Force aérienne koweïtienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Force aérienne koweïtienne
القوات الجوية الكويتية
Image illustrative de l’article Force aérienne koweïtienne
Logo de l'Armée de l'air.

Création 1953
Pays Drapeau du Koweït Koweït
Type Force aérienne
Effectif 2 500
Fait partie de Armée du Koweït
Devise الشرف والإخلاص لله والوطن والامير
(Honneur et fidélité à Dieu, au pays & à l'émir)
Anniversaire journée nationale de Libération (25 et 26 février)
Équipement F/A-18, AH-64, SA-342, Tucano, BAe Hawk, L-100, AS-332, KC-130J
Guerres Operation Vantage
Kuwait–Iraq 1973 Sanita border skirmish
Invasion du Koweït
Opération Desert Storm
Opération Desert Fox
War on Terror
Coalition arabo-occidentale en Irak et en Syrie
Opération Tempête décisive
Commandant Major-général Abdullaziz K. AlJassim

La Force aérienne koweïtienne (en arabe : القوات الجوية الكويتية ; al-Quwwat al-Jawwiya al-Kuwaitiya) est la force aérienne de l'État du Koweït. Son siège est situé à la base aérienne Abdullah Al-Moubarak.

Historique[modifier | modifier le code]

La Force aérienne du Koweït a été fondée en 1953 par le maréchal Sheikh Abdullah Mubarak Al-Sabah. Durant l'invasion du Koweït le 2 aout 1990, environ 20 % de sa flotte fut capturée par les forces armées irakiennes, le reste a pu fuir grâce à des décollages d'urgence.

Structure[modifier | modifier le code]

Flotte aérienne[modifier | modifier le code]

Les appareils en service en 2016 sont les suivants[1] :

Aéronefs Origine Type En service Versions Notes
Avion de combat
McDonnell Douglas F/A-18 Hornet Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de combat multirôle style="text-align:center" | 31
8 style="text-align:center" | F/A-18C
F/A-18D
Eurofighter Typhoon Drapeau de l’Union européenne Union européenne Avion de combat multirôle style="text-align:center" | 0 (22)
0 (6) style="text-align:center" | FGR4
FGR4T
Commandés en 2016[2].
Avion de transport
McDonnell Douglas C-17 Globemaster III Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport stratégique

style="text-align:center" | 2 style="text-align:center" | C-17A

Lockheed C-130 Hercules Drapeau des États-Unis États-Unis Avion de transport
Avion ravitailleur
3
3
L-100-30
KC-130J
Avion d'entrainement
BAe Hawk Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Avion d'entrainement avancé 11 Mk.64
Embraer EMB 312 Drapeau du Brésil Brésil Avion d'entrainement 16 Mk.52
Helicoptère
Boeing AH-64 Apache Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère attaque 16 AH-64D
Sud-Aviation SA-342 Gazelle Drapeau de la France France Hélicoptère de reconnaissance 13 SA-342K équipés de Euromissile HOT.
Sud-Aviation SA330 Puma Drapeau de la France France Hélicoptère de transport 7 SA-330H
Aerospatiale AS532 Cougar Drapeau de la France France Hélicoptère de transport 3 -
Airbus Helicopter H225M Caracal Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptère de transport 0 (30) Commandés en 2016[3].
Sikorsky S-92 Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère de transport VIP 3 S92A

Grade[modifier | modifier le code]

Corps des engagés[modifier | modifier le code]

  • Première Classe (arabe : وكيل عريف )
  • Caporal (arabe : عريف)
  • Sergent (arabe : رقيب)
  • Sergent Chef (arabe : رقيب أول)
  • Adjudant (arabe : وكيل ضابط )
  • Adjudant chef (arabe : وكيل ضابط )

Corps des officiers[modifier | modifier le code]

  • Lieutenant (arabe : ملازم)
  • Premier Lieutenant (arabe : ملازم أول)
  • Capitaine (arabe : نقيب)
  • Major (arabe : رائد)
  • Lieutenant Colonel (arabe : مقدم)
  • Colonel (arabe : عقيد)
  • Brigadier Général (arabe : عميد)
  • Major Général (arabe : لواء)
  • Lieutenant Général (arabe : فريق)
  • Général (arabe : فريق أول)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. International Institute for Strategic Studies; Hackett, James (ed.). The Military Balance 2016. London: Routledge. (ISBN 1857435575).
  2. « Le Koweït a officiellement commandé 28 avions Eurofighter auprès de Finmeccanica », sur Zone Militaire (consulté le 29 mai 2016).
  3. « Le Koweït achète 30 hélicoptères français pour un milliard d’euros », sur Le Monde, (consulté le 9 août 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]