Christophe Jallet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jallet (homonymie).
Christophe Jallet
Christophe Jallet - France v Armenia.jpg
Christophe Jallet avec l'équipe de France en 2014.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique lyonnais
Numéro 13
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (32 ans)
Lieu Cognac (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. Depuis 2003
Poste Latéral droit
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
1992-1993 Drapeau : France AL Saint-Brice
1993-1998 Drapeau : France UA Cognac
1998-2003 Drapeau : France Chamois niortais
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2003-2006 Drapeau : France Chamois niortais 102 (12)
2006-2009 Drapeau : France FC Lorient 103 0(3)
2009-2014 Drapeau : France Paris Saint-Germain 198 0(9)
2014- Drapeau : France Olympique lyonnais 069 0(3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2012- Drapeau : France France 011 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 avril 2016

Christophe Jallet, parfois surnommé « le divin chauve », né le à Cognac, est un footballeur international français qui évolue aux postes d'arrière latéral droit ou de milieu latéral droit à l'Olympique lyonnais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts en club[modifier | modifier le code]

Christophe Jallet débute le football à l'AL Saint-Brice, en banlieue de Cognac, puis à l'UA Cognac où il évolue alors derrière l'attaquant[1]. Pisté par le principal club de la région, les Chamois niortais, depuis ses 13 ans, ses parents estiment qu'il est trop jeune pour partir et il reste à Cognac[1].

Christophe Jallet rejoint finalement les Chamois niortais à l'âge de 15 ans. Son entraîneur explique à ses parents qu'il n'est « pas assez méchant » pour s'imposer, c'est un déclic pour le jeune joueur qui fait tout pour y remédier[1]. À la suite de sa formation, il y découvre le championnat de National lors de ses deux premières saisons professionnelles. Puis après avoir été sacré champion de 3e division en 2005 avec son club formateur, il découvre la Ligue 2 lors de la saison 2005-2006. Il joue trois saisons au club en tant que milieu défensif[1].

Christophe Jallet est transféré en 2006 au FC Lorient[2] où il est appelé à jouer en tant que troisième choix au poste d'arrière droit[réf. nécessaire]. Il s'impose finalement comme titulaire dès la première saison et se présente comme un pilier de la formation bretonne pendant les trois saisons qu'il passe au club.

Paris Saint-Germain[modifier | modifier le code]

Le lundi , il s'engage au Paris Saint-Germain pour les 4 années à venir et un montant de 2,5 millions d'euros[3]. Officiellement recruté pour être la doublure de Ceará au poste d'arrière droit[4], Christophe Jallet connaît des débuts réussis sous ses nouvelles couleurs. Il effectue sa première apparition en match officiel avec le PSG face au Mans UC 72 lors de la 2e journée de Ligue 1, en rentrant en cours de jeu au poste de milieu droit[5]. C'est à ce poste qu'il marque son premier but une semaine plus tard face au Valenciennes FC sur une passe décisive de Stéphane Sessègnon[6]. Lors de la journée suivante, face au Lille OSC, il délivre une passe décisive quelques minutes après son entrée en jeu à Peguy Luyindula et marque en toute fin de match une nouvelle fois grâce à Stéphane Sessègnon[7]. Avec deux buts en 59 minutes de jeu pour son début de saison, Christophe Jallet est un remplaçant efficace qui s'avère précieux. Toujours en concurrence avec Ceará, il marque de nouveau lors de la 19e journée face au Grenoble Foot 38, participant ainsi au large succès parisien 4 buts à 0[8]. Il termine en outre sa saison avec 11 passes décisives à son compteur[9]. Le au Stade de France, Christophe Jallet remporte la coupe de France avec le Paris Saint-Germain . Le club francilien s'impose face à l'Monaco sur le score de 1 à 0. Christophe Jallet se montre décisif dans ce match en étant à l'origine du but de Guillaume Hoarau à la 106e minute de jeu[10].

Le , il reconduit son contrat de 2 ans avec le Paris Saint-Germain et est désormais lié avec le club jusqu'en 2015[11]. Il est finaliste de la coupe de France pour la seconde année consécutif mais s'incline face au Lille OSC.

Christophe Jallet, en équipe de France, le .

Le , lors du choc opposant le Paris Saint-Germain à l'Olympique lyonnais, il inscrit le deuxième but d'une victoire 2 à 0 sur une passe décisive de Nenê[12]. Il récidive face à l'AJ Auxerre le lors d'une victoire trois buts à deux[13] et face au SM Caen le lors d'unmatch nul deux buts partout[14]. C'est à la suite de ce but qu'il obtient la confiance du nouvel entraîneur Carlo Ancelotti, auparavant l'entraîneur l'essaie en effet en tant que milieu axial préférant Milan Biševac au poste d'arrière droit[15]. Christophe Jallet obtient le brassard de capitaine en fin de saison à la suite de la mise à l'écart de Mamadou Sakho et au désistement de Mohamed Sissoko[16]. Le considérant comme le meilleur latéral droit de Ligue 1, le technicien italien recommande même à Laurent Blanc de le sélectionner en vue de l'Euro 2012[17]. Le club termine vice-champion de France.

