Gavin Williamson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gavin Williamson (homonymie).

Gavin Williamson
Illustration.
Gavin Williamson en 2017.
Fonctions
Secrétaire d'État à l'Éducation
En fonction depuis le
(6 mois et 1 jour)
Premier ministre Boris Johnson
Gouvernement Johnson I et II
Prédécesseur Damian Hinds
Secrétaire d'État à la Défense

(1 an, 5 mois et 29 jours)
Premier ministre Theresa May
Gouvernement May II
Prédécesseur Michael Fallon
Successeur Penny Mordaunt
Chief Whip à la Chambre des communes
Secrétaire parlementaire du Trésor

(1 an, 3 mois et 19 jours)
Premier ministre Theresa May
Gouvernement May I et II
Prédécesseur Mark Harper
Successeur Julian Smith
Secrétaire parlementaire privé du Premier ministre

(2 ans, 9 mois et 6 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I et II
Prédécesseur Sam Gyimah
Successeur George Hollingbery
Secrétaire parlementaire privé du secrétaire d'État aux Transports

(1 an et 26 jours)
Premier ministre David Cameron
Gouvernement Cameron I
Prédécesseur Andrew Jones
Successeur Iain Stewart
Julian Sturdy
Député britannique
En fonction depuis le
(9 ans, 8 mois et 19 jours)
Élection
Réélection
8 juin 2017
12 décembre 2019
Circonscription South Staffordshire
Législature 55e, 56e, 57e et 58e
Prédécesseur Patrick Cormack
Biographie
Nom de naissance Gavin Alexander Williamson
Date de naissance (43 ans)
Lieu de naissance Scarborough (Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti conservateur
Diplômé de Université de Bradford

Gavin Alexander Williamson, CBE (né le ) est un homme politique britannique, membre du Parti conservateur.

Origines, études et débuts[modifier | modifier le code]

Gavin Williamson est originaire de Scarborough, dans le nord du Yorkshire. Ses deux parents sont des électeurs travaillistes[1]. Il fait ses études à l'école primaire de East Ayton, au collège Raincliffe et au collège Scarborough Sixth Form, où il étudie les sciences politiques et l'économie. Il obtient un BSc en sciences sociales à l'université de Bradford[2].

Il est l'avant-dernier président national de Conservative Students, avant que le poste ne soit supprimé en 1998 et que les mouvements de jeunesse ne fusionnent au sein de Conservative Future. Il est élu conseiller général en 2001 dans le Yorkshire du Nord, poste supprimé en 2005. Par ailleurs, il a été vice-président du Parti conservateur du Staffordshire, président de l'association conservatrice de Stoke-on-Trent et vice-président pour le Derbyshire Dales.

Il travaille dans l'industrie de la poterie dans le Staffordshire et dans la conception architecturale.

Aux élections générales de 2005, il se présente, sans succès, pour le Parti conservateur à Blackpool North et Fleetwood. Après 2005, il déménage dans le Derbyshire[3].

Carrière parlementaire[modifier | modifier le code]

Aux élections générales de 2010, Gavin Williamson a été élu dans le Sud du Staffordshire et est nommé secrétaire parlementaire privé (PPS) d'Hugo Swire, ministre d'État pour l'Irlande du Nord, en [4]. En , il devient PPS de Patrick McLoughlin, secrétaire d'État aux Transports, et en 2013, PPS du Premier ministre David Cameron[5].

Au Parlement, il est membre de la commission pour l'Irlande du Nord et a été président du groupe parlementaire multipartite sur sclérose latérale amyotrophique.

En , il est réprimandé par le président de la Chambre des Communes, John Bercow, pour avoir été bruyant lors des questions au Premier ministre[6].

Il fait campagne pour que le Royaume-Uni reste dans l'Union européenne au cours du référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne[7].

Après la démission de David Cameron, Gavin Williamson s'investit pour empêcher Boris Johnson de devenir le chef du Parti conservateur. Il estime alors que Theresa May serait la meilleure candidate pour battre ce dernier, et lui offre son aide, devenant son de directeur de campagne. Après la victoire de Theresa May, il est nommé Chief Whip à la Chambres des communes et secrétaire parlementaire du Trésor.

À la suite des élections générales de 2017, il se rend à Belfast, afin de discuter des dispositions du pacte de coalition avec le DUP[8].

Le , il est nommé secrétaire d'Etat à la Défense, après la démission de Michael Fallon.

Il doit quitter ses fonctions sur demande de Theresa May après avoir participé aux fuites sur la participation de l'entreprise Huawei à l'installation du réseau 5G au Royaume-Uni[9].

Il est, depuis le , secrétaire d'Etat à l'Education dans le gouvernement Johnson.

Vie privée et distinction[modifier | modifier le code]

Il est marié à Joanne Eland, une ancienne professeur d'école primaire. Le couple a deux filles, Annabel et Grace[10].

En 2016, il est nommé commandeur de l'ordre de l'Empire britannique (CBE)[11].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. George Eaton, « Gavin Williamson: the cunning Tory chief whip with a tarantula on his desk », sur The New Statesman
  2. « Who's Who », Ukwhoswho.com (consulté le 17 août 2012)
  3. « ConservativeHome's Seats & Candidates blog: Gavin Williamson selected for South Staffordshire », Conservativehome.blogs.com, (consulté le 17 août 2012)
  4. « PoliticsHome.com », sur PoliticsHome.com
  5. « Gavin Williamson MP », Democracy Live, sur Democracy Live, BBC News (consulté le 20 octobre 2014)
  6. « PMQs: Speaker tells Cameron PPS to nod and carry notes », BBC News,‎ (lire en ligne)
  7. Tom Goodenough, « Which Tory MPs back Brexit, who doesn’t and who is still on the fence? », The Spectator,‎ (lire en ligne)
  8. « Who is the most powerful person in Britain? », ITV,‎ (lire en ligne)
  9. « Fuites sur Huawei : Theresa May limoge son ministre de la Défense », sur www.lefigaro.fr, (consulté le 1er mai 2019)
  10. « The Rt. Hon. Gavin Williamson CBE MP », South Staffordshire – Conservative Association
  11. « Resignation Honours 2016 » [PDF], sur GOV.UK, Cabinet Office, (consulté le 4 août 2016)
  12. (en) BBC News, « UK results 2019 », sur bbc.com (consulté le 27 décembre 2019)