Force aérienne de l'Émir du Qatar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Force aérienne de l’émir du Qatar
القوات الجوية الأميرية القطرية
image illustrative de l’article Force aérienne de l'Émir du Qatar
Logo de la force aérienne

Création 1974
Pays Drapeau du Qatar Qatar
Allégeance Forces armées qatariennes
Type Force aérienne
Effectif 1 500
Fait partie de Armée du Qatar
Couleurs Roundel of Qatar.svg
Guerres Guerre du Golfe
Coalition arabo-occidentale en Irak et en Syrie
Opération Tempête décisive
Commandant Général de brigade Mohammed Al Moubarak Al Kumait Khayarin

La Force aérienne de l'Émir du Qatar (QEAF) est la branche aérienne des Forces armées qatariennes.

Mirage 2000 appartenant à l'Armée de l'air du Qatar survolant la Libye lors de l'intervention militaire opération "Aube de l'Odyssée".

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Qatar a été équipé de 12 Mirage F1 remplacés depuis par 12 Mirage 2000, et a reçu 6 Alpha Jet de Dassault Aviation.

En juillet 2012, le Qatar commande 24 avions d’entrainement avancé Pilatus PC-21. Le contrat comprend également l'acquisition de systèmes de formation au sol, d’un simulateur et du matériel associé, ainsi que des services de maintenance, pour un montant supérieur à 600 millions de francs suisses. Ces avions permettent d’assurer une transition direct au Rafale. Une partie de ces appareils sont utilisés par la patrouille de démonstration aérienne de la force aérienne du Qatar[1].

Le 4 mai 2015, la Qatar commande 24 Dassault Rafale (18 Rafale C et 8 Rafale B, ainsi qu'une option de 12 avions) pour un montant de 6,3 milliards d'euros. Ces avions seront modifiés par rapport aux Rafale français. Ils ne posséderont pas la capacité nucléaire, et ne bénéficieront pas des liaisons de communication Otan. En revanche, ils seront équipés de la nacelle d'observation et de désignation laser (ou pod) Sniper de Lockheed-Martin ainsi que du viseur de casque TARGO II, fabriqué par l'israélien Elbit Systems. Ces Rafale seront aptes à emporter les armements achetés, à savoir des missiles air-air MICA IR et EM, Meteor, des missiles de croisière air-sol SCALP-EG, des bombes air-sol GBU à guidage laser ainsi que des AASM. Ils seront revêtus d'un camouflage en deux tons de gris, contrairement aux Rafale français. La livraison des appareils débutera mi-2018 à raison d’un appareil par mois [2],[3].

Le premier Rafale destiné au Qatar, le DQ 01, un biplace, a effectué son premier vol le 26 juin 2016 au départ de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac (usine d'assemblage des Rafale) jusqu'à la base aérienne d'Istres pour entamer un programme d’essais et de mise en place du standard qatari [4].

Le premier Rafale EQ, un monoplace, le EQ 01, a effectué son premier vol le 27 mars 2017 et le deuxième, codé EQ 02, le 13 avril 2017.

Le 7 décembre 2017, le Qatar confirme l'achat de 12 Rafale EQ supplémentaires, en levant l'option formulée lors de la précédente commande en 2015. Le contrat s'élève à environ 1,1 milliard d'euros. Dans le même temps, le pays prend une nouvelle option pour 36 avions supplémentaires [5].

Le 10 décembre 2017, un contrat est signé avec le Royaume-Uni pour 24 Eurofighter Typhoon livrable à partir de 2022[6]

Une commande de 36 McDonnell Douglas F-15E Strike Eagle (version F-15QA) demandé en 2016[7] est confirmée fin décembre 2017 dans le cadre d'un accord de 6,17 milliards de dollars. Ils doivent êtres livrés d'ici 2023[8].

Le 14 mars 2018, le Qatar confirme l'acquisition de 28 hélicoptères militaires NH90, auxquels s'ajoutent 16 Écureuil H125 pour la formation des pilotes[9].