Carlo Ancelotti le nomme capitaine du Paris Saint-Germain pour la saison 2012-2013[18].Le , il figure dans l'équipe-type de la Ligue 1 lors des Trophées UNFP 2013[19], au même titre que six de ses coéquipiers après avoir été champion de France. Il remporte ensuite le Trophée des champions lors de l'été 2013.

Lors de la saison 2013-2014, il est en concurrence avec Gregory van der Wiel. Après du temps de jeu limité et des blessures, Christophe Jallet est titulaire lors du 8e de finale retour de Ligue des champions face au Bayer Leverkusen. Même s'il est fautif sur le 1er but allemand et le pénalty manqué, le PSG gagne le match 2-1 et continue l'aventure en Ligue des champions. Le 2 avril 2014, face à Chelsea en quart de finale de la Ligue des champions, Christophe Jallet réalise une bonne performance et participe à la victoire du PSG trois buts à un. Il est champion de France pour la seconde année consécutif et remporte la coupe de la ligue.

Olympique lyonnais[modifier | modifier le code]

Le , il est transféré à l'Olympique lyonnais pour une durée de trois ans et la somme de 750 000 €+250 000 € de bonus en cas de qualification européenne pour la saison suivante. Il prend le numéro 13[20]. Il est titulaire dès la première journée de Ligue 1 puis marque son premier but avec les Gones lors du derby face à l'AS Saint-Étienne le lors d'un match nul deux buts partout au soir de la 33e journée de Ligue 1. Le club termine la saison à la 2e place de championnat.

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Pendant plusieurs années, Christophe Jallet a régulièrement été présélectionné en équipe de France sans être sélectionné[21]. Carlo Ancelotti, entraîneur du Paris Saint-Germain, a estimé que Laurent Blanc, sélectionneur de l'Équipe de France, se privait ainsi du « meilleur latéral droit de France »[22].

Le , il est appelé pour la première fois en équipe de France par le nouveau sélectionneur Didier Deschamps pour le match amical du contre l'Uruguay[23]. À cette occasion, il connaît sa première sélection en entrant à la place de Mathieu Debuchy qui sort sur blessure au bout de 28 minutes de jeu, le match se termine sur un score nul et vierge[24]. Christophe Jallet est de nouveau appelé en sélection le mois suivant afin d'affronter la Finlande et la Biélorussie[25]. Si Anthony Réveillère lui est préféré face à la Finlande (victoire 0-1)[26], il est titularisé face à la Biélorussie, disputant l'intégralité de la rencontre et inscrivant un but d'un centre-tir involontaire depuis l'aile droite (victoire 3-1)[27].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Christophe Jallet au 16 avril 2016[28]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2003-2004 Drapeau de la France Chamois niortais Ligue 2 28 3 0 - - - 1 0 0 - - - - - - - - - - 29 3 0
2004-2005 Drapeau de la France Chamois niortais Ligue 2 37 4 0 - - - 1 0 0 - - - - - - - - - - 38 4 0
2005-2006 Drapeau de la France Chamois niortais National 33 5 0 1 1 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 35 6 0
Sous-total 98 12 0 1 1 0 3 0 0 - - - - - - - - - - 102 13 0
2006-2007 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 36 1 4 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 38 1 4
2007-2008 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 37 1 1 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 39 1 1
2008-2009 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 1 24 1 1 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 26 1 1
Sous-total 97 3 6 3 0 0 3 0 0 - - - - - - - - - - 103 3 6
2009-2010 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 35 3 8 6 0 1 2 0 0 - - - - - - - - - - 43 3 9
2010-2011 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 35 1 0 4 0 1 3 1 0 1 0 0 C3 9 1 0 - - - 52 3 1
2011-2012 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 33 3 5 4 0 0 1 0 0 - - - C3 6 0 0 - - - 44 3 5
2012-2013 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 27 0 3 3 0 0 2 0 0 - - - C1 9 0 0 5 1 0 46 1 3
2013-2014 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Ligue 1 13 0 0 0 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 3 0 1 - - - 18 0 1
Sous-total 143 7 16 17 0 2 9 1 0 2 0 0 - 27 1 1 5 1 0 203 10 19
2014-2015 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 32 1 3 2 0 0 - - - - - - C3 4 0 1 4 0 1 42 1 5
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 22 1 4 2 0 0 2 0 0 1 0 0 C1 4 1 1 2 0 0 33 2 5
Sous-total 54 2 7 4 0 0 2 0 0 1 0 0 - 8 1 2 6 0 1 75 3 10
Total sur la carrière 392 24 29 25 1 2 17 1 0 3 0 0 - 35 2 3 11 1 1 483 29 35

Matches internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Buts internationaux de Christophe Jallet
Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1. 11 septembre 2012 Stade de France, Saint-Denis, France Drapeau : Biélorussie Biélorussie 2-0 3-1 Éliminatoires de la coupe du monde 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec son club formateur des Chamois niortais, il est champion de National en 2006.

