Marine royale de Bahreïn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marine royale de Bahreïn
القوات البحرية الملكية البحرينية
Image illustrative de l'article Marine royale de Bahreïn
Drapeau de la Marine royale de Bahreïn

Pays Drapeau de Bahreïn Bahreïn
Type Marine de guerre
Fait partie de Armée bahreïnies
Guerres Invasion du Koweït
Guerre du Golfe
Commandant Yusuf al-Maluallah

Le commandant de la Marine royale de Bahreïn est le capitaine de corvette Yusuf al-Maluallah.

La marine se compose de 11 navires de combat, 22 patrouilleurs et de 700 hommes. La flotte est basée à la base navale de Mina Sulman (en).

Flotte[modifier | modifier le code]

Type/Classe Quantité Origine En service Détails
classe Oliver Hazard Perry 1 États-Unis 1981 - Présent 4 RGM-84 Harpoon, 1 MBB BO-105 SM-1MR[1].
Patrouilleur Al-Manama 2 Allemagne 1988 - Présent 4 MM40 Exocet[1],[2].
Patrouilleur Ahmed Al Fateh 4 Allemagne 1984 - Présent [1]
Patrouilleur Al Riffa 2 Allemagne 1982 - Présent [1]
Patrouilleur Al Jarim 2 États-Unis 1982 - Présent [1]
Wasp-11 2      
Wasp-20 2      
Wasp-30 1      
VT Group VT-Halmatic 20 4 Qatar    
VT Group VT-Halmatic 160 6 Qatar    
Fairey Marine Swordsman 4 Royaume-Uni    
Patrouilleur de 42 mètres 4 Émirats arabes unis    
LCU-1466 4 États-Unis    
Fairey Marine LCU 1 Royaume-Uni    

Base[modifier | modifier le code]

La base navale de Mina Salman est une installation partagée avec l'United States Navy et utilisée comme une base de soutien logistique des navires et sous-marins pour l'ensemble de la Cinquième flotte des États-Unis. Elle a été ouverte dans les années 1980 comme installation de fret et est exclusivement utilisée comme port naval.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Eric Wertheim, The Naval Institute guide to combat fleets of the world : their ships, aircraft, and systems, Annapolis, Md., Naval Institute Press, , 37–38 p. (ISBN 9781591149552)
  2. The Naval Balance of Power: The Persian Gulf