Unités[modifier | modifier le code]

Actuellement, le Qatar déploie 5 escadrons [Quand ?],

1) Escadre de chasse (Doha) :

- 7e escadron de supériorité aérienne

- 11e escadron Appui aérien rapproché

2) Escadre hélicoptère (Doha) :

- 6e escadron de support

- 8e escadron de navire anti surface

- 9e escadron multirole

3) Escadre de transport (Al Oudeid) :

Présence américaine sur cette base d'environ 10 000 hommes[10]

Boeing C-17A

4) escadron Amiri (Doha) :

Rassemble tous les appareils de transport du gouvernement et de la famille royale du Qatar.

Équipement[modifier | modifier le code]

Les appareils en service en 2016 sont les suivants[11]:

Aéronefs Origine Type Versions En service Notes
Avion de chasse
Dassault Rafale Drapeau de la France France Multirôle Rafale DQ et EQ 0 30 Rafale EQ et 6 Rafale DQ commandés [12],[5], livraison entre 2019 et 2022[13]
Dassault Mirage 2000 Drapeau de la France France Multirôle Mirage 2000-5 EDA et DDA 12 9 Mirage 2000-5EDA & 3 Mirage 2000-5DDA 7e escadron de supériorité aérienne
McDonnell Douglas F-15E Strike Eagle Drapeau des États-Unis États-Unis Multirôle F-15QA 0 36 commandés[14]
Eurofighter Typhoon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Multirôle 0 24 commandés[15]
Alpha Jet Drapeau de la France France Entraînement/Attaque au sol Alpha Jet E 6 11e escadron d'Appui aérien rapproché
Avion de transport
Boeing C-17 Globemaster III Drapeau des États-Unis États-Unis Transport Stratégique C-17A 8
Lockheed C-130J Super Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis Transport Tactique C-130J-30 4
Boeing 747SP Drapeau des États-Unis États-Unis Transport 2
Avion ravitailleur
Airbus A330 MRTT Drapeau de l’Union européenne Union européenne Ravitailleur 0 2 appareils en commande
AWACS
Boeing 737 AEW&C Drapeau des États-Unis États-Unis Airborne Early Warning & Control 0 3 appareils en commandé en mars 2014
Avion d'entraînement
Pilatus PC-21 Drapeau de la Suisse Suisse Entraînement avancé 24
Piper PA-28 Cherokee Drapeau des États-Unis États-Unis Entraînement et liaison PA-28 Archer 10
Piper PA-34 Seneca Drapeau des États-Unis États-Unis Entraînement et liaison PA-34 Seneca 4
Hélicoptère
Boeing AH-64 Apache Drapeau des États-Unis États-Unis Attaque AH-64D 0 24 commandés
NHIndustries NH90 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptère de transport et de lutte anti-sous-marine 0 12 en version TTH (transport tactique) et 10 en configuration navale (NFH) commandés
Airbus Helicopters H125M Drapeau de l’Union européenne Union européenne Entraînement/Utilitaire H125M 0 16 commandés[16].
Aérospatiale Gazelle Drapeau de la France France Utilitaire/Attaque SA 342G (12)/L (2) 11 6e escadron de support
AgustaWestland AW139 Drapeau de l'Italie Italie Transport Tactique 21
Westland Commando Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Transport/Patrouille maritime Commando 2A, 2C and 3 variants 12
Transport de la famille royale
Airbus A340 Drapeau de l’Union européenne Union européenne VIP 2 escadron Amiri
Airbus A320 Drapeau de l’Union européenne Union européenne VIP 1 escadron Amiri
Airbus A310 Drapeau de l’Union européenne Union européenne VIP escadron Amiri
Airbus A300 Drapeau de l’Union européenne Union européenne VIP 1 escadron Amiri
Hawker 800XP Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni VIP 1 escadron Amiri
Boeing 707 Drapeau des États-Unis États-Unis VIP 2 escadron Amiri
Boeing 727 Drapeau des États-Unis États-Unis VIP 1 escadron Amiri
Dassault Falcon 900 Drapeau de la France France VIP 2 escadron Amiri
Sikorsky S-92 Drapeau des États-Unis États-Unis VIP 2 escadron Amiri

Missile[modifier | modifier le code]

  • AIM-9M Sidewinder
  • MBDA Mica
  • MBDA Magic-II R.55O
  • Matra \ MBDA R.530
  • MBDA AS-30L
  • MBDA AM-39 Exocet

Autre équipement[modifier | modifier le code]

  • Radar longue portée MMR-3D et TPS-77 (AN/FPS-117 (en))
  • BTT-3 Banashee

Futur[modifier | modifier le code]

En janvier 2011, la Force aérienne a évalué l'Eurofighter Typhoon, le Lockheed Martin F-35 Lightning II, le Boeing F/A-18E / F Super Hornet, le Boeing F-15E et le Dassault Rafale pour remplacer son inventaire de chasse actuelle. Dassault Aviation SA était donné comme en passe de remporter ce contrat pour 72 Rafale.

