Mendy a remporté quatre trophées… en huit matchs ! », sur yahoo.com, .
  12. « Manchester City: Benjamin Mendy accusé de viols et inculpé par la police », sur RMC SPORT (consulté le ).
  13. « Benjamin Mendy suspendu par Manchester City après avoir été inculpé par la police pour viols », sur L'Équipe (consulté le ).
  14. Mickaël Rufet, « PL : Manchester City a arrêté de payer Benjamin Mendy », sur foot11.com, .
  15. R. R. et N. P., « Pourquoi Benjamin Mendy ne devrait pas rejouer avec Manchester City malgré un premier verdict favorable », RMC Sport, .
  16. AFP, « Mercato : la Premier League annonce les joueurs libérés au 30 juin, dont Gündogan et Benjamin Mendy », RMC Sport, .
  17. Antoine Chirat, « Lorient : Benjamin Mendy signe chez les Merlus ! », sur Onze Mondial, .
  18. « Buts et Statistiques Benjamin Mendy Lorient », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le ).
  19. « Feuille de match Luxembourg 1-3 France »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur fifa.com (consulté le ).
  20. a et b Sacha Nabet, « Coupe du monde 2018 : Lucas Hernandez, le combattant », sur Le Point, .
  21. « Euro 2020, EdF : Benjamin Mendy, non retenu, encourage les Bleus ! », sur Foot Mercato, .
  22. a et b Florian Cadu, « Mendy, c'est reparti », So Foot,‎ (lire en ligne)
  23. « Benjamin Mendy, profession centreur », sur fr.sports.yahoo.com (consulté le ).
  24. « Deschamps met une petite claque à Mendy : "C'est filmé, je vais te le remontrer !" », sur Europe 1 (consulté le ).
  25. RMC SPORT, « Le match de Mendy face à Huddersfield décrypté », RMC SPORT (consulté le ).
  26. « A Manchester City et avec Pep Guardiola, Benjamin Mendy espère aller encore plus haut | Goal.com », sur goal.com (consulté le ).
  27. « Benjamin Mendy : statistiques et fiche de ce joueur », sur matchendirect.fr.
  28. « Fiche de Benjamin Mendy », sur footballdatabase.eu
  29. « Benjamin MENDY (FC LORIENT) », sur ligue1.fr.
  30. Décret du 31 décembre 2018 portant promotion et nomination, legifrance.gouv.fr, 1er janvier 2019.
  31. « Benjamin Mendy s’engage contre la pollution des océans », sur SOFOOT.com (consulté le ).
  32. « Benjamin Mendy s’engage dans une campagne de sensibilisation à la pollution plastique des océans », sur Sport Stratégies (consulté le ).
  33. « Benjamin Mendy, la vidéo polémique », sur ttps://www.sports.fr, .
  34. « Benjamin Mendy, son nouveau dérapage scandaleux », sur goal.com, .
  35. AFP, « Le footballeur français Benjamin Mendy accusé de viols et d’agression sexuelle au Royaume-Uni », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  36. a et b « Le procès pour viols du footballeur Benjamin Mendy s’ouvre au tribunal de Chester », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  37. « Accusé de viols, le champion du monde Benjamin Mendy reste en prison », sur LEFIGARO (consulté le ).
  38. « Royaume-Uni : le footballeur international français Benjamin Mendy accusé de deux nouveaux viols », sur Franceinfo, (consulté le ).
  39. « Le footballeur Benjamin Mendy inculpé d’un septième viol », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  40. « Benjamin Mendy inculpé d’un septième viol », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  41. « Benjamin Mendy, footballeur français accusé de viols au Royaume-Uni, est libéré sous caution », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  42. a et b « Au procès pour viols de Benjamin Mendy, les victimes décrivent un système pour les piéger dans une maison « perdue au milieu de nulle part » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  43. « Benjamin Mendy plaide encore non coupable », sur L'Équipe, (consulté le ).
  44. « Accusé de viols, l’international Benjamin Mendy plaide non coupable au premier jour de son procès », Ouest France,‎ (lire en ligne)
  45. « Les différents personnages du procès de Benjamin Mendy », sur RMC SPORT (consulté le ).
  46. « Accusé de viols, l’international Benjamin Mendy plaide non coupable au premier jour de son procès », sur ouest-france.fr, .
  47. « Benjamin Mendy jugé non coupable d’une partie des accusations de viols contre lui », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  48. LIBERATION et AFP, « Benjamin Mendy décrit à son procès comme un «prédateur» pour qui les femmes étaient « des choses à utiliser pour le sexe, puis à jeter » », sur Libération (consulté le ).
  49. « Procès de Benjamin Mendy: "J’ai fini par être obligée de céder", le témoignage d’une nouvelle victime présumée de viol », sur RMC SPORT (consulté le ).
  50. Par Sidonie Gaucher et correspondante à ChesterLe 23 août 2022 à 18h47, « Procès de Benjamin Mendy : «Il a sorti sa langue, comme pour lécher quelque chose», raconte «Woman Three» », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  51. (en-GB) « Benjamin Mendy boasted of sex with 10,000 women, jury told », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  52. « Procès Mendy: soirées arrosées, relations consenties avant le viol présumé…, l’intense contre-interrogatoire de la sixième plaignante », sur RMC SPORT (consulté le ).
  53. « Benjamin Mendy, accusé de viols, prend la parole pour la première fois pour se défendre », sur L'Équipe (consulté le ).
  54. « Benjamin Mendy parle pour la première fois : « Je ne peux pas crier que j'aime le sexe... » », sur L'Équipe (consulté le ).
  55. Le Parisien et AFP, « Benjamin Mendy jugé non-coupable pour six viols, pas de verdict pour le septième », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  56. « EN DIRECT - Procès Mendy: aucune possibilité de faire appel en Angleterre », sur RMC SPORT (consulté le ).
  57. « Benjamin Mendy jugé non-coupable de viol et de tentative de viol », sur L'Équipe, .
  58. « Benjamin Mendy réclame « plusieurs millions » à Manchester City », sur L'Équipe (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :