Missile air-sol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Maverick est un missile air-sol imposant plutôt destiné à l'attaque des blindés

Un missile air-sol est un missile tiré depuis un aéronef (avion ou hélicoptère) et destiné à détruire une cible au sol tel qu'un bâtiment ou un blindé. La taille et la portée des missiles sont très variables, du missile antichar d'une centaine de kilos ou plus au missile de croisière longue portée. On distingue généralement les missiles air-sol des missile air-mer spécifiquement conçus pour détruire un navire.

Drapeau de la France France[modifier | modifier le code]

Maquette du missile nucléaire ASMP-A.

Beaucoup de missiles air-sol français contiennent l'abréviation « AS » dans leur désignation, parfois suivi d'un nombre (AS pour « Air-Sol »).

  • AS-20 : Missile air-sol télécommandé. Poids de 143 kg, charge militaire : 33 kg, portée : 10 km.
  • AS-30L : Missile air-sol à guidage laser. Charge utile environ 250 kg. Avions tireurs : Mirage 2000 D, Jaguar A.
  • AS-37 Martel : Missile anti-radar télévision (anti-radar pour la version française, guidage télévision pour la RAF). Charge utile 120 kg. Ce missile a été retiré du service en 1999, il a été utilisé en opération au Tchad (conflit avec la Libye). Avions tireurs : Mirage III, Jaguar.
  • SCALP-EG : Système de croisière autonome à longue portée. Charge utile de 450 kg. Avions tireurs : Mirage 2000-D, Rafale.
  • Apache : Arme propulsée à charge éjectable. C'est un missile qui emporte 10 sous munitions anti-piste « KRISS ». Avion tireur : Mirage 2000-D.
  • ASMP : Air-sol moyenne portée. C'est le missile utilisé comme vecteur de l'arme nucléaire française. Il était porté par le Mirage IV P aujourd'hui retiré du service. Il est porté par son successeur le Mirage 2000 N (nucléaire) dans le cadre des FAS, les Forces aériennes stratégiques. Il est aussi porté par le Super-Étendard de l'aéronautique navale.
  • AASM : Armement Air-Sol Modulaire. Cette arme de précision, équipé de corps de bombe standards (125, 250, 500 ou 1 000 kg), possède un guidage INS/GPS pouvant être assorti d'un viseur IR ou laser pour améliorer ses performances. Il peut ainsi être utilisé contre des cibles fixes ou mobiles. L'AASM peut être tiré en « stand-off » (hors-portée des armes de défense ennemies) et ses conditions d'impact peuvent être contrôlés pour accroître son efficacité. Sa portée maximale dépasse 60 km. Avion tireur : Rafale.

Drapeau du Brésil Brésil[modifier | modifier le code]

  • MAR-1 : missile anti-radar pour avions. Equipe l'AMX.

Drapeau des États-Unis États-Unis[modifier | modifier le code]

YF-20 Tigershark tirant un AGM-65 Maverick

La plupart des missiles air-sol américains sont appelés « AGM- », suivi d'un nombre (AGM pour « Air to Ground Missile »).

Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Drapeau de l’URSS Union soviétique / Drapeau de la Russie Russie[modifier | modifier le code]

  • 9K114 Chturm (code OTAN: AT-6 Spiral) missile antichar
  • 9K121 Vikhr (code OTAN: AT-16): missile antichar
  • 9M120 Ataka (code OTAN: AT-9): missile antichar
  • Hermes-A: missile antichar russe avec capacités antinavires et antiaériennes
  • Kh-15/RkV-500B (code OTAN: AS-16 Kickback): missile de croisière
  • Kh-22 Burya (code OTAN: AS-4 Kitchen): missile de croisière
  • Kh-23 (code OTAN: AS-7 Kerry): missile de courte portée
  • Kh-25 (code OTAN: AS-10 Karen): missile de courte portée
  • Kh-28 (code OTAN: AS-9 Kyle): missile antiradar moyenne portée
  • Kh-29 (code OTAN: AS-14 Kedge): missile moyenne portée
  • Kh-31 (code OTAN: AS-17 Krypton): missile moyenne/longue portée
  • Kh-58 (code OTAN: AS-11 Kilter): missile antiradar moyenne portée
  • Kh-59 Ovod (code OTAN: AS-13 Kingbolt): missile moyenne portée
  • KS-1 Komet (code OTAN: AS-1 Kennel): missile moyenne/longue portée
  • KSR-5 (code OTAN: AS-13 Kingfish): missile de croisière