En mai 2015, la Force aérienne a signé un contrat pour 24 Dassault Rafale (plus une option de 12 avions supplémentaires, et divers armements) pour une valeur de 6,3 milliards d'Euros.

Ce contrat fait du Qatar le troisième client à l'exportation du Rafale, après l'Égypte et l'Inde[12].

Le 17 novembre 2016, le Département d'État des États-Unis annonce l’approbation d'une possible vente de 72 McDonnell Douglas F-15E Strike Eagle pour une valeur de 21,1 milliards de dollars[17] mais on s'attend à une livraison effective de 24 à 36 appareils[18].

Le 17 septembre 2017 , Le Qatar commande 24 avions de chasse à la Grande-Bretagne , des Eurofighter Typhoon[19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrivée du premier PC-21 qatari !, avia news, 20 février 2014
  2. Defens'Aero, « Dassault Aviation débute une campagne d'essais en vol avec le viseur de casque destiné aux Rafale Qatariens - Defens'Aero », Defens'Aero,‎ (lire en ligne)
  3. « /// Le Rafale monoplace qatari EQ10 effectue son premier vol », AAF /// Actualité Aéronautique Francophone,‎ (lire en ligne)
  4. « /// Le 1er Rafale pour le Qatar s’envole vers Istres », AAF /// Actualité Aéronautique Francophone,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Éric Béziat, Dominique Gallois et Cédric Pietralunga, « Métro, Rafale, A321... 11,1 milliards d’euros de contrats signés à l’arrivée de Macron au Qatar », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  6. « Le Qatar signe un contrat pour l'achat de 24 Eurofighter Typhoon », sur www.defens-aero.com, (consulté le 31 décembre 2017).
  7. (en) Leigh Giangreco, « State Department approves Kuwait and Qatar fighter jet sales », sur https://www.flightglobal.com, (consulté le 20 novembre 2016).
  8. « Le Qatar signe pour 36 F-15QA ! », sur /psk.blog.24heures.ch, (consulté le 31 décembre 2017).
  9. « Le Qatar annonce l'achat de 44 hélicoptères militaires NH90 et H125 », Challenges,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Al Udeid Air Base, Qatar », (consulté le 7 décembre 2017)
  11. « L’inventaire de la Qatar Emiri Air Force en 2016 et en images » (consulté le 2 octobre 2016)
  12. a et b « Avec le Qatar, le Rafale remporte un nouveau succès à l'exportation », sur Le Figaro (consulté le 1er mai 2015)
  13. (en) Jeremy Binnie, « First Qatari Rafales to arrive in 2019 », sur Jane's Information Group, (consulté le 16 juillet 2018).
  14. « Boeing vend des F-15 au Qatar pour 12 milliards de dollars », L'Usine nouvelle.fr,‎ (lire en ligne)
  15. « Le Qatar achète 24 Eurofighter Typhoon pour près de 7 milliards d'euros », L'Usine nouvelle.fr,‎ (lire en ligne)
  16. http://www.avionslegendaires.net/2018/03/actu/des-helicopteres-nh90-et-h125m-commandes-par-le-qatar/
  17. (en) « Government of Qatar – F-15QA Aircraft with Weapons and Related Support », sur http://www.defense-aerospace.com/, (consulté le 20 novembre 2016).
  18. (en) « Qatar and Kuwait fighter deals signed off », sur http://www.combataircraft.net/, (consulté le 20 novembre 2016).
  19. « Qatar to buy 24 Typhoon jets from UK's BAE Systems », Reuters,‎ sun sep 17 19:22:54 utc 2017 (lire en ligne)