Mais c'est avec le Paris Saint-Germain qu'il écrit les plus belles lignes de son palmarès. Il est champion de France à deux reprises en 2013 et 2014 et vice-champion en 2012. Il remporte la Coupe de France en 2010 puis est finaliste en 2011. Il remporte également le Trophée des champions 2013 après avoir perdu lors de l'édition 2010 et la Coupe de la Ligue 2014.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Il est nommé deux fois dans l'équipe type de la Ligue 1 en 2013 et 2015.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Marié à Adeline, le 20 juin 2009, ils sont les parents d'une petite Lola, née en 2008[36].

Christophe Jallet, fait une apparition dans un épisode de la fiction "Léo Mattéï - Brigade des mineurs", sur TF1[37].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Jallet, le dernier survivant », So Foot, 31 juillet 2012.
  2. « Tour de France du Mercato : FC Lorient », Foot Mercato, 28 juillet 2006.
  3. « Christophe Jallet est Parisien », psg.fr, 6 juillet 2009.
  4. Roche : « Jallet faisait une bonne doublure à Ceara » sur Le 10 Sport, 27 mars 2013
  5. « Paris Saint-Germain 3 - 1 Le Mans UC 72 », lfp.fr, 15 août 2009.
  6. « Valenciennes FC 2 - 3 Paris Saint-Germain », lfp.fr, 22 août 2009.
  7. « Paris Saint-Germain 3 - 0 Lille OSC », lfp.fr, 30 août 2009.
  8. « Paris Saint-Germain 4 - 0 », lfp.fr, 23 décembre 2009.
  9. « Bilan 2009-2010 : Les défenseurs », psgmag.net, 19 juin 2010.
  10. « PSG - Monaco : les notes du match », Foot Mercato, 1er mai 2010.
  11. « PSG : Jallet prolonge à son tour », Le Parisien, 22 avril 2011.
  12. « Paris Saint-Germain 2 - 0 Olympique lyonnais », lfp.fr, 2 octobre 2011.
  13. « Paris Saint-Germain 3 - 2 AJ Auxerre », lfp.fr, 4 décembre 2011.
  14. « SM Caen 2 - 2 Paris Saint-Germain », lfp.fr, 17 mars 2012.
  15. « Brest-PSG : la charnière Lugano-Sakho reconduite », Le Parisien, 27 janvier 2012.
  16. « Jallet, l'anti-star devenue capitaine », France-Soir, 8 mai 2012.
  17. « PSG : Ancelotti verrait bien Jallet à l'Euro », sport.fr, 5 mai 2012.
  18. « PSG-Ancelotti : "Le capitaine, ce sera Jallet" », sports.fr, 6 août 2012.
  19. So Foot : L'équipe-type de l'UNFP
  20. « Jallet trois ans à Lyon (officiel) », sur http://www.lequipe.fr/,‎ (consulté le 23 juillet 2014)
  21. « Jallet peut-il croire à l'Euro ? », mundopsg.fr, 7 mai 2012.
  22. « Ancelotti encense encore Jallet », L'Équipe, 12 mai 2012.
  23. « Varane et Jallet appelés par Deschamps », So Foot, 9 août 2012.
  24. « France et Uruguay se quittent bons amis », paristeam.fr, 15 août 2012.
  25. « Jallet "garde la tête froide" », L'Équipe, 5 septembre 2012.
  26. « L'option Jallet face à la Biélorussie ? », Football365.fr, 10 septembre 2012.
  27. « Jallet : "Je voulais centrer" », sport24.com, 12 septembre 2012.
  28. « Statistiques de Christophe Jallet », sur footballdatabase.eu
  29. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe de France a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.
  30. « France 0 - 0 Uruguay », L'Équipe, 15 août 2012.
  31. « France 3 - 1 Biélorussie », L'Équipe, 11 septembre 2012.
  32. a et b « France 1 - 0 Japon », fff.fr, 12 octobre 2012.
  33. « France 2 - 0 Géorgie », fff.fr, 22 mars 2013.
  34. « France 0 - 1 Espagne », fff.fr, 26 mars 2013.
  35. « France 1 - 1 Albanie », fff.fr, 14 novembre 2014.
  36. Jallet, la force tranquille
  37. Il apparait également dans un épisode de "Fort Boyard" diffusé sur France Télévision.Replay - Léo Mattéï - Brigade des mineurs - Alerte : disparitions