Force aérienne populaire de Corée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Force aérienne populaire de Corée
조선인민군 공군 (朝鮮人民軍 空軍)
image illustrative de l’article Force aérienne populaire de Corée
Drapeau de la force aérienne populaire de Corée.

Création - présent
Pays Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Allégeance Kim Jong-un
Type Force aérienne
Effectif 110 000[1]
Fait partie de Armée populaire de Corée
Couleurs Roundel of North Korea.svg
Anniversaire 20 août
Équipement ~ 1 500 aéronefs
Guerres Guerre de Corée
Guerre du Viêt Nam
Batailles MiG Alley
Commandant Général Ri Pyong-chol

La Force aérienne populaire de Corée est l'armée de l'air de la Corée du Nord, fondée le 20 août 1947. Avec 110 000 soldats[2], elle est la deuxième plus importante branche des forces armées nord-coréennes après l'armée de terre (950 000 hommes) et avant la marine (46 000 hommes)[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Durant la guerre de Corée (1950-1953), la plupart des combats aériens qui opposaient la force aérienne nord-coréenne et ses alliés à l'US Air Force se déroula dans la « MiG Alley », une région de la Corée du Nord près du fleuve Yalou particulièrement propice à ceux-ci.

Elle employait des avions légers Yak-18 et Polikarpov Po-2 modifiés avec des supports de bombes pour harceler les forces de l'ONU. L'attaque la plus réussie de l'aviation nord-coréenne pendant la guerre fut la destruction d'un dépôt de carburant de près de plus de 20 millions de litres dans la zone d'Incheon, en juin 1953, par 4 ou 5 Yak-18[4]. Le Yak-18 ainsi que le Polikarpov Po-2 étaient devenus tout à fait une nuisance, jusqu'à ce que les chasseurs de nuit des États-Unis commencent à les abattre.

Plusieurs pilotes nord-coréens ont fait défection avec leur aéronef au Sud (voir Opération Moolah).

Le 15 avril 1969, un Lockheed EC-121 Warning Star de l'United States Navy en mission de reconnaissance dans les eaux internationales est abattu par deux MiG-21. L'avion s'écrase à 167 km des côtes de la Corée du Nord et ses 31 membres d'équipage (trente marins et un Marines) sont tués, ce qui constitue la plus grande perte individuelle d'un équipage américain durant la Guerre froide[5].

Équipement général[modifier | modifier le code]

L'équipement de l'armée de l'air nord-coréenne est souvent hors d'âge, peu entretenu et totalement obsolète pour la plupart. La suprématie aérienne (déjà effective durant la guerre de Corée) des États-Unis, et l'absence de nouvelles technologies accessibles, ne laissent que peu de place au développement de l'arme aérienne nord-coréenne. Par ailleurs, l'essentiel des crédits alloués à la Défense est redirigé vers la Défense du Territoire (ce qui passe par les Forces terrestres et la Marine) ainsi que vers la recherche en matière balistico-nucléaire.

On peut tout de même lister approximativement le matériel aérien nord-coréen (à noter que l'essentiel du matériel listé ci-dessous est d'origine soviétique ou chinois, datant des années 1980-90 pour les aéronefs les plus récents…[6])[7] :

Aéronefs Origine Type En service Versions
Avions de chasse
Mikoyan-Gourevitch MiG-15 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de chasse
N/C
Mikoyan-Gourevitch MiG-17
Shenyang J-5
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Avion de chasse
107
Mikoyan-Gourevitch MiG-19
Shenyang J-6
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Avion de chasse
100
Mikoyan-Gourevitch MiG-21
Chengdu J-7
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Avion de chasse
~150
MiG-21bis

MiG-21F-13

MiG-21PFM

MiG-21U/UM
Mikoyan-Gourevitch MiG-23 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de chasse
43

10
MiG-23ML

MiG-23P
Mikoyan-Gourevitch MiG-29[8] Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de combat multirôle
18+
MiG-29A/S/UB
Soukhoï Su-25 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion d'attaque au sol
34
Su-25/Su-25UBK
Avions de transport
Iliouchine Il-76 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport
N/C
Antonov An-2
Nanchang Y-5
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Avion de transport léger
~200
Antonov An-24 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport
6
Tupolev Tu-134 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport
2
Tupolev Tu-154 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport
4
Tupolev Tu-204 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport
1
Tu-204-300
Iliouchine Il-18 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport
2
Iliouchine Il-62 Drapeau de l'URSS Union soviétique Avion de transport
2
Il-62M
Avions d'entrainement
Nanchang CJ-6 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Avion d'entrainement
180
Shenyang J-5 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Avion d'entrainement
35
FT-2
Hélicoptères
Hughes MD 500 Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère de reconnaissance
80
Hughes 500D/E (87 acquis par fraude en 1985[9])
Mil Mi-2 Drapeau de l'URSS Union soviétique Hélicoptère de transport léger
139
Mil Mi-4
Harbin Z-5
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Hélicoptère de transport
48
Mil Mi-8 Drapeau de l'URSS Union soviétique Hélicoptère de transport
15
Mi-8 Hip/ Mi-17 Hip H
Mil Mi-26 Drapeau de l'URSS Union soviétique Hélicoptère de transport ultra lourd (85 passagers)
4

Organisation[modifier | modifier le code]

Bases de la force aérienne populaire de Corée.
Iliouchine Il-10 nord-coréen endommagé sur la base aérienne de Gimpo (Corée du Sud) le 21 septembre 1950 pendant la guerre de Corée.
Mikoyan-Gourevitch MiG-29 nord-coréens en 2003.

Voici la liste des bases aériennes de l'armée de l'air nord-coréenne en 2012 :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://supersonique.blogs.challenges.fr/archive/2013/03/27/attaque-des-etats-unis-le-grand-bluff-de-pyongyang.html
  2. Ceci inclut le personnel navigant, le personnel de maintenance et de logistique, le personnel administratif et de commandement
  3. (en) North Korea Country Study, pp. 18-19
  4. (en) Richard P. Hallion, The naval air war in Korea, Baltimore, Md, Nautical & Aviation Pub. Co. of America, (ISBN 0-933-85247-9), p. 186
  5. George A. Larson, Cold war shoot downs: Part two, Challenge Publications Inc.,
  6. Les noms apparaissant suivant les types de matériel correspondent au code OTAN ou généralisés
  7. International Institute for Strategic Studies; Hackett, James (ed.). The Military Balance 2016. London: Routledge. (ISBN 1857435575).
  8. MiG-29 nord-coréens à l'aérodrome de Suncheon, Google Maps
  9. https://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/82.html

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James M. Minnich, The North Korean People's Army : origins and current tactics, Annapolis, Md., Naval Institute Press, (ISBN 9781591145257, OCLC 61151542).

Liens externes[modifier | modifier